Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Cagnes-sur-Mer

Comme vous le savez, si vous nous suivez depuis quelques années, le meeting d’hiver de Cagnes-sur-Mer n’est pas un objectif pour notre écurie. Pour autant, il est hors de question de faire l’impasse totale, nous présentons régulièrement nos protégés avec l’ambition d’y faire bonne figure. Les allocations sont toujours plus intéressantes à prendre qu’ailleurs en province. Ce mercredi, nous aurons trois cartouches sympathiques en piste à savoir Félicia de Bess, sur la montante, qui peut tout à fait prétendre aux accessits ou encore Inuits d’Em aussi délicat que talentueux. Le poulain aura à cœur de faire oublier ses récentes bêtises sur cette piste. Quant au fantasque Havre Félin, il va devoir absolument s’amender s’il veut décrocher son premier chèque en compétition.

Félicia de Bess n’a pas démérité au trot monté dernièrement à Vivaux, elle a obtenu une honorable cinquième place dans une course qui a bardé du départ à l’arrivée. Il lui était impossible d’espérer mieux aux 25 mètres. Notre petite mère courage sera de retour à l’attelé ce mercredi à Cagnes-sur-Mer, discipline qu’elle gère beaucoup mieux que le trot monté pour le moment. La fille de Laetenter Diem est dans de meilleures dispositions que l’an dernier même si elle est désormais bien chargée en gains, elle ne possède peut-être plus autant de marge qu’auparavant. Cependant, elle n’a rien perdu de ses qualités principales, à savoir la générosité et un courage à toute épreuve, elle donne toujours le meilleur d’elle-même à chaque tentative. Dans cette épreuve réservée aux femelles âgées de 7 à 11 ans, Félicia trouve une belle occasion de faire parler d’elle, même si elle trouvera quelques sérieuses clientes sur sa route. Le déroulement de course décidera de la tactique à adopter, elle peut très bien aller devant ou patienter même si elle demeure toujours bien plus performante lorsqu’elle peut dominer son sujet. Sans ses chaussures, nous espérons qu’elle saura nous montrer son meilleur visage pour intégrer la combinaison gagnante.

Inuits d’Em n’a pas vraiment couru en dernier lieu à Cagnes-sur-Mer, trop tendu et bouillant, il s’est élancé au grand galop étant immédiatement sanctionné par les commissaires. Nous l’avions présenté dans cette épreuve, face à des chevaux qui avaient presque 10 fois ses gains, dans le but de situer son réel niveau. Bien entendu, nous n’avons rien vu à notre grand désarroi. Le fils de Rancho Gédé est un sujet très estimé dans l’écurie, il possède de gros moyens mais demeure encore très susceptible et perfectible. Cette fois-ci, Inuits sera dans sa catégorie, sa tâche sera bien moins ardue qu’en dernier lieu, le lot est bien moins qualiteux, ce qui ne rendra pas sa mission plus facile pour autant. En effet, notre protégé devra absolument rester appliqué d’un bout à l’autre du parcours s’il veut espérer prendre une part active à l’arrivée. Sage, il détient une première chance mais avec lui mieux vaut savoir rester prudent.

Havre Félin s’est produit en piste à trois reprises pour autant d’échec. Le cheval s’est montré fautif dès le départ lors de ses deux premiers rendez-vous alors qu’il a connu des soucis d’allures lors de sa tentative au trot monté à Lyon-Parilly. Sans ses petits problèmes locomoteurs, il aurait certainement pris une part active à l’arrivée, il semblait au-dessus du lot avant d’être disqualifié. Le fils de Soleil d’Enfer ne manque certainement pas de moyens mais il demeure très délicat pour le moment, ce qui complique forcément sa tâche pour obtenir ses premiers gains. Pour ses premiers pas à Cagnes-sur-Mer, le protégé de Gaétan Nakache trouvera quelques bons clients face à lui, mais le problème est bien entendu ailleurs. Il devra absolument rester sage et appliqué d’un bout à l’autre du parcours pour espérer décrocher son premier chèque.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article