Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Avignon

Dans l’affiche principale de la réunion sur l’hippodrome de Roberty, notre petite Ebabiela aura encore été épatante en se classant à la seconde place au terme d’une remarquable fin de course. La protégée de Jean-Noël Monteiro aura encore mis son cœur sur la piste, il aura fallu une grande Flicka Julry, hier après-midi, pour l’empêcher de renouer avec la victoire. La petite jument a été la plus véloce des chevaux des 25 mètres avant de fournir un bel effort pour se porter aux avant-postes devant les tribunes. Le rythme étant vraiment peu élevé en tête de l’épreuve, il était opportun de venir à ce moment précis du parcours. Couverte par la future lauréate dans la foulée, la fille d’Ubriaco a ensuite bénéficié d’un parcours sur mesure, elle n’a pas eu à fournir le moindre effort jusqu’à l’entame de la phase finale. Ebabiela a suivi Flicka Julry comme son ombre, elle a patienté longuement avant de lui porter l’estocade à mi-ligne droite, puis une fois lancé à grande vitesse, elle n’a jamais pu véritablement revenir sur la lauréate devant se contenter surement du premier accessit. Que dire de plus sur Ebabiela que vous ne sachiez déjà, si ce n’est qu’il n’existe certainement pas assez d’adjectifs dans le dictionnaire pour la qualifier. En trois sorties cette année, la protégée de Jean-Noël Monteiro n’est jamais sortie du podium, elle se montre aussi régulière que l’an dernier et semble même avoir franchi un nouveau palier. Place désormais à quelques jours de repos bien mérité avant d’envisager un nouveau podium, peut-être du côté de Nîmes d’ici une petite quinzaine de jours.

Après deux sorties peu convaincantes, Hippo Prior a quelque peu rassuré en obtenant une honorable cinquième place. Le fils de Lontzac, patient sur un quatrième rideau côté corde, semblait être nettement dominé avant de faire preuve d’une belle ténacité tout au long de la longue ligne droite pour venir s’emparer d’une bonne cinquième place en léger retrait des premiers. Ce vaillant soldat de l’écurie ne possède pas une grande marge de manœuvre mais lorsqu’il est bien dans sa peau, il est tout de même capable de réaliser de belles performances. Cette bonne tentative devra demander confirmation dès sa prochaine sortie. Hold Blue, pour sa part, n’a pu disputer l’arrivée, la protégée de Sylvie Kowalski venait en progression dans le dernier tournant lorsqu’elle a été fortement gênée par un cheval à la faute. Fautive un instant mais vite remise aux ordres, elle n’a pu se relancer correctement dans la phase finale. Difficile de savoir si elle aurait pu prétendre aux premières places sans ce léger incident de course. En tout état de cause, sa prestation est bien plus aboutie qu’en dernier lieu à Lyon-Parilly.

Difficile de savoir exactement ce qu’il se passe actuellement dans la tête de Gitano Blue. Lors de ses deux plus récentes sorties, le protégé de la famille Olivi, récalcitrant à se rendre au départ, s’est retrouvé hors course d’entrée de jeu, ce qui n’avait rien de rassurant. Cette fois-ci, le fils de Prodigious est resté gentiment dans les aires de départ mais il est resté au poteau lorsqu’il a fallu s’élancer, concédant une bonne cinquantaine de mètres sur l’arrière du peloton. Auteur d’un bel effort pour recoller aux basques de l’arrière-garde, nous avons dû reprendre sèchement notre partenaire vu le rythme peu soutenu en tête de la course. Lorsque les choses se sont accélérées au début de la ligne opposée, notre élève a catégoriquement refusé de se livrer en enclenchant sèchement le frein à main ce qui lui a fait perdre à nouveau de précieuses longueurs sur le peloton. Sa superbe fin de course en très net retrait des premiers restera anecdotique au vu de sa prestation d’ensemble. Son comportement est assez incompréhensible, il vaut largement un lot de ce genre mais refuse totalement de s’élancer ou de se faire mal dans un parcours. Il refuse tout simplement d’aller au combat. Nos maux de tête ne vont pas s’améliorer avec lui, nous espérons tout de même parvenir à trouver la solution afin qu’il puisse s’exprimer pleinement dans un proche avenir. 

Dans l’épreuve réservée aux amateurs, Gaétan Nakache doit certainement s’en vouloir d’avoir manqué de vigilance avec Diazo à quelques encablures de l’arrivée. Le protégé de Marion Donabedian semblait nettement au-dessus de la mêlé hier après-midi avant de prendre subitement le galop au moment où il prenait le meilleur sur ses rivaux. Diazo était proche de s’offrir la première victoire sous ses nouvelles couleurs, un succès qui lui tendait les bras avant qu’il ne prenne peur de la cravache de son rival. Dakota du Poto, pour sa part, s’est aussi désuni près du but après avoir effectué le petit parcours le long du rail, il aurait pu décrocher un petit chèque sans sa bévue en toute fin de parcours. le fils de Succès du Poto sera revu incessamment sous peu, dans cette même catégorie, avec l’espoir, de le revoir sous un bien meilleur jour.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article