Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Ryan, le petit Thonnerieux

Depuis la création du blog, nous avons rarement évoqué Ryan Thonnerieux, le petit frère, jockey à ses heures perdues qui totalise à ce jour 60 succès depuis le début de sa carrière. Ryan ne travaille pas pour l’écurie même s’il vient, de temps en temps, trotter quelques chevaux le matin mais ce n’est pas pour autant qu’il ne connait pas parfaitement les chevaux de l’écurie, bien au contraire. En effet, il connaît une insolente réussite lorsqu’il se retrouve en selle sur nos protégés en compétition, il s’est déjà distingué à trois reprises cette année et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Lorsque Mélissande Chabran a quitté ses fonctions l’an dernier au sein de l’écurie pour vaquer à ses nouvelles occupations, celle de maman, (nous en profitons pour lui adresser à nouveau nos sincères félicitations et lui souhaiter tout le bonheur du monde dans son nouveau job), nous n’avions plus de jockey attitré, nous nous sommes retrouvés totalement dépourvus. Fort heureusement nous pouvions toujours compter sur Ryan pour se mettre en selle sur nos chevaux, il avait déjà démontré ses capacités et nous savions que nous pouvions nous appuyer sur lui pour mener nos chevaux à la victoire. Pourtant sa première collaboration avec l’un de nos protégés n’a pas été une grande réussite. En selle sur Balade d’Alexisa le 3 juillet 2014 à Vichy, il s’était fait remarquer par une 6e et dernière place guère convaincante mais le petit allait très vite remettre les pendules à l’heure. Dès sa deuxième tentative pour l’écurie, le 9 avril 2015, le petit Ryan a ouvert son compteur victoire pour « la famille » en s’imposant avec As d’Arcy à Lyon-la-Soie, un succès obtenu de bout en bout, façon Thonnerieux. Pour trouver trace d’un nouveau succès, il aura fallu attendre le 17 janvier 2016, toujours à Lyon la Soie grâce à Une de Tillard, il avait, ce jour-là, dédié son succès à Marion Donabedian, devenue maman quelques jours plus tôt, le petit tonton de Khoren était aux anges, l’écurie aussi.

Sa plus belle association est certainement le duo qu’il a formé avec Epico Blue. Dès leur première collaboration, l’entente a été immédiate, Ryan a réussi l’incroyable exploit de mener au succès le protégé de l’écurie GTA, toujours à Lyon-la-Soie, à la manière des forts. Ce jour-là, Epico Blue signait son premier succès et prenait aussi ses premiers gains en compétition. Derrière, le duo a pris quelques accessits mais surtout ils ont signé de très belles victoires, notamment à Hyères à deux reprises et à Aix-les-Bains. Aujourd’hui, il commence également à bien s’entendre avec Golden Sun Voirons qu’il a eu beaucoup de mal à cerner au début mais depuis quelques semaines, le duo est en passe de devenir inséparable au vu de leurs derniers succès communs.

Au final le petit Ryan aura passé le poteau en vainqueur à 12 reprises depuis 2014 pour le compte de l’écurie, sans être un véritable titulaire, ce qu’il pourrait bien devenir au vu de notre manque à ce poste depuis le début de l’année. Le jeune Padawan aura également terminé plusieurs fois dans l’argent en 74 tentatives pour notre entrainement, seul bémol, il aura également été disqualifié à 31 reprises, un triste record dont nous nous serions bien passés. Vous l’aurez compris, le petit Thonnerieux possède de la qualité sur un cheval, il a encore quelques défauts à corriger, comme beaucoup, pour franchir un nouveau palier, mais à ce jour, il demeure un maillon important de l’écurie. Son travail consiste à concrétiser notre travail de la semaine, il se doit de faire le moins d’erreurs possible pour emmener nos chevaux vers les plus hautes marches du sommet, un rôle ingrat mais tellement palpitant pour le petit Ryan, toujours en quête de nouveaux défis. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article