Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Cagnes-sur-Mer

Notre dernier déplacement sur les bords de la Riviera n’avait pas été une franche réussite, nous espérions revenir avec de meilleurs résultats hier soir à l’occasion de l’avant-dernière réunion du meeting. Pour cette semi-nocturne, nous n’avions que deux représentants, qui n’étaient certes pas des premières chances sur le papier mais qui avaient de réelles possibilités de se mettre en évidence avec des circonstances de courses favorables. Gold de la Côte a été victime d’un parcours exécrable ce qui a largement compliqué sa tâche pour espérer participer à l’emballage final. Quant à Email de l’Iton, il a réussi à obtenir une petite cinquième place au terme d’un parcours peu enviable également.

Nous n’avions aucune inquiétude concernant les aptitudes de Gold de la Côte à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer puisqu’il avait déjà réalisé quelques prestations de choix, notamment le mois dernier sur le tracé du jour. L’élève de Sébastien Guarato venait en effet de devancer bon nombre de ses adversaires du jour sur les 2700m autostart de ce bel anneau, performance qui pouvait nous permettre d’aborder cette épreuve avec un certain optimisme. Seule ombre au tableau, le numéro 8 derrière la voiture qui pouvait desservir les intérêts de notre petit cheval noir, ce qui a été malheureusement le cas. Bien excité après le faux départ, le fils de Ready Cash, a tout de même été l’un des plus prompts au départ mais pas le plus rapide, il n’a jamais pu trouver un dos salvateur se retrouvant alors dans une très mauvaise posture, nez au vent au côté de l’animateur. Malgré ce parcours cauchemardesque, le petit Goldy a limité les dégâts tant bien que mal en terminant son parcours sur un ultime effort pour finalement conclure au septième rang. La qualité première de notre pensionnaire est son redoutable finish, il doit absolument se faire le plus discret possible dans un parcours et raser les murs pour exploiter sa redoutable pointe de vitesse finale. Au vu de son parcours, difficile de lui en vouloir, nous espérons qu’il bénéficiera de circonstances plus favorables lors de ses prochaines tentatives.

Le régulier Email de l’Iton donne, pour le moment, entière satisfaction le matin au travail, nous avons donc profité de cet engagement aux conditions particulières dues à la présence de pilotes étrangers désignés par tirage au sort dans le prix de la Méditerranée. Notre nouvel élève, bien situé au plafond des gains, pouvait nourrir certaines ambitions à la seule condition que son ou sa pilote puisse s’en servir à bon escient. Bien garé avec le numéro 3 derrière la voiture, le protégé de Pascal Lecat n’a pas vraiment jailli derrière les ailes de l’autostart, sa pilote l’a laissé glisser le long du rail avant que plusieurs relais ne viennent reléguer notre pensionnaire en queue du petit peloton. Toujours au dernier rang en face, sans jamais avoir cherché à se rapprocher des chevaux de tête, le fils de Magnificent Rodney a tenté vainement de remonter ses adversaires, une mission bien trop compliquée au vu de sa place parmi les derniers durant le parcours, le cheval devant se contenter d’une simple cinquième place à distance des premiers. Nous n’allons pas tirer de conclusions trop hâtives après cette sortie peu emballante, il mérite d’être revu prochainement dans d’autres conditions, il a montré qu’il valait bien mieux que cette sortie.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article