Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

Décevant. Tel est le mot pour qualifier les prestations de nos élèves hier après-midi sur l’hippodrome de Borély, aucun de nos deux partants n’est parvenu à se mettre en évidence alors qu’ils possédaient largement les moyens de participer à l’arrivée. Hamilton Love, grand animateur, a totalement sombré dans la phase finale alors que Gold de la Côte n’a jamais pu passer la vitesse supérieure après avoir bénéficié d’un parcours sur mesure. Lorsque vous avez beaucoup moins de partants qu’à l’accoutumée, les mauvaises performances sont beaucoup plus voyantes. Nos détracteurs s'en donneront à cœur joie, mais pas d'inquiétudes, nous saurons rebondir lors des prochaines réunions.

Le numéro 7 derrière l’autostart a certainement desservi les intérêts d’Hamilton Love mais au vu de la qualité du lot, nous aurions tout de même espéré qu’il se montre sous un tout autre jour. Hésitant dès le repli des ailes de l’autostart, il a été remis sur la bonne jambe assez rapidement avant d’être contraint de passer le premier virage en troisième épaisseur. Sans avoir à forcer l’allure, le fils d’Akim du Cap vert s’est ensuite installé au commandement au kilomètre avant de temporiser dans la ligne opposée, histoire de bien respirer avant d’entamer la longue ligne droite de Borély. Une fois n’est pas coutume, le protégé de William Holzapfel a très bien négocié son dernier virage, mais dans la phase finale, le cheval a traversé la piste pour se retrouver le long de la lice extérieure, il a fait preuve de mauvais vouloir au plus mauvais moment pour finalement terminer loin des premiers. Hamilton n’avait jamais aussi mal couru qu’hier après-midi, sa pire prestation depuis qu’il a rejoint nos boxes. Pas encore qualifier aux gains pour l’an prochain et toujours maiden, le protégé de William Holzapfel va tout de même partir au repos une bonne partie de l’hiver avec pour ambition de retrouver les pistes dans un bien meilleur état d'esprit.

Marion Donabedian absente de dernière minutes, c’est notre nouvel employé, Hugo Neuville, qui a dû se mettre au sulky de l’insaisissable, Gold de la Côte, dans l’épreuve réservée aux apprentis. Amputé de trois unités après les forfaits de Giant Mec, Gitana et Griselda Blanco, le fils de Ready Cash n’avait plus qu’à bénéficier d’un bon parcours pour espérer participer à l’emballage final dans une course composé de seulement 10 partants. Le petit Goldy a eu son bon parcours tant désiré, il s’est retrouvé en bonne place, en embuscade, dans une course sans train, ce qui n’a pas été suffisant pour prendre une part active à l’arrivée. En effet, le petit cheval noir n’a pas eu son tranchant habituel dans la dernière ligne droite, son célèbre coup de rein final n’a jamais été entraperçu, il est resté dans son action pour finalement conclure au sixième rang. Gold de la Côte est un sujet spécial, son apprenti l’a découvert pour la première fois en compétition, ce qui n’est jamais évident. Nous pouvons éventuellement regretter qu’il n’est pas actionné le débouche oreille au bout de la ligne d’en face, ce qui aurait pu, peut-être, motiver le cheval à aller au combat dans la phase finale. Toujours aussi irrégulier dans ses performances, nous espérons qu’il parviendra de nouveau à nous surprendre à l’occasion de l’une de ses prochaines sorties.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article