Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

Ce jeudi sur l’hippodrome de Marseille Borély, il était difficile d’afficher une grande confiance avant coup, mais nous étions tout de même impatients de voir quel serait le comportement de nos deux pensionnaires Haro Darche et Havre Félin. Nos espoirs concernant Havre Félin ont été vite anéantis, il a été de nouveau contrarié avant même de se placer derrière les ailes de la voiture. Haro Darche, pour sa part, a conclu à une anonyme septième place, ce qui ne nous pas vraiment rassuré sur capacité à revenir au premier plan.

Nous tenions Haro Darche en haute estime dans sa jeunesse, malheureusement quelques petits pépins de santé l’ont tenu éloigné des pistes pendant de longs mois, il était dans l’incapacité de démontrer tout le bien que nous pensions de lui. Absent des programmes depuis quasiment un an, le fils de Laetenter Diem a retrouvé le chemin de la compétition, mais pas encore celui des balances. Sa récente rentrée à Borély, assez satisfaisante dans l’ensemble, demandait confirmation, nous espérions un bon comportement de sa part afin de nous rassurer sur son niveau actuel. Au vu de sa prestation d’hier après-midi, il n’y a pas de quoi se montrer optimiste, il a dû se contenter d’une simple septième place en léger retrait des premiers. Après avoir voyagé nez au vent, le fils de Laetenter Diem n’a eu d’autres choix que d’accélérer l’allure dans la ligne opposée. Haro a ensuite assez mal négocié le dernier virage puis sans réels ressources, nous n’avons pas insisté outre mesure dans la phase finale. Difficile de tirer des conclusions hâtives, mais une chose est sûre, nous sommes encore loin d’avoir retrouvé le bon poulain qu’il était en début de carrière.

Pour ses débuts en compétition, Havre Félin a démontré qu’il possédait d’évidentes qualités, mais aussi un brin de susceptibilité qui lui a fait perdre un terrain considérable avant même que le départ ne soit validé. Pour sa seconde tentative, le fils de Soleil d’Enfer a rendu une copie identique à celle de ses débuts, se montrant indélicat avant même le repli des ailes de l’autostart. Ce nouvel échec ne remet absolument pas en cause ses qualités, mais il va nous falloir impérativement trouver les bons boutons pour espérer le voir démarrer une course, ce qui, à priori, n’a évidemment rien d’impossible en soi. La partie ne s’annonce pas de tout repos pour autant mais nous avons déjà eu à faire à des spécimens de son genre. Nous ne lâchons jamais le morceau lorsque les chevaux en valent la peine, et celui-ci, mérite une attention particulière. Nous espérons bien en venir à bout avec de la patience et du travail.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article