Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Renouvellement obligatoire

Nous avons considérablement réduit notre effectif au cours de ces dernières semaines, nous sommes passés d’une trentaine de chevaux à la même époque au cours de ses deux dernières années à seulement 17 éléments à l’entrainement actuellement. Nous nous devions d’effectuer un tri important, il était inutile de conserver des chevaux qui n’ont pas été à la hauteur de nos espérances, nous devions aussi faire de la place si de nouvelles arrivées devaient venir à nous, même s’il est toujours aussi difficile de trouver chaussures à son pied depuis la crise du COVID-19.

Comme nous l’avons très souvent répété, effectuer un bon renouvellement est crucial pour le bon fonctionnement de l’écurie, nous devons absolument réduire notre marge d’erreur au minimum si nous voulons être compétitifs et rivaliser avec les autres. Nous sommes tous logés à la même enseigne, si vous vous loupez, vous êtes soumis à de mauvais résultats et personne n’est gagnant, les propriétaires ne prennent aucun plaisir et les créances sont bien plus importantes que les recettes. Il s’agit d’un perdant/perdant qu’il faut absolument éviter. Facile à dire sur le papier, mais plus difficile à mettre en pratique, car comme vous le savez, dénicher les perles rares ou tout simplement acheter des chevaux de courses, capables de prendre l’argent, est devenue une denrée rare. Aujourd’hui, plus personne ne veut vendre des « bons » chevaux, les entraineurs préfèrent les conserver, ce qui est d’une logique implacable, d’autant plus en cette période post Covid où tout le monde est soumis à une énorme pression financière. Trouver des chevaux n’est pas un problème, ils sont légion, mais il s’agit, pour la plupart, des chevaux « moyens », ils peuvent tirer leur épingle du jeu sur des pistes comme Bollène, Avignon ou l’Isle-sur-Sorgue mais ils sont beaucoup trop justes pour rivaliser sur les pistes références de la région. Pire, ce genre de chevaux se négocie souvent à des prix que l’on peut qualifier d’irraisonnable. Il est inconcevable à nos yeux de mettre autant d’argent sur des chevaux qui n’en valent pas autant, nous nous devons de freiner nos propriétaires sur ce terrain glissant afin de leur éviter de grosses désillusions.

Comme écrit précédemment, nous avons dû prendre des décisions afin de nous délecter de certains éléments n’ayant pas les moyens de rivaliser durant l’automne et l’hiver. Gaelic de la Giro a été l’un des premiers à quitter notre effectif, le cheval se montrant trop décevant dans des lots relativement faible. Gipsy love l’avait tout de même précédé auparavant, il n’avait pas été à la hauteur de nos espérances durant l’été, ce qui nous à obliger, d’un comme un accord avec ses propriétaires, de ne pas continuer l’aventure inutilement. Elfix de Neel, non dénué de moyens, mais trop indélicat, n’a pas été conservé également, il est en attente de trouver preneur, un amateur pourrait bien y trouver son compte. La mascotte de l’écurie, Eclair de Nice, absent depuis de longs mois après plusieurs sorties inquiétantes, a dû prendre une retraite anticipée, nous reviendrons sur son cas dans un prochain article. Le petit Gadir d’Algot, excellent à Aix-les-Bains, à trouver preneur après sa bonne quatrième place à Divonne-les-Bains à l’issue d’une épreuve à réclamer. Enfin Darby Kalouma devrait évoluer sous d’autres cieux dans les prochaines semaines, nous lui souhaitons le meilleur dans son nouvel environnement.

Nous avons également placé quelques-uns de nos élèves au repos, ils ne seront pas revus avant l’an prochain, histoire de les laisser décompresser au maximum avant de reprendre le chemin de l’entrainement en vu de réaliser une bonne saison 2022. En effet, Haby de Gouye, Hold Blue et Hanna d’Amour, excellente tout au long de la saison, ont bien mérité ses vacances, elles vont profiter de plusieurs mois de repos en espérant les revoir au même niveau l’an prochain. Hippo Prior, auteur d’une saison honorable, est dans le même cas, nous espérons qu’il sera en mesure de confirmer la saison prochaine. Victime d’un incident de course lors de sa dernière tentative à Cavaillon, Golden Sun Voirons est parti chez son éleveur pour des congés jusqu’au début de l’hiver. Darley Hampton, pour sa part, a besoin d’un repos régulier si nous voulons l’avoir au mieux, il sera certainement repris à l’entrainement un peu plus tôt que ses congénères afin d’arriver au top de sa forme pour le meeting d’hiver à Cagnes-sur-Mer. Dakota du Poto, victime d’une blessure, sera sur le flanc durant plusieurs mois, il est pour le moment trop tôt pour donner une date précise sur son retour à la compétition.

Nous avons la chance d’avoir de très bons propriétaires, toujours prêt à investir, la liste est longue et nous avons beaucoup de mal à trouver leur bonheur. Nous parviendrons bien à dénicher quelques chevaux valables, à des prix raisonnables, c’est pourquoi il était important d’effectuer un tri important et de placer quelques chevaux au repos en vu de les avoir au mieux l’an prochain. Dans les prochaines semaines, ne vous attendez pas à voir énormément de chevaux sur les pistes de la région, nous allons courir à bon escient, en espérant des déplacements fructueux. Notre blog continuera a vous informer, même s’il sera bien difficile de vous tenir en haleine tous les jours de la semaine, nous essayerons tout de même de vous faire vivre différemment la vie quotidienne de l’écurie.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article