Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Hyères

La piste varoise nous a souvent fort bien réussis au cours de ces dernières années, il n’y avait aucune raison que cela ne se traduise pas par quelques victoires en 2021. Hier après-midi, l’écurie s’est offert un magnifique doublé sur l’hippodrome de la plage, histoire de nous rappeler à notre bon souvenir et de partir en toute confiance pour le meeting d'Aix-les-Bains. Le rouleau compresseur Espoir du Marny a survolé son épreuve de toute une classe tout comme la merveilleuse Ebabiela dans l’épreuve réservée aux apprentis avec Marion Donabedian aux manettes. Nous aurions pu signer un coup du chapeau si Epico Blue ne s’était pas montré fautif au trot monté ou si Hippo Prior n’avait pas été si malheureux. Elfix de Neel s’est bien comporté dans le rang des amateurs avec sa quatrième place tout comme Dakota du Poto, seulement sixième malgré une bonne prestation.

Espoir du Marny taille patron à Hyères. Après sa récente disqualification sur cette même piste, le fils de Village Mystic devait une revanche à beaucoup de monde, à commencer par nous, qui comptions faire feu de tout bois en dernier lieu. Espoir a remis les pendules à l’heure, il n’a pas eu à forcer son talent pour remporter cette épreuve européenne composée seulement de huit partants. Avec Espoir, il faut toujours se montrer prudent, il n’est pas de tous les jours et peut parfois nous faire des blagues, il fallait surtout assurer les premiers mètres de courses pour qu’il trouve la bonne cadence avant de lancer les hostilités. Le cheval est venu en progression sans faire d’efforts apparents puis il s’est installé tête et corde à un tour du but pour ne plus jamais la quitter. Nous étions plutôt concentrés sur nos ficelles que sur nos rivaux dans la phase finale, histoire d’éviter de se retrouver au galop une nouvelle fois, notre protégé a simplement tenu ses adversaires en respect jusqu’au passage du disque final pour finalement l’emporter avec autorité. Toute l’équipe est très heureuse et soulagée après ce succès, nous avions à cœur de prendre notre revanche après cette disqualification qu’il a fallu digérer en dernier lieu. Notre merveilleux champion a signé pour l’occasion sa cinquième victoire de la saison, la 17e de sa carrière, il pourrait bien poursuivre sur sa lancée lors de ses prochaines sorties, notamment à Aix-les-Bains, terrain, peut-être de ses futurs exploits.

Quelle magnifique guerrière, les mots nous manquent pour qualifier Ebabiela au vu de tout ce qu’elle a pu nous apporter comme joie et bonheur depuis son acquisition, la protégée de Jean-Noël Monteiro est tout simplement une jument exceptionnelle. La fille d’Ubriaco a doublé la mise sur cette piste d’Hyères en l’emportant avec une certaine autorité dans l’épreuve réservée aux apprentis sous la poigne de l’excellente Marion Donabedian en quête de confiance depuis le début de l’année. La petite jument s’est très vite propulsée parmi les premiers, malgré son rendement de distance, se retrouvant bien à l’abri dans le sillage des leaders. Dans une course assez sélective, ce qui a bien servi ses intérêts, Ebabiela a mis un uppercut à ses adversaires dans la ligne d’en face pour aborder l’ultime tournant en tête. Marion Donabedian a bien temporisé à ce moment précis pour faire prendre un bol d’air salvateur à sa partenaire puis la protégée de Jean-Noël Monteiro est repartie de plus belle dans la longue ligne droite pour finalement l’emporter en toute quiétude. Que reprocher à la petite jument depuis le début de l’année, elle, qui n’est jamais sortie des trois premiers, signant même deux succès en trois petites tentatives. Quant à Marion Donabedian, peu en confiance depuis le début de l’année, elle est parvenue à briser le signe indien en remportant son tout premier succès de la saison, de bon augure avant d’aborder Aix-les-Bains, piste sur laquelle, elle s’est souvent distinguée.

Tout s’est malheureusement joué au départ pour Hippo Prior, auteur d’une grosse faute peu après le repli des ailes de l’autostart qui l’a relégué aux derniers rangs. Personne ne donnait grande chance au fils de Lontzac pour participer à l’arrivée mais le magnifique Hippo est revenu dans la course en progression, le long du rail, avant d’être fortement contrarié à plusieurs reprises durant le parcours, notamment dans la ligne opposée ou dans le dernier tournant, ce qui l’a stoppé net dans son élan. Dans la phase finale, le cheval s’est montré fort courageux pour venir arracher une quatrième place inespérée au terme d’une splendide fin de course, ce qui peut nous donner d’énormes regrets au final. Nous n’avons pas grand-chose à reprocher à notre protégé, il a rendu une bonne copie excepté sa grosse incartade au départ. Hippo mériterait amplement de trouver son jour d’ici la fin de l’été au vu de ses malheurs.

Elfix de Neel et Julien Hamelet forment un joli duo, notre amateur semble avoir trouvé les bons boutons pour empêcher le cheval de galoper et ainsi disputer l’arrivée. Le fils de Panache de l’Iton est parvenu à décrocher une honorable quatrième place après une sage course d’attente, il aurait même pu conclure sur le podium avec un brin de courage supplémentaire. Elfix est parti lentement, suffisamment pour se retrouver bon dernier à l’entame du premier virage, place qu’il a longuement occupée avant de s’occuper de la course à un tour du but. Elfix est ensuite venu en progression dans le wagon de deux pour finalement se retrouver dans le sillage des premiers à l’entame du dernier tournant. En bonne place à l’entrée de la ligne droite, il a mis un joli coup de rein, nous laissant espérer à une place sur le podium, avant de devoir s’incliner à mi-ligne droite concluant finalement bon quatrième en léger retrait des premiers. Julien Hamelet s’est évertué à ne jamais mettre son partenaire dans le rouge, il l’a respecté durant tout parcours, une course sage et sérieuse qui lui ont permis d’accrocher un bon petit chèque. Elfix devrait être revu à Aix-les-Bains, comme bon nombre de nos élèves, en espérant qu’il sera en mesure d’accrocher un petit succès à son palmarès.  

Notre bon vieux « Potofeu » retrouvait le rang des professionnels après sa dernière sortie malheureuse dans la catégorie des amateurs. Le beau Dakota avait la lourde tâche de se sortir de son mauvais numéro derrière l’autostart mais malgré ce numéro 9 peu enviable, il a tout de même réussi à prendre un départ volant pour se porter très tôt aux avant-postes. Le plus dur semblait fait, il a ensuite bénéficié d’un relatif bon parcours jusqu’à l’entame de la ligne opposée où il n’a pas eu toutes ses aises pour s’exprimer. Malgré tout, Dakota a abordé la phase finale parmi les premiers, il a fait longuement illusion pour un accessit mais avant de connaître un sérieux coup de mou dans les 250 derniers mètres, perdant même le bénéfice de la quatrième dans les dernières battues. Le protégé de Marion Donabedian s’est tout de même bien comporté dans l’ensemble, il a bien tenu son rang, il ne lui a pas manqué grand-chose pour conclure à l’arrivée. Nous espérons qu’il parviendra à jouer les premiers rôles lors de sa prochaine tentative du côté d’Aix-les-Bains, théâtre de ses exploits passés.

Le coup de trois n’est pas passé loin, le fantasque Epico Blue semblait bien parti pour la gloire dans la dernière épreuve de la réunion lorsqu’il s’est trompé dans ses allures à l’entame de la dernière ligne droite. Sans cette grosse incartade, le protégé de l’écurie GTA l’aurait certainement emporté en solitaire, mais le fils de Village Mystic en avait décidé autrement hier après-midi sur l’hippodrome de la plage. Bien parti, l’associé de Ryan Thonnerieux n’a laissé le soin à personne de mener grand train, il n’a pas amusé la galerie tel un rouleau compresseur, le petit peloton se retrouvant assez étiré. Dans le dernier tournant, la confiance était de mise pour le voir à nouveau triompher malheureusement le cheval s’est subitement mis au galop étant logiquement disqualifié à notre grand désarroi. Cette sortie était, en principe, la dernière sous notre entrainement, nous aurions grandement apprécié qu’il nous quitte sur un dernier succès. En effet, Epico va de nouveau rejoindre le centre d’entrainement de Mathieu Mottier dans les prochains jours, en espérant qu’il connaîtra la même réussite que lors de son premier séjour, c’est tout le mal que nous nous souhaitons.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article