Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants jeudi à Cagnes-sur-Mer

Les deux petits champions de l’écurie, Espoir du Marny et Félicia de Bess seront de la partie ce jeudi 23 décembre à Cagnes-sur-Mer pour le plus grand plaisir de toute la Team. Le fils de Village Mystic aura quelques ambitions à faire-valoir même s’il ne sera pas encore à 100% de ses moyens. Espoir a surtout besoin de nous rassurer après une rentrée en demi-teinte. Félicia de Bess, pour sa part, est loin d’être encore à son meilleur niveau, nous espérons tout de même qu’elle aura un bon comportement d'ensemble pour son retour à la compétition.

La rentrée d’Espoir du Marny sur le petit anneau de Vivaux nous a permis de constater qu’il était loin d’être dans une parfaite condition physique. Pire, il lui manquait pas mal pour espérer prétendre aux premiers rôles. Depuis, nous avons rectifié le tir et intensifier les travaux du matin afin de retrouver notre cheval à son meilleur niveau. Le fils de Village Mystic sera bien mieux qu’en dernier lieu mais difficile de dire s’il sera à 100% pour rivaliser avec l’opposition. Le seul juge de paix reste la piste et la compétition. Espoir a réalisé une excellente année, contrarié il est vrai par quelques pépins qui l’ont freinés dans son élan mais nous sommes désormais certains qu’il est en pleine santé pour aborder le meeting sous les meilleurs auspices. L’engagement est plutôt intéressant ce jeudi après-midi, proche du plafond des gains, mais il trouvera tout de même quelques sérieux clients sur sa route, certainement bien plus affûté que lui. Présenté pieds nus pour jauger son réel degré de forme, nous l’estimons tout de même capable de reprendre le chemin des balances. S’il se montre sage et appliqué d’un bout à l’autre du parcours, nous espérons qu’il pourra faire parler sa classe.

Le dernier succès de Félicia de Bess commence à dater, il faut remonter à février 2020 pour trouver trace d’une de ces belles victoires sous notre entrainement. Ce jour-là, la fille de Laetenter Diem, associé à Eric Raffin, avait éclaboussé la cendrée de Vincennes de toute sa classe et de son courage à toute épreuve pour remporter une quatrième couronne dans le temple du trot. La jument avait réussi une superbe année 2020 confirmant celle de 2019 mais depuis de l’eau a coulé sous les ponts, sa saison 2021 n’a pas été du tout du même acabit. En effet, après deux courses de remise en jambe, Félicia a réalisé quelques bonnes sorties, notamment à Hyères, avant de nous donner quelques maux de tête. Rentre prématurée, course trop rapprochée ou coup de moins bien générale, nous nous sommes posés pas mal de questions à son sujet tant ses travaux du matin et ses performances de l’après-midi étaient beaucoup trop éloignées de ce qu’on pouvait attendre d’une jument de son calibre. A ce jour, nous n’avons pas encore retrouvé la grande et belle Félicia de Bess, celle qui était capable de mettre son cœur sur la piste pour jouer les premiers rôles dans les bons lots de la région ou à Paris. Pour cette semi-rentrée, la jument va affronter un excellent lot, l’engagement est plutôt favorable mais elle risque tout de même de manquer de rythme pour espérer accrocher les bonnes allocations même si elle sera présenté sans chaussures. Nous espérons nous tromper à son sujet, le fait d’avoir une certaine fraîcheur peut lui être profitable mais nous pensons tout de même qu’elle sera encore trop courte en condition pour prétendre aux premières places.  

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article