Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Hyères

Hier après-midi aux alentours de 15h30, un champ de mines a été détecté sur l’hippodrome de la plage à l’occasion du prix de la Fédération du sud-est où nous présentions nos deux élèves, Harques des Sables et Havre Félin. Le premier à avoir explosé sur l’une d’entre-elle a été Havre Félin. Le fils de Soleil d’Enfer n’a même pas attendu le repli des ailes de l’autostart pour se mettre au galop, un peu à la manière d’un Darco Poterie dans sa prime jeunesse. Il a fallu l’arrêter totalement pour repartir avec une centaine de mètres de retard sur le reste du peloton. Non sanctionné par les juges aux allures, le protégé de Gaétan Nakache a ensuite bien travaillé en retrait tout en laissant d’énormes regrets. Pendant ce temps-là, Harques des Sables a superbement jailli pour se porter très vite au commandement, place qu’il n’a plus jamais quitté jusqu’ aux abords du poteau d’arrivée. La cause semblait entendue à mi-ligne droite, le protégé de Marion Donabedian se dirigeait vers le second succès de sa carrière avant de se faire toiser sur le fil, à la stupéfaction générale, par l’un des favoris de l’épreuve qui a mis un fabuleux coup de rein final. Nous pouvons tout de même nourrir certains regrets, Harques avait la course en main et semblait en mesure de l’emporter, il aurait peut-être conservé le meilleur si les œillères descendantes avaient pu être actionnées mais rien n’est moins sur au vu de la superbe fin de course du lauréat. Nous sommes tout de même ravis de la performance du fils de Laetenter Diem, il a encore rendu une excellente copie, nous n’avons absolument rien à lui reprocher. Harques fait preuve d’une belle régularité depuis le début de l’année, nous espérons qu’il continuera sur cette lancée lors de ses prochaines tentatives. Quant à Havre Félin, il nous a fait une petite Darco Poterie en ayant peur des concurrents au galop derrière les ailes de l’autostart. Il a tout de même démontré d’indéniables moyens, mais il faudra se montrer patient avec lui, surtout s’il possède le même moteur que notre bon vieux Darco.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article