Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Vincennes et Hyères

La réunion Night Session, vendredi soir à Vincennes, a bien failli tourner au fiasco avec un mouvement social qui s’est invité à la fête juste avant le début des opérations. Les manifestants sont restés longuement sur la piste au grand dam des professionnels qui étaient déjà dans les starting-blocks pour courir la première épreuve de ce grand événement. Après plus de deux heures de dialogues et de négociations, la réunion a enfin pu débuter pour le plus grand plaisir du public venu nombreux pour assister à l’inauguration de l’éclairage de la grande piste du temple du trot. A 21h30, le show son et lumière a pu démarrer, un spectacle magique sous les yeux d’un public sous le charme. Les lumières de la grande piste ont enfin pu s’illuminer pour le plus grand plaisir de tous les amoureux des courses hippiques.

Pour notre part, nous étions ravis d’avoir pu assister à un tel événement mais le plus important restait tout de même notre petite Ebabiela, présente dans le temple du trot avec l’espoir de faire bonne figure. La petite championne de Jean-Noël Monteiro aura encore donné le meilleur d’elle-même mais ce fut largement insuffisant pour rester au trot sur le parcours des 2850m G.P, un tracé à main gauche. Très vite en jambe, la fille d’Ubriaco a été la plus prompte à son échelon de départ se retrouvant aux avant-postes dès la sortie du premier tournant. Désirant ne pas rester trop longtemps nez au vent, Ebabiela s’est laissée couverte naturellement par le wagon de trois pour ensuite se retrouver relativement bien placé en embuscade. La brutale accélération dans la descente n’aura pas été du gout de notre petite jument qui a eu beaucoup de mal à se cadencer et rester aux allures, nous avons alors été obligé de la laisser glisser aux derniers rangs le long du rail. Parmi les dernières à la sortie du tournant final, Ebabiela a fini par prendre le galop étant logiquement sanctionnée dans une course sans concessions. Nous n’avons absolument aucun regret d’avoir tenté notre chance au vu de la forme actuelle de la jument mais force est de constater qu’elle n’est toujours pas à l’aise sur les parcours à main gauche, la souplesse lui fait encore défaut sur ce genre de tracé. Nous n’allons pas lui en tenir rigueur pour autant, Ebabiela nous a apporté tellement de satisfaction depuis le début de l’année qu’il serait malvenu de lui en vouloir. Notre petite guerrière saura très vite rebondir, nous ne sommes absolument pas inquiets pour elle, même si les engagements, sur les tracés à main droite, ne seront pas légions durant l’hiver.   

Félicia de Bess, pour sa part, n’avait plus connu les joies de la disqualification depuis le 9 aout 2019 à Agon-Coutainville, période où elle n’évoluait pas encore sous nos ordres. Cette première sanction sous notre entrainement est assez surprenante dans la mesure où elle a toujours été très à l’aise sur la piste à main droite, encore plus à Hyères où elle a déjà fait maintes fois l’arrivée.  Nous savions pertinemment que la jument n’était pas encore à 100% de ses moyens, mais elle semblait suffisamment affûtée pour prétendre à une bonne allocation. La plus véloce au départ, Félicia a pris d’emblée plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton avant d’assurer le premier virage, toujours délicat à négocier. La jument semblait parfaite dans ses allures et très réveillée, elle était beaucoup moins froide qu’à l’accoutumée. Au second passage dans ce fameux virage, la fille de Laetenter Diem s’est trompée dans ses allures, ce qui lui a valu d’être disqualifiée, une faute aussi surprenante qu’inexplicable. Un trop-plein de fraîcheur, arrivée trop vite dans le tournant ou simple relâchement au mauvais moment, à moins qu’elle soit moins à l’aise désormais sur ce tracé très spécial, tels sont les questions que nous pouvons nous poser. Au vu de la qualité du lot et du faible nombre de partants, Félicia avait la possibilité de prendre une bonne allocation. Nous avions envisagé plusieurs scénarios sauf celui-ci. Une chose est sûre, elle possède la qualité nécessaire pour faire bonne figure dans la discipline, elle pourrait bien s’offrir une nouvelle carrière dans la spécialité à condition de rester sage et appliquée, soit tout le contraire de sa prestation d’hier après-midi.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article