Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Marion Donabedian sur un nuage dimanche à l'Isle sur la Sorgue pour le Trophée Vert

C’était la Saint Marion Donabedian, hier après-midi à l’Isle sur la Sorgue, à l’occasion de la grande journée du Trophée Vert dans le sud-est. Ses protégés, Hunter Island et Hanna d’Amour, auront fait briller ses couleurs avant que notre jolie blonde ne parvienne à remporter l’étape du trophée Vert des apprentis au sulky du talentueux Gatsby le Magnific. Un magnifique coup de trois pour une journée mémorable qui permet à l’écurie de compter douze succès depuis le début de l’année. Les résultats ont été à la hauteur de nos ambitions même si nous pouvons déplorer la disqualification d’Epico Blue dans la première étape du trophée Vert. Diazo se sera également mis en valeur dans la catégorie des amateurs en s’octroyant une bonne troisième place pour sa seconde tentative sous les couleurs de Marion Donabedian. Nous avons également connu quelques désillusions avec Haby de Gouye et Hippo Prior qui n’ont pas semblé être dans un grand jour alors que Goelo du Pilet n’aura pas eu le meilleur des parcours pour sa première dans la région.

Quelle démonstration de force de Gatsby le Magnific dans l’étape du Trophée Vert des apprentis. Le partenaire de Marion Donabedian n’avait pas d’adversaires à sa taille hier après midi, il a tout simplement surclassé l’opposition pour signer son deuxième succès de l’année. Le protégé de Gilles Laumesfelt s’est pourtant élancé prudemment avant de rester en embuscade tout au long du premier tour de piste. Le train n’étant pas assez sélectif au gout de Marion Donabedian qui a alors décalé son partenaire pour venir s’installer en tête, à un tour du but, au prix d’un bel effort. La suite ne fût qu’une simple formalité, le fils de Brillantissime a sèchement accéléré l’allure dans le dernier tournant, prenant plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton, puis il s’est ensuite détaché irrésistiblement dans la phase finale pour s’imposer haut la main. Marion Donabedian a donc épinglé une nouvelle étape du Trophée Vert à cette occasion, elle, qui s’était déjà imposée avec Dignité à Aix-les-Bains en 2020. Notre jeune maman, qui a très peu mené cette année, a ouvert son compteur victoire en 2022 pour signer la 37e couronne de sa carrière. Quant à Gatsby, il a encore fait étalage de tout son talent et nul doute qu’il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, notre élève demeure, à nos yeux, en net retard de gains. S’il conserve le même état de forme dans les prochaines semaines, il devrait pouvoir gonfler son compte en banque de quelques euros supplémentaires.

Hunter Island continue sa petite moisson sur les pistes en herbe, il s’est à nouveau illustré en s’imposant en vrai rouleau compresseur pour signer sa seconde victoire de l’année. Le protégé de Marion Donabedian a ainsi engrangé une nouvelle couronne démontrant qu’il était totalement déclassé dans ce genre de lot et sur l’herbe. L’associé de Stéphane Cingland a construit sa victoire tranquillement, il a assuré ses premiers mètres de course avant de venir s’installer définitivement au commandement à un tour du but. Hunter a ensuite déroulé à sa main durcissant la course progressivement dans la ligne opposée puis il s’est légèrement détaché dans le dernier tournant avant de s’envoler vers un nouveau sacre dans la phase finale. Le fils de Village Mystic a signé un second succès d’affilée pour le plus grand bonheur de sa propriétaire, victoire qui devrait en appeler quelques autres durant le printemps. Hippo Prior, pour sa part, n’a pas été en mesure de confirmer sa récente sortie à Carpentras. Auteur d’un violent effort en face pour prendre la direction des opérations, il a ensuite éprouvé toutes les difficultés du monde pour suivre le train imprimé par son compagnon d’entrainement. Le fils de Lontzac a finalement totalement abdiqué pour conclure son parcours parmi les derniers. Une sortie à oublier au plus vite.

Hanna d’Amour s’est offert une véritable balade de santé pour sa seconde sortie publique dans la discipline du trot monté. La protégée de Marion Donabedian a ainsi ouvert son palmarès dans la spécialité en s’imposant de bout en bout. Notre élève n’aura laissé aucun espoir à ses adversaires du jour en dominant son sujet de la tête et des épaules. L’associée de Ryan Thonnerieux a bien pris ses aises à la volte pour ensuite venir s’installer au commandement à l’entrée du premier virage, position qu’elle ne lâchera plus jusqu’au passage du poteau d’arrivée. La fille de Laetenter Diem s’est tout simplement baladée, elle a su profiter de cet engagement très favorable à la limite du recul pour signer sa première victoire de la saison. Au vu de ses bonnes dispositions sous la selle, la petite Hanna devrait réaliser un très beau printemps, elle semble tout à fait capable d’aligner quelques bâtons supplémentaires dans la discipline.  

Avec Haby de Gouye, vous êtes obligatoirement dépendant du parcours et lorsque tout ne se déroule pas selon les plans établis, vous pouvez connaître certaines déconvenues. Hier après-midi, la protégée de Didier Gouyette a été dans tous les mauvais coups, le parcours ne lui a pas permis de participer à l’arrivée. Malgré un bon départ aux 25 mètres, la fille de séduisant Fouteau est restée longuement à mi-peloton avant de connaître quelques soucis de trafic au moment de l’emballage final. Bonne dernière pour aborder la phase finale, la petite jument a tracé une bonne fin de course sans toutefois pouvoir accrocher les bonnes allocations. Il s’agit évidemment d’une petite déception mais la jument n’était pas non plus dans un grand jour, elle a été prise de vitesse dans la ligne opposée et sa fin de course a été beaucoup moins tranchante qu’en dernier lieu. Haby vaut bien mieux que cela, elle ne mérite pas d’être condamné sur cette sortie.

Dans la première étape du Trophée Vert, nous avions de légitimes ambitions avec Epico Blue qui trouvait une belle occasion de renouer avec la victoire. Nous pouvions émettre certains doutes concernant sa totale récupération après tous les efforts consentis récemment au trot monté à Vincennes. Le protégé de l’écurie GTA a très rapidement calmé nos ardeurs en se montrant hésitant au départ, une hésitation qui lui a fait perdre le bénéfice de son avantage initial. Le fils de Village Mystic a totalement douché nos espoirs en se montrant fautif dès l'entame du second virage. Epico n’a jamais vraiment trouvé sa cadence, il n'a pas semblé très à l’aise sur la piste en herbe de l’Isle sur la Sorgue ce qui explique certainement sa faute. Il est dommage d’avoir raté le coche alors que cette première étape était peu fournie en partant, ce qui est assez rare pour être souligné. En effet, ce genre d’épreuve fait très souvent le plein de partants aux trois échelons de départ, ce qui était loin d'être le cas pour cette étape dans le sud-est. Cet échec ne remet absolument pas en cause, il ne faut surtout pas oublier que le protégé de l’écurie GTA a réussi un début d’année tonitruant à l’attelé. Epico saura très vite rebondir, nous n’avons aucun doute à ce sujet, il reprendra très vite le cours de ses bonnes performances.

Pour sa première dans la région et sous notre entrainement, Goelo du Pilet n’aura pas vraiment briller. Le nouveau protégé de Jean-Jacques Bouquet a tout de même quelques excuses à faire-valoir, il n’a pas bénéficié de circonstances favorables pour espérer briller d’entrée de jeu. Le fils de Joe L’amoroso était beaucoup trop tendu pour prétendre à un bon classement, la faute au bonnet fermé, qui l'a certainement mis légèrement sur orbite. Remis in extremis sur la bonne jambe après avoir commis une énorme faute dans le second virage, Goelo ne s'est pas détendu pour autant. Sa fin de course a été chaotique, il a conclu son parcours péniblement, terminant parmi les derniers, bien loin de ce que nous pouvions espérer avant le coup. Inutile de le juger sur cette sortie, il aura bien d’autres occasions de faire parler de lui à condition d’éviter de lui mettre le bonnet fermé.

Pour sa seconde sortie dans la région et sous ses nouvelles couleurs, Diazo aura réussi à s’emparer d’une bonne troisième place dans la catégorie des amateurs. Fautif en dernier lieu à Avignon, l’associé de Julien Hamelet aura rapidement démontré son potentiel pour le plus grand plaisir de sa nouvelle propriétaire, Marion Donabedian. Le fils de Prodigious est resté longuement en embuscade avant de se rapprocher progressivement du groupe de tête, puis décalé dans le dernier tournant pour tenter de suivre ses cadets à l’entame de la dernière ligne droite. Diazo a ensuite terminé plaisamment en léger retrait des deux premiers sans toutefois pouvoir les menacer. Notre nouvel élève devrait monter gentiment en régime, il s’annonce certainement comme l’un des chevaux à suivre lors des prochaines semaines. Nous comptons sur lui pour faire briller notre entrainement au cours de la longue période printanière et estivale.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article