Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Aix-les-Bains

Pour la première du meeting de trot d’Aix-les-Bains, notre petite écurie a réussi à décrocher son premier succès de la quinzaine grâce au duo Gitano Blue et Marion Donabedian. Le protégé de Serge Olivi a confirmé sa récente bonne tentative à Hyères en s’imposant après une âpre bataille jusqu’au poteau d’arrivée pour signer sa quatrième couronne de l’année. Darby Kalouma, en net regain de forme, est parvenu à décrocher une bonne quatrième place au terme d’une bonne fin de course alors que le petit nouveau Harques des Sables a rendu une honorable copie dans l’épreuve à réclamer en se classant également au quatrième rang. Les déceptions de la journée sont à mettre au crédit de Gaelic de la Giro et de Félicia de Bess, deux faux-pas qui n’étaient pas vraiment attendus.

Nous avions conclu le meeting de trot d’Aix-les-Bains 2020 par le sacre d’History d’Ourville, nous avons démarré la quinzaine de 2021 par un nouveau succès grâce à la brillante prestation de Gitano Blue dans la catégorie des apprentis. L’associé de Marion Donabedian est en effet parvenu à s’imposer de haute lutte pour signer le quatrième succès de sa saison, une victoire espérée mais qui n’a pas été simple à obtenir. Le protégé de Serge Olivi est parti très vite à son échelon pour ensuite s’installer tête et corde dès l’entame du premier virage, il a ensuite mené grand train avec l’un de ses principaux opposants dans sa roue, le bon élément de la Team Roubaud, Garçon, associé à Pierre Repichet. Le fils de Prodigious a abordé la longue ligne droite d’Aix-les-Bains en tête, il semblait avoir la mesure de son principal rival, mais ce dernier n’a jamais abdiqué, il a comblé petit à petit son retard sans pouvoir remonter totalement Gitano Blue, ce dernier s’imposant du minimum requis grâce à l’abnégation de sa partenaire, Marion Donabedian. Gitano Blue a encore démontré sa grande aptitude pour les pistes en herbe en signant un quatrième sacre sur cette surface depuis le début de la saison, il aura peut-être l’occasion d’en acquérir une nouvelle durant ce meeting si nous nous décidons à le présenter. Quant à Marion Donabedian, elle vient de signer deux succès en deux jours, elle, qui n’avait pas remporté la moindre course depuis le début de l’année. Il est vrai qu’il est plus simple de gagner avec des premières chances que d’effectuer des courses de remise en route comme a pu le faire Marion jusqu’à maintenant. Nous lui souhaitons de poursuivre sur cette lancée pour essayer d’égaler son total de l’an dernier, soit 10 victoires, son meilleur total sur une année.

Darby Kalouma n’aura pas réussi à s’imposer comme l’an dernier sur cette piste, mais il aura eu tout de même le mérite de conclure au quatrième rang. Avant le coup, nous avions certains doutes concernant le nombre de partants à contourner, il est bien plus compliqué de faire le tour d’un peloton composé de 16 partants que dans une course à 10 ou 12 partants comme l’an dernier, d’autant plus lorsque vous devez rendre la distance. Le protégé de Michel Torres-Arnau n’est pas vraiment un grand débouleur, il est parti sagement avant de venir en progression dans la ligne opposée en troisième épaisseur. Le fils de Niky a pu se ranger dans le wagon de deux avant d’aborder l’ultime tournant, puis dans la phase finale, il a mis un bon coup de rein avant de rester quelque peu dans son action à mi-ligne droite, il a tout de même bien soutenu son effort jusqu’au bout pour conserver la quatrième place. Notre protégé s’est fort bien comporté au vu de la qualité de l’opposition, il est loin d’avoir démérité, bien au contraire, nous sommes pleinement satisfaits de sa performance et nous espérons qu’il sera en mesure de répondre présent dès sa prochaine sortie sur cette piste. Le bon Darby semble être de retour.

Dans l’épreuve à réclamer, nous présentions Harques des Sables qui effectuait ses grands débuts sous notre entrainement. Le protégé de Marion Donabedian a bien failli compromettre toutes ses chances sur une grossière faute peu après le départ mais fort heureusement il a pu être remis aux allures assez facilement. Après avoir rongé le rail durant tout le parcours, le fils de Laetenter Diem a tracé une bonne fin de course pour décrocher une honorable quatrième place mais sans pouvoir se montrer réellement menaçant pour les premiers. Difficile de tirer des conclusions après cette première tentative, le cheval avait certainement besoin de ce parcours dans les jambes après plusieurs mois d’absence. En tout état de cause, Harques a obtenu le tout premier chèque de sa carrière, nous espérons qu’il sera en mesure d’en décrocher quelques autres durant cette quinzaine.

Après sa bonne requalification à Hyères et ses exercices du matin, nous avions quelques ambitions avec Gaelic de la Giro pour sa première sous notre entrainement. Le fils de Qualmio de Vandel a pourtant rendu une copie assez insipide, il n’a certes guère été gâté par le parcours, mais sa fin de course ne nous a pas forcément convaincus. Après avoir voyagé nez au vent durant tout le parcours, Gaelic a donné quelques signes de fatigue au bout de la ligne d’en face avant d’être totalement débordé dans la phase finale. Le cheval a peut-être quelques excuses à faire-valoir, il n’était peut-être pas suffisamment prêt pour espérer monter sur le podium, il devra tout de même montrer un tout autre visage dès sa prochaine tentative sur cette piste.

Trois courses en 15 jours, Félicia de Bess a peut-être disputé la course trop hier à Aix-les-Bains, la jument n’avait tout simplement pas la caisse nécessaire hier après-midi pour jouer les premiers rôles. Comment lui en vouloir après avoir été en piste à trois reprises au cours de cette dernière quinzaine, elle a pourtant donné le meilleur d’elle-même mais ce n’était pas suffisant pour espérer disputer l’arrivée. Très vite en jambe comme à son habitude, elle a pris la direction des opérations à un tour du but avant d’être immédiatement relayé par le futur lauréat. En face, la fille de Laetenter Diem a eu un léger coup de mou, comme souvent, mais cette fois-ci, elle a été incapable de repartir dans la dernière ligne droite. Les dés étaient jetés, nous n’avons pas insisté outre mesure afin d’éviter de faire mal à la jument inutilement. Ce faux-pas est une déception en soi, nous ne l’avions pas planifié, nous comptions encore sur son énorme générosité et sa force mentale qui sort quelque peu de l’ordinaire mais force est de constater qu’elle a également le droit d’avoir un jour sans. La fille de Laetenter Diem sera peut-être revue d’ici la fin du meeting, en espérant qu’elle aura repris suffisamment de fraicheur pour donner sa pleine mesure.  

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci pour toutes ces informations vous donnez envie de revenir sur un hippodrome vous méritez une prime de la part du trot c est grâce à des professionnels comme vous que les courses peuvent repartir
Répondre