Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Borély

La journée de Mercredi à Borély aura permis à l’écurie d’enregistrer son 13e succès de l’année grâce à la démonstration de force du jeune Inuits d’Em. Le fils de Rancho Gédé a été intraitable faisant preuve d’une nette supériorité dans la phase finale pour dominer facilement ses contemporains. Diazo, pour sa part, a encore répondu présent en concluant à la troisième place dans la catégorie des amateurs contrairement à Félin de Bomo, hors course d’entrée de jeu. Quant à la petite Innsbruck, elle a eu un très bon comportement d’ensemble à l’occasion de sa rentrée des classes.

Inuits d’Em a été bon, même très bon hier à Borély, il a renoué avec la victoire pour notre plus grand plaisir dans un style qui le caractérise si bien. Le fils de Rancho Gédé est parvenu à l’emporter, non sans nous avoir causé quelques frayeurs au départ. Inuits n’a pas su tirer avantage de son départ en première ligne derrière l’autostart, il s’est rapidement retrouvé à l’arrière-garde après avoir assuré au maximum, il a vraiment fallu pianoter dans les premiers mètres de course pour ne pas se retrouver dans la colonne des disqualifiés. Une fois bien cadencé, le protégé de Philippe Savinel est venu en progression pour ensuite se porter au côté de l’animateur dans la ligne opposée. Il a tout de même fallu bien tenir ses ficelles dans le dernier tournant, puis dans la dernière ligne droite, notre élève a pris surement la mesure de ses principaux adversaires pour ensuite se contenter de les tenir en respect jusqu’au passage du disque final. Le petit cheval noir et fougueux a signé le second succès de sa jeune carrière dans l’excellente réduction kilométrique de 1’14’9 sur le tracé des 2300 mètres. Sujet doué et talentueux, Inuits n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour le moment, il devra, par contre, devenir plus maniable et appliqué si nous voulons en tirer la quintessence, Nous n’irons pas plus vite que la musique, le travail et la maturité seront nos principaux atouts mais d’abord nous allons savourer ce succès qui en appelle beaucoup d’autres et nous satisfaire de sa prestation très aboutie.

Dans la dernière épreuve du programme, celle réservée aux amateurs, Diazo s’est mis en évidence en se classant au troisième rang alors que Félin de Bomo a concédé beaucoup trop de terrain au départ pour espérer participer à l’emballage final. L’associé de Julien Hamelet a bénéficié d’un bon parcours, dans le sillage de l’animateur, mais pris de vitesse dans la ligne opposée, il n’a pas été en mesure de s’approcher utilement du futur lauréat. Dans la phase finale, il s’est défendu courageusement avant de perdre le bénéfice du premier accessit tout à la fin. Rien à reprocher à notre protégé, il a confirmé sa récente troisième place, dans cette même catégorie, et démontré qu’il pouvait largement prétendre à mieux dans un avenir proche. Félin de Bomo, pour sa part, s’est montré indélicat bien avant le repli des ailes de l’autostart étant totalement hors course d’entrée de jeu. Le partenaire de Jean-Jacques Bouquet est revenu progressivement en queue du peloton avant de tracer une honorable fin de course en net retrait des premiers pour finalement arracher la septième place sur le poteau. Le fils d’Uniclove a été légèrement gêné au départ ce qui explique certainement son indélicatesse mais rassurez-vous, il ne lui faut pas grand-chose pour être contrarié à l’image de son copropriétaire.

Innsbruck a eu un très bon comportement d’ensemble pour sa rentrée et sa première sous notre entrainement. La protégée de Gilles Laumesfelt n’est pas parvenue à s’insérer à l’arrivée, mais il ne lui a pas manqué grand-chose pour se mêler à l’emballage final. Après avoir été reprise peu après le repli des ailes de l’autostart, notre nouvel élève s’est rangé côté corde, parmi les dernières, avant de revenir en progression dans la ligne opposée. En bonne position pour aborder la phase finale, Innsbruck a logiquement marqué le pas à mi-ligne droite, elle n’a pas été en mesure d’accélérer à nouveau terminant son parcours en léger retrait des premiers. Cette rentrée est plutôt intéressante, elle démontre que la jument revient progressivement à un bon niveau. Avec un ou deux parcours supplémentaires dans les jambes, elle devrait être à nouveau compétitive.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article