Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Bilan meeting Aix-les-Bains 2021

Il est temps de tirer un bilan du meeting d’Aix-les-Bains pour notre petite écurie, une année où nous avons retrouvé une certaine normalité dans nos résultats et que l’on peut qualifier de bons. En effet, il est important de souligner que les résultats de l’écurie en 2019 et 2020 étaient tout bonnement stratosphériques. Obtenir 7 et 14 succès en quinze petits jours était tout simplement exceptionnels, nous avons égalé puis explosé les records ces deux dernières années, nous savions qu'il était presque impossible de rééditer de telles performances cette saison compte-tenu de la qualité de notre effectif.

Lorsque vous participez à un meeting, le but est d’obtenir les meilleurs résultats possibles, nous sommes souvent redoutables sur cet hippodrome et nous sommes ravis d’avoir été à nouveau tête de liste des entraineurs pour la troisième année consécutive. Nous avions placé le curseur assez haut au cours des deux dernières années, et nous savions avant le coup qu’il nous serait impossible d’approcher nos records. Pour autant, le meeting de l’écurie a été plus qu’honorable, l’ensemble de nos chevaux ont répondu à nos attentes, seuls quelques-uns n’ont pas été à la hauteur de nos espérances. Avec quatre succès et six accessits pour 17 chevaux présents sur l’hippodrome de Marlioz, nous avons obtenu ce que nous étions venus chercher, le pourcentage de réussite approche tout de même les 40%, difficile d’être déçus après de tels résultats.

Côté chevaux, nous pouvons nous réjouir des prestations de certains de nos éléments à commencer par Gitano Blue, victorieux d’entrée de jeu. Le protégé de Serge Olivi a ensuite confirmé avec Marion Donabedian aux manettes en arrachant une bonne quatrième place au terme d’une excellente fin de course. La petite Hold Blue a également donné satisfaction en s’imposant à l’occasion de sa rentrée, la fille d’Up and Quick s’est montrée intraitable, l’emportant en jument totalement déclassée. Hippo Priori, pour sa part, nous avait déçus à l’occasion de ses débuts au trot monté, il s’était classé au sixième rang sans avoir été un réel danger pour les premiers. Pour sa seconde tentative sur l’hippodrome de Marlioz, le fils de Panache de l’Iton a montré une facette de lui que nous ne connaissions pas encore, il s’est mis à plat ventre dans la longue ligne droite pour venir toiser ses adversaires sur le poteau. Invaincu en trois sorties à Aix-les-Bains, Dakota a conservé son invincibilité en l’emportant dans une épreuve réservée aux amateurs avec son fidèle pilote et copropriétaire Julien Hamelet. Le fils de Succès du Poto s’est en revanche montré moins indestructible lors de son essai en professionnel en terminant seulement à la quatrième place, la faute à un parcours exécrable.

L’écurie a conclu à la seconde place à quatre reprises au cours de la quinzaine, des places d’honneur qui se seraient certainement transformée en victoires les années précédentes, mais la réussite ne peut pas être tout le temps au rendez-vous. Darco Poterie, lauréat en 2019 sur cette piste, s’est pleinement retrouvée pour son retour sur l’hippodrome de Marlioz, il s’est octroyé le premier accessit après avoir assuré le spectacle durant le parcours. Décevant pour sa première, Gaelic de la Giro a rassuré en étant battu que tout à la fin au même titre qu’un Gadir d’Algot dans une épreuve à réclamer. Enfin Hamilton Love aurait mérité de remporter sa course, il a dû se contenter de la seconde place après avoir concédé beaucoup de terrain au départ suite à une vilaine faute. Le petit frère de Gipsy Love a tout de même enchainé avec une nouvelle place sur le podium pour la réunion de clôture du meeting. Darby Kalouma, pour sa part, n’aura pas connu la même réussite, mais il aura eu le mérite de se montrer régulier dans ses performances en se classant 4e, 5e et 6e lors de ses trois rendez-vous en Savoie. Quant à Harques des Sables, ses débuts sous notre entrainement se sont conclus par une 4e et 5e place, des résultats prometteurs pour un cheval qui n’est pas encore réglé à notre main. Enfin Ismaël Momoh-Dominguez a démontré ses capacités au sulky malgré son manque d’expérience, en parvenant à placer Darley Hampton sur le podium dans une épreuve réservée aux apprentis.

Les déceptions du meeting sont à mettre au crédit de nos meilleurs éléments, ceux sur lequel nous fondions beaucoup d’espoir pour viser les premières places. Félicia de Bess a été la première à décevoir en se montrant inoffensive lors de l’ouverture de la quinzaine, la faute à un manque de fraîcheur évident. Espoir du Marny, pour sa part, a été fantomatique dans l’une des plus affiche du meeting, ce qui est beaucoup plus inquiétant surtout lorsqu’on connaît son énorme potentiel. Seule Ebabiela a été la hauteur en se hissant à la quatrième place, démontrant au passage, qu’elle possédait la qualité nécessaire pour gravir les échelons. Gipsy Love, Haby de Gouye, Golden Sun Voirons, Gold de la Côte ou encore Elfix de Neel n’ont pas été en mesure de prendre une part active à l’arrivée lors de leur seule tentative sur l’hippodrome de Marlioz.

Conclusion, nous n’avons pas eu des chevaux comme Chêne de Landisacq en 2019 ou Dakota du Poto en 2020 qui avaient remporté pas moins de trois courses dans des épreuves réservées aux amateurs. Nous n’avons pas non plus brillé au trot monté contrairement aux saisons passées, Escandaleuse en 2019 et History d’Ourville s’étaient mis à l’honneur dans la discipline contrairement à cette année où nous n’avons signé aucun gagnant. Enfin la jeune génération, sur lequel nous fondions quelques espoirs, ne s’est pas mis valeur également, nous avons eu quelques défaillances dans ces catégories, la faute à un renouvellement moins qualiteux que par le passé. Nous reviendrons l’an prochain avec les mêmes ambitions, celles de conserver, en premier lieu, notre titre de meilleur entraîneur, en espérant signer quelques belles victoires pour le bonheur de toute l’équipe et de nos propriétaires.

 

Entraineur

Gains

Victoires

Accessits

Places 2/7

Courses

Chevaux

K-Thonnerieux

47 420 €

4

6

17

26

17

M-Cormy

55 440 €

3

5

16

25

19

P-Callier

38 670 €

3

8

13

22

18

Ch-Garcia

21 780 €

3

2

4

8

8

J,L-Verriere

18 160 €

2

3

7

11

7

B-Cury

16 060 €

2

3

6

13

8

M-Daougabel

15 490 €

2

1

1

4

3

R-Mourlon

14 850 €

2

0

0

5

5

M-Messager

12 060 €

2

0

3

12

10

E-Bouyer

11 220 €

2

0

2

6

5

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article