Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Vivaux

L’écurie n’aura pas vraiment marqué la réunion de son empreinte ce samedi à Vivaux, aucun de nos trois élèves n’a été en mesure de briller, une mauvaise soirée sur laquelle nous n’allons pas trop nous attarder. Cosmos de Queray a été le premier à décevoir dans l’épreuve montée de la soirée, le fils de Fortuna Fant a été fantomatique à notre grande surprise. Gipsy Love, pour sa part, n’a pas été gâté par les circonstances de courses tout comme Gold de la Côte, auteur d’un bon finish malgré tout.

D’entrée de jeu, ce fût la douche froide avec Cosmos de Queray, le cheval n’a jamais été en mesure de jouer un quelconque rôle dans l’épreuve montée de la soirée. Pourtant, nous avions raison d’être confiant avant le coup, le fils de Fortuna Fant venait de s’imposer brillamment dans la spécialité à Oraison et surtout il n’y avait que neuf concurrents au départ, il devait, à nos yeux, pouvoir figurer pour les accessits. Il n’en fut rien, l’associé de Ryan Thonnerieux n’a jamais été dans le coup, il a eu toute la peine du monde à suivre le rythme effréné de la course, étant bon dernier d’un peloton en fil indienne pour ensuite conclure dans le lointain sans nous laisser le moindre espoir d’y croire. Cette contre-performance nous interpelle forcément, le papy n’a peut-être plus trop envie d’en jouer avec la selle sur le dos ou alors il lui manquait le rythme de la compétition, lui qui n’avait plus été revu en piste depuis son succès obtenu le 10 mai dernier. Quoi qu’il en soit, cet échec mérite réflexion.

Gipsy Love a été l’un des principaux acteurs de l’épreuve, mais il n’a pu aller au bout de son entreprise, les circonstances de courses n’ont pas vraiment plaidé en sa faveur. Ils étaient trois pour la place de leader, Gipsy Love a laissé passer le premier assaillant avant de le relayer puis il a contré longuement le second avant de finalement se caler dans son dos. Cette âpre bataille aura fait des victimes à commencer par le leader qui a logiquement donner des signes de lassitudes dans l’ultime tournant, empêchant le fils d’Up and Quick de pouvoir s’exprimer totalement. Dans la phase finale, Gipsy Love a réussi à trouver le jour, mais n’a pu jaillir utilement, il a également payé chèrement ses efforts durant le parcours tout à la fin. Bien évidemment, nous comptions sur un tout autre résultat, nous espérions que Gipsy serait en mesure de conclure dans les quatre premiers, mais le cheval a quelques excuses à faire-valoir. Le protégé de David Holzapfel vaut largement un lot de ce genre, à condition d’avoir le parcours adéquat, il tâchera de le démontrer prochainement. Gold de la Côte, pour sa part, s’est fait discret durant tout le parcours, il est resté sagement parmi les derniers avant de tenter de venir dans la dernière ligne droite. Le fils de Ready Cash a ensuite fait face à un mur de chevaux, il n’a jamais pu véritablement s’exprimer malgré un slalom fou entre plusieurs de ses rivaux qui l’ont conduit vers la corde pour finalement conclure juste devant Gipsy Love au septième rang. Difficile d’en tenir rigueur à l’élève de Sébastien Guarato qui est bien trop dépendant du parcours, il faut que toutes les planètes soient bien alignées pour espérer décrocher un bon chèque avec lui, ce qui n’était pas le cas hier soir à Vivaux.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article