Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos ambitions pour 2022.

L’an dernier, l’écurie n’a pu atteindre ses objectifs, à savoir obtenir 40 succès dans la saison. Nous sommes restés bloqué à 38 couronnes, ce qui, il faut l’avouer, est assez proche à ce nous pouvions aspirer. Pour 2022, nous n’allons pas être très originales, nous espérons encore tourner autour des 40 victoires dans l’année, histoire de nous maintenir à niveau. Compte-tenu de notre effectif, il sera certainement impossible d’approcher notre record de 2020 avec nos 52 sacres. Il faut savoir être humble et réaliste.

Depuis la crise du Covid-19, il est de plus en plus difficile de dénicher des bons chevaux, à moins d’avoir un portefeuille bien garni. Même si vous avez les moyens de vos ambitions, vous avez de fortes chances de vous retrouver avec des chevaux relativement moyens qui n’auront même pas les qualités nécessaires pour rivaliser à Cagnes-sur-Mer. L’écurie a donc changé son fusil d’épaules et ses ambitions. Nous comptons sur notre effectif actuel pour réaliser une année complète, nous pensons avoir suffisamment de bons éléments pour réaliser une bonne saison printanière et estivale, période pour laquelle nos chevaux sont programmés pour obtenir leurs meilleurs résultats. Ce n’est pas pour autant que nous faisons une croix sur d’éventuelles recrues, nous restons toujours à l’affût pour les bonnes affaires.

Côté chevaux, nous comptons évidemment sur Espoir du Marny, locomotive de l’écurie, qui aura encore une belle année à réaliser. Malgré son échec dans le Côte d’Azur, Espoir demeure une valeur sûre sur laquelle nous comptons bien nous appuyer. Félicia de Bess n’a peut-être plus la même marge qu’autrefois, mais son courage et son mental de guerrière pourrait bien lui permettre un retour au premier plan, amorcé en fin de saison dernière. Nous espérons vivement la revoir à un niveau digne de son tempérament. Ebabiela a été exceptionnelle en 2021, surtout à Hyères, son jardin, où elle a obtenue ses meilleurs résultats. La protégée de Jean-Noël Monteiro n’a cessé de nous surprendre année après année, nous espérons qu’elle sera capable de nous surprendre agréablement à nouveau. Parmi tous ces chevaux d’âges, Epico Blue pourrait bien être la bonne surprise de l’année en atteste son récent succès obtenu à Cagnes-sur-Mer à l’attelé. Ce premier sacre dans la discipline reine pourrait bien offrir au protégé de l’écurie GTA une nouvelle carrière au vu de ses moyens indéniables. Quant à Darley Hampton qui demeure un cheval de classe, il devra être bien pour donner sa pleine mesure. Bien dans sa peau, il devrait encore pouvoir faire plaisir à son entourage. Enfin comment ne pas compter sur Gitano Blue, véritable révélation l’an dernier. Le protégé de Serge Olivi peut tout à fait confirmer tout comme Gatsby le Magnific en net retard de gains.

Dans la génération des 5 ans, nous possédons quelques bons éléments qui sont certainement en léger retard de gains et qui pourrait bien profiter de cette année pour gonfler leur compte en banque. Hooligan of Fee fait parti de ceux là. Avec seulement cinq courses au compteur, le fils d’Orlando Vici est un cheval tout neuf doté d’un gros moteur. S’il confirme ses bons débuts, il devrait très vite monter en gains. Les protégées de Sylvie Kowalski et Didier Gouyette, Hold Blue et Haby de Gouye devraient également pouvoir confirmer cette saison. La première possède de la qualité alors que la seconde n’a fait que progresser l’an dernier. Hanna d’Amour a également de la qualité, elle a été préservé en vu cette saison tout comme Hippo Prior qui devrait pouvoir bien gagner sa vie en province. Le délicat Hunter Island a prouvé sa valeur sur les pistes en herbe, il devrait confirmer tout comme son compagnon d’écurie Harques des Sables, d’une louable régularité l’an dernier et capable de fulgurance. Marion Donabedian est bien armé dans cette génération. Quant à Haro Darche ou History Tika, ils s’annoncent comme de vaillants soldats pour la petite saison, du moins, c’est tout le mal que nous nous souhaitons. Enfin n’oublions pas Havre Félin qui va devoir nous montrer l’étendu de ses capacités, ce qu’il n’a pas été capable de faire pour le moment.

Chez les I et les J, certains de nos élèves pourraient bien attirer l’œil. Le premier qui nous vient à l’esprit se nomme Inuits d’Em. Poulain très estimé, il vient d’ouvrir son palmarès sur la Riviera à la manière des forts. Le fils de Rancho Gédé devrait réaliser un bel hiver du côté de Cagnes-sur-Mer. La petite Jungle Life, récemment acheté à Jean Baudron, sera également à suivre même si nous prendrons tout le temps nécessaire avec elle. Quant à Illusion de Khoren, que nous tenons en haut estime, nous espérons que les pépins de santé vont l’épargner cette année afin qu’elle puisse enfin s’exprimer. Inglewood, pour sa part, sera une belle combattante sur les tracés à main droite et sur les pistes en herbe, elle sera à suivre aux printemps et tout au long de l’été.

Nous avons également quelques chevaux qui nous doivent une revanche. Après deux années blanches, nous espérons revoir Darco Poterie à un bon niveau s’il ne connait pas de nouveau soucis de santé. Félin de Bomo, pour sa part, devra absolument effacer sa mauvaise saison 2021. Intermittent du spectacle, il ne fait qu’une saison sur deux, nous espérons que celle-ci sera la bonne sous peine de sanction immédiate.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article