Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Avignon

Notre petite écurie n’aura pas réussi à ramener de victoire de ce court déplacement mais nous pouvons tout de même être relativement satisfaits des prestations d’une bonne partie de nos sept élèves présents, hier après-midi, à Avignon. Nos 5 ans ont pleinement répondus à nos attentes, History Tika, auteure d’une magnifique ligne droite et Hold Blue, battue sur le poteau, ont été de véritables satisfactions en s’octroyant les places d’honneur. Hunter Island a également été à la hauteur en s’emparant d’une honorable quatrième place pour son retour à la compétition tout comme Haby de Gouye, bonne finisseuse en retrait pour sa rentrée. Darley Hampton, pour sa part, s’est à nouveau montré fautif alors que Félin de Bomo n’aura fait aucune étincelle pour sa rentrée tout comme Dakota du Poto qui n’avait aucune prétention avant le coup.

History Tika a été tout simplement été merveilleuse en décrochant une magnifique seconde place au prix d’un merveilleux sprint final. La protégée d’Hamza Lakhrissi aurait vraiment mérité de remporter sa course, son splendide rush final n’est pas passé inaperçu alors qu’elle se trouvait encore très loin des premiers à l’entrée de la ligne droite. Dépendante du parcours, elle s’est malheureusement retrouvée engluée au cœur du peloton, sans aucune possibilité de se sortir de ce piège jusqu’à l’entame de la longue ligne droite de l’hippodrome de Roberty. Après avoir longuement rongé son frein, la fille de Nicolas Maria s’est ensuite mis ventre à terre pour finalement échouer de très peu pour la plus haute marche du podium. History Tika est en pleine forme actuellement, elle continue d'enchainer les bons résultats, pour le plus grand plaisir de son entourage, et démontre une nouvelle fois sa louable régularité à ce niveau. La petite jument mériterait amplement de retrouver le chemin du succès dans les prochaines semaines. 

Hunter Island, pour sa part, a rendu une excellente copie pour sa rentrée en accrochant une bonne quatrième place au courage. L’associé de Jean Uroz a longuement animé l’épreuve avant de tenter de s’échapper à la sortie du tournant final. Le fils de Village Mystic a longtemps fait illusion pour la victoire avant de coincer quelque peu dans les 150 derniers mètres du parcours, il a tout de même fait preuve d’une grande générosité pour conserver la quatrième place. Le protégé de Marion Donabedian, toujours aussi à l’aise sur les pistes en herbe, a certainement manqué d’un parcours dans les jambes pour espérer l’emporter. Il sera à suivre attentivement dès sa prochaine sortie où il ne devrait pas taper loin s’il se montre à nouveau sage.

La petite Hold Blue a été battue sur le poteau par le représentant de notre amie Vanessa Crevits, Hoca Jenilou, auteur d’une très belle fin de course. La protégée de Sylvie Kowalski s’est pourtant donné les moyens de ses ambitions en prenant un excellent départ à son échelon puis en venant prendre le commandement à un tour du but. La fille d’Up and Quick a ensuite dérouler à sa main dans la ligne d’en face avant de remettre un joli coup de rein à la sortie du dernier tournant. A ce moment-là du parcours, la petite jument semblait bien partie pour la gloire, elle a longtemps fait illusion pour la victoire avant de coincer quelque peu dans les dernières battues étant dans l’impossibilité de contenir le dernier assaillant, Hoca Jenilou. Notre élève n’a absolument pas à rougir de cette seconde place, elle a très bien tenue sa partie démontrant son retour au premier plan. Elle fait également partie des chevaux sur la montante qui devrait être en mesure de s’imposer dans les prochaines semaines.

Haby de Gouye a effectué une bonne rentrée après sa longue mise au repos. La protégée de Didier Gouyette s’est superbement bien élancée aux 25 mètres avant de se ranger tranquillement le long du rail. Trop loin des premières pour espérer décrocher un bon chèque, l’associée de Florian Gauvin a tout de même tracé une très belle ligne droite en net retrait des premiers. Au vu de sa prestation, elle devrait être rapidement compétitive.

Félin de Bomo, pour sa rentrée, n’aura pas été vraiment flamboyant en concluant son parcours péniblement. Son départ a été plutôt correct contrairement à ce que nous pouvions redouter, puis par le jeu des relais, il s’est retrouvé dans une bien mauvaise posture, nez au vent, à un tour de l’arrivée. Dans l’ultime tournant, le fils d’Uniclove a donné quelques signes de fatigue avant d’être totalement dans le rouge à l’entrée de la ligne droite. Nous avons alors baissé les mains afin d’éviter de lui faire mal inutilement. Pour son retour à la compétition, il ne pouvait pas espérer bien mieux car rien ne remplace jamais la compétition, il devrait monter gentiment en régime en alignant les parcours. La bonne nouvelle est qu’’il n’a pas pris le galop, à la volte, ni même durant le parcours ce qui n’est pas toujours le cas avec lui.

Darley Hampton trouvait une belle occasion de montrer l’étendu de ses moyens dans l’affiche principale de la réunion après ses récents parcours peu convaincant. Le protégé de Jean-Jacques Bouquet s’est malheureusement trompé dans ses allures dans le dernier tournant alors qu’il se trouvait encore tête et corde étant logiquement disqualifié. Darley n’est pourtant pas vraiment coutumier du fait, il s’agit seulement de sa troisième disqualification en 34 sorties depuis ses débuts en compétition. Auteur d’un bel effort tout en dehors peu après le lâché des élastiques, le fils de Goetmals Wood a été le principal animateur de l’épreuve jusqu’au moment fatidique. Avant son incartade, il n’avait pas vraiment le visage d’un potentiel lauréat, notre élève n’avait certainement plus assez d’essence dans le moteur pour espérer aller au bout de son entreprise. Le beau Darley n’avait pas suffisamment de travail dans les jambes pour espérer prendre part à l’arrivée. Nous allons faire en sorte de le monter en condition afin qu'il puisse donner sa pleine mesure à l’occasion de ses futurs sorties.

C’était en novembre dernier que Julien Hamelet a été entraperçu au sulky de l'un de nos pensionnaires, jour où il a eu la joie d'être disqualifié avec Fatale de Brouere à Cavaillon. Une éternité pour un amoureux de la casaque comme lui. Pour son retour sur les pistes de la région, notre amateur se retrouvait au sulky de son bon vieux Dakota du Poto à l’occasion de sa grande rentrée après une longue absence. Nous n’attendions rien de particulier si ce n’est un bon comportement d’ensemble. Notre Potofeu a couru sagement le long de la corde, sans réelles ambitions, avant d’essayer de tracer une bonne fin course. Le fils de Succès du Poto a terminé honorablement sans pouvoir se montrer réellement menaçant ce qui n’a rien de surprenant en soi. Notre bon vieux serviteur a simplement besoin de travail mais surtout d’enchainer les parcours pour espérer retrouver son niveau d’antan.  

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article