Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Vivaux

Nos pensionnaires ne sont pas parvenus à se distinguer au cours de cette semi-nocturne disputée à Vivaux. Seule Hold Blue a décroché une allocation en terminant au 5ème rang, grâce notamment aux nombreuses disqualifications survenues dans cette épreuve. Je viens du sud s'est montré fautif alors qu'il luttait pour une place aux balances, tandis que Gascogne de l'Iton et Hanna d'amour n'ont pas réussi à se montrer dangereux dans la phase finale.

 

 

Hold Blue trouvait une belle occasion de redorer son blason après sa dernière prestation très décevante, elle devait impérativement se montrer sous un meilleur visage ce mercredi. La protégée de Sylvie Kowalski s'est rapidement installée au commandement, elle a imprimé un train soutenu jusqu'à mille mètres de l'arrivée, lorsqu'elle a commencé à donner quelques signes de fatigue. La fille d'Up and Quick n'avait plus beaucoup d'essence dans le réservoir, elle a complètement cédé dans la phase finale, terminant finalement son parcours au 5ème rang, à nette distance des premiers. Hold a profité des nombreuses disqualifications pour décrocher une allocation, mais nous sommes surtout très déçus de cette nouvelle contre-performance, qui ne comporte aucune excuse. Méconnaissable actuellement, elle ne parvient pas à retrouver son bon niveau de l'année dernière, nous allons donc nous pencher sur son cas dans les prochains jours, peut-être qu'un changement d'environnement pourrait lui être profitable.

Hold

 

Surprenant deuxième fin novembre à Borély pour ses premiers pas sous notre entraînement,  Je viens du Sud découvrait dans la foulée un très bel engagement sur la piste de Vivaux, nous espérions fortement le voir confirmer ses excellents débuts. Le protégé de Marc Allouch s'est d'abord fait peur avec les élastiques lors du départ, il a esquissé un léger temps de galop qui lui a fait perdre un peu de terrain. Déjà désavantagé par sa situation au second échelon, notre pensionnaire s'est retrouvé assez loin du groupe de tête, nous avons alors pris l'initiative de nous rapprocher de l'avant-garde, au terme d'un bel effort. Le fils d'Aladin d'Ecajeul était à la lutte pour une petite place lorsqu'il s'est désuni dans la dernière ligne droite, probablement à cause de la fatigue. Cette deuxième course de rentrée est donc à effacer, il sera revu cet hiver à Cagnes-sur-Mer, il bénéficiera de quelques engagements intéressants où il sera idéalement situé au plafond des gains.

Je viens du Sud

Gascogne de l'Iton faisait face à une opposition relevée, la tâche ne s'annonçait pas simple avant coup, nous avions donc décidé de ne pas venir trop tôt à la pointe du combat. La protégée de Gilles Laumesfelt s'est rapidement installée sur un troisième rang le long du rail, mais plusieurs relais en tête de peloton l'ont progressivement éloigné de l'avant-garde. Nous avons donc dû dans un premier temps nous faire une place dans le wagon de deux, puis, dans un second temps, nous avons pris le sillage du principal favori de l'épreuve lorsque celui-ci a porté une vive attaque en face. La fille de Panache de l'Iton n'est pas parvenue à suivre le futur lauréat, elle s'est donc retrouvée en suspension, et la mission devenait alors impossible. Notre élève était en mauvaise posture et perdait ainsi toute chance de figurer utilement dans la phase finale, nous avons alors préféré poser les mains et ne pas insister. Gascogne sera revue début janvier à Cagnes-sur-Mer, elle va bénéficier d'un excellent engagement en apprentis dans une catégorie moins relevée, elle trouvera alors à cette occasion une belle opportunité de se distinguer.

Gascogne

Hanna d'amour est toujours en phase de préparation, elle est montée progressivement en condition depuis sa réapparition en piste et compte maintenant 3 parcours dans les jambes. Pour cette nouvelle sortie au trot monté, la protégée de Marion Donabedian s'est montrée très véloce au départ, elle a rapidement comblé son handicap initial pour intégrer aussitôt l'avant-garde du peloton. La partenaire de Ryan Thonnerieux s'est longtemps maintenue dans le groupe de tête, avant de logiquement marquer le pas en face, son manque de condition se révélant préjudiciable. La fille de Laetenteur Diem avait encore bien besoin de ça, elle devrait évoluer avec d'autres ambitions lors de sa prochaine sortie où elle sera probablement présentée en mode course. Un nouvel engagement au monté en fin d'année à Cagnes-sur-Mer pourrait notamment lui permettre de renouer avec les bonnes performances.

Hanna

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article