Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Nïmes

L’objectif des 40 succès dans l’année se rapproche doucement mais surement pour notre petite écurie. Nous avons enregistré notre 37e couronne hier après-midi à Nîmes grâce à la démonstration de force du fantasque et délicat Hunter Island. Le protégé de Marion Donabedian s’est offert un magnifique succès, son second en une semaine sur l’hippodrome des Courbiers. Ebabiela a encore donné le meilleur d’elle-même en se classant au quatrième rang dans l’épreuve phare de la journée, elle a devancé son compagnon d’entrainement, Eunis du Patural, honorable cinquième au courage. Quant à Gatsby le Magnific, il a connu un jour sans pour sa troisième sortie sous notre entrainement.

Sa victoire dans un réclamer, la semaine dernière, sur cette même piste, n’aura pas été un simple écran de fumée. Hunter Island a pleinement confirmé dans un lot légèrement supérieur en s’imposant avec une facilité déconcertante, de bout en bout à la manière des forts. Ne pouvant mener contre nos intérêts, Holydave étant également en piste sous les ordres de Florian Gauvin, c’est Jean Uroz qui s’est mis aux commandes du délicat Hunter. Le protégé de Marion Donabedian n’a pas fait dans la dentelle, il a usé ses adversaires au train tel un rouleau compresseur sans jamais baisser de rythme jusqu’au passage du poteau d’arrivée. Le fils de Village Mystic n’a jamais été inquiété pour signer un second succès consécutif après sa longue série de disqualifications. Cette victoire était importante au vu de son faible compte en banque, il va désormais trouver des engagements à foison et pouvoir continuer à apprendre son métier sur les pistes de la région. Nous sommes évidemment ravis de ce brillant succès, dans un tout autre lot que celui de sa précédente victoire, nous espérons avoir trouvé les bons boutons pour dompter un Hunter non dénué de moyens mais délicat dans ses allures. Nous espérons qu’il pourra confirmer ses bonnes dispositions actuelles lors de ses prochaines sorties, probablement du côté de Marseille Vivaux.

Dans l’affiche principale de la réunion, nous avions deux partants en lice avec Eunis du Patural au premier échelon ainsi que la petite championne de Jean-Noël Monteiro, Ebabiela, qui devait lui rendre 25 mètres. Nos deux élèves n’ont pas été ridicules dans ce lot bien composé, même si aucun des deux n’a été en mesure de monter sur le podium. Ebabiela est tout de même parvenu à arracher la quatrième au terme d’une honorable fin de course alors qu’Eunis du Patural s’assurait nettement la cinquième place en net retrait de sa compagne d’entrainement. La course a été très rythmée d’entrée de jeu avec Eunis du Patural, obligé de fournir un violent effort pour s’assurer le commandement après une mise en jambe chaotique. Le fils de Que je t’aime a longuement animé l’épreuve avant de ne pouvoir répondre à la brutale accélération du grand favori de l’épreuve dans la ligne opposée. Pendant ce temps-là, la petite Ebabiela s’est faite relativement discrète au sein du peloton, en position d’attente, prête à bondir au moment voulu. Il n’était plus que cinq à pouvoir prétendre aux premières places dans la phase finale, Eunis du Patural, sur ses fins, était débordé de toute part alors que la petite Ebabiela avait encore toutes ses chances pour espérer monter sur le podium. La protégée de Jean-Noël Monteiro a fait un instant illusion pour un meilleur classement mais elle n’a pas giclé comme à son habitude étant même débordée dans les 150 derniers mètres par la remarquable fin de course de la bonne Gelinda. Quant à Eunis du Patural, il a payé ses efforts du début de parcours tout en se montrant vaillant et courageux jusqu’au bout pour conserver sa place dans les cinq premiers. Pour être tout à fait honnête, nous comptions bien sur l’un de nos deux représentants pour conclure sur le podium mais à leur décharge, ils ont certainement manqué d’un brin de fraicheur pour espérer un meilleur classement. Ebabiela a été sur la brèche toute la saison, il serait totalement logique qu’elle soit légèrement émoussée après une saison quasi-parfaite. Elle est également bien plus à son affaire sur les pistes en dur en atteste ses succès à Hyères.

Gatsby le Magnific, grandissime favori de l’épreuve, a connu une légère défaillance hier après-midi pour sa troisième sortie publique sous notre entrainement. Notre protégé était simplement dans un jour sans, il n’était pas au mieux de sa forme pour espérer accrocher les premières places. Après un départ volant aux 25 mètres, le fils de Brillantissime s’est très vite porté parmi les premiers avant de tenter de prendre le leadership à un tour du but sans pouvoir y parvenir. En difficulté dans la ligne d’en face puis dans le dernier tournant, nous n’avons pas insisté dans la dernière ligne droite lorsque nous avons compris notre sort. Le protégé de Gilles Laumesfelt n’a certainement pas apprécié la belle piste en herbe Nîmoise, il est bien plus performant et à l’aise sur les pistes en dur. Au vu de son potentiel et de ses gains, il devrait pouvoir remettre rapidement les pendules à l’heure.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article