Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Lyon-la-Soie

Nous avions quelques ambitions au cours des deux dernières réunions mais force est de constater que nous ne sommes pas très en veine en ce début de mois de février. Hier après-midi à Lyon-la-Soie, nos deux élèves se sont bien comportés, nous n’avons absolument rien à leur reprocher. Darley Hampton a été rapidement disqualifié avant de montrer son retour en forme à l’arrière-garde alors que le protégé de l’écurie GTA, Epico Blue, a été pratiquement mis hors course dans le dernier tournant avant de revenir finir à la cinquième place au terme d’une magnifique ligne droite.

Epico Blue a vraiment joué de malheurs hier après-midi à Lyon la Soie. Sans faire offense à ses adversaires du jour, il n’aurait pas été loin de la vérité s’il n’avait pas été mis hors course par le concurrent italien dans le dernier tournant. Parti à sa main à son échelon, le protégé de l’écurie GTA a longuement végété dans la seconde moitié du peloton avant de faire mouvement à un tour du but. Le fils de Village Mystic a pris le wagon de trois pour se faire ramener progressivement vers les chevaux de tête. A ce moment précis du parcours, tous les feux étaient au vert pour espérer un heureux dénouement mais le cheval italien, Azteco Dei Greppi, en avait décidé autrement. Au grand galop devant lui, l'italien l’a stoppé net dans son effort, pire, il ne s’est pas retiré immédiatement de la course, entrainant la perte de notre protégé qui s’est finalement retrouvé bon dernier pour aborder la phase finale. Epico Blue a alors mis le clignotant, puis s’est mis ventre à terre dans la dernière ligne droite pour venir échouer du minimum pour la quatrième place. Sans cet incident, nous sommes à peu près certains qu’il aurait lutté activement pour la plus haute marche du podium. La réussite n’a pas été de notre côté, il est vraiment dommageable de perdre la course dans ces circonstances. Nous allons plutôt nous concentrer sur le côté positif à savoir la nouvelle prestation de choix du protégé de l’écurie GTA à l’attelé. Nous sommes ravis de son comportement d'ensemble même si le classement final mais surtout le déroulement de course nous laisse un petit goût amer. Epico a confirmé ses bonnes dispositions actuelles à l’attelé, discipline dans laquelle il devrait encore pouvoir briller très prochainement. Son récent succès à Cagnes-sur-Mer était tout sauf un accident.

Sur le tracé des 2050 mètres de Lyon-la-Soie, il faut absolument être très vite en jambe si vous voulez vous positionner aux avant-postes, Nous avions pour ambition de prendre très vite la direction des opérations mais notre bon vieux Darley a eu beaucoup de mal à se cadencer dans les premiers mètres de course avant de prendre le galop à l’entame du premier virage. Darley n’est pas vraiment coutumier du fait, il s’agit seulement de sa deuxième disqualification en une trentaine de sorties publiques. Le numéro un derrière l’autostart a certainement desservi ses intérêts, il aurait eu tout le temps nécessaire pour se mettre en jambe avec un numéro plus à l’extérieur. Nous pouvons nourrir des regrets, le protégé de Jean-Jacques Bouquet a suivi librement parmi les derniers démontrant qu’il aurait eu le droit de participer à l’arrivée. La bonne nouvelle est que le cheval semble être de retour au premier plan et qu’il ne devrait plus trop tarder à faire parler de lui.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article