Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Cagnes-sur-Mer

Si notre premier déplacement sur les bords de la Riviera nous avait permis d’obtenir un succès dès l’ouverture du meeting hivernal, notre second voyage ne restera pas dans les annales de l’écurie. Nos deux pensionnaires se sont révélés très décevants, aucun des deux n’est parvenu à se montrer réellement dangereux. Haro Darche est passé totalement à côté de son sujet, terminant dans le lointain, tandis qu’Eunis du Patural s’est montré fautif à plusieurs reprises durant le parcours dans l’épreuve réservée aux apprentis.

Assez décevant depuis de longs mois, Haro Darche n’est plus que l’ombre du poulain estimé dans sa jeunesse lorsqu’il obtenait plusieurs belles places sur les hippodromes parisiens dans des lots de qualité. Nous avions besoin d’être rassurés sur ses capacités à retrouver son bon niveau, malheureusement nos doutes n’ont pas été levés hier à Cagnes, nous pouvons même rajouter que la copie rendue a de quoi nous inquiéter encore davantage. Très véloce au départ malgré son numéro 15 derrière la voiture, le fils de Laetenter Diem s’est installé au commandement dès la sortie du premier virage, mais à un tour du but, il n’y avait déjà plus d’essence dans le moteur. Inutile alors d’insister, nous avons préféré rendre les armes et nous retirer de la course étant dans l’incapacité d’accrocher la moindre allocation. Haro devait nous rassurer, ce fût loin d’être le cas. Certes il n’a pas été épargné par les pépins physiques mais sa prestation est très inquiétante, nous allons devoir très vite nous poser les bonnes questions à son sujet.

Très régulier depuis son arrivée dans nos boxes cet été, Eunis du Patural s’est montré un peu moins performant en cette fin d’automne. Le partenaire d’Hugo Neuville pouvait espérer reprendre le cours de ses bonnes performances à l’occasion de cette épreuve réservée aux apprentis. Malheureusement, Eunis n’était pas dans un jour faste pour parvenir à ses fins. Après un excellent départ qui l’a très vite propulsé aux avant-postes, il a perdu le bénéfice de ses efforts en bricolant durant plusieurs centaines de mètres. Il a fallu toute la dextérité de son apprenti pour le maintenir au trot. Relégué dans le second tiers du peloton, le fils de Que je t’aime s’est ensuite totalement désuni dans le second virage étant logiquement sanctionné par les juges aux allures. Nous sommes évidemment déçus de sa partition. mais en l’état, il lui était impossible de prétendre à mieux. Nous espérons que ce léger passage à vide ne durera pas trop longtemps histoire de nous rassurer quelque peu.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article