Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Avignon

En toute honnêteté, l’écurie comptait bien ramener un succès d’Avignon ce dimanche après-midi, il est donc difficile de se satisfaire d’une deuxième et d'une quatrième place. Pourtant la petite Haby de Gouye n’a pas été loin du sacre tant désiré, elle a donné son maximum dans une course qui ne s’est pas déroulé comme elle l’aurait vraiment souhaité. Gipsy Love, pour sa part, a rendu une bonne copie en s’adjugeant une honorable quatrième place contrairement à son petit frère Hamilton Love qui a dû se contenter de la sixième place pour sa rentrée. Quant à Hippo Prior, il a joué de malheurs alors que Darco Poterie a fait preuve de caractère comme à son habitude.

Récente lauréate sur cette piste, Haby de Gouye avait l’ambition de rééditer cet exploit, nous y avons longtemps cru, jusqu’au passage du disque final, mais finalement la fille de Séduisant Fouteau a dû se contenter de la seconde place après une âpre bataille avec le futur lauréat. Bien partie à son échelon puis ramener sur un plateau dans le wagon de deux, elle s’est ensuite retrouvée nez au vent devant les tribunes avant de relayer son compagnon d’entrainement, Hippo Priori, pour ensuite laisser le leadership à l’un de ses rivaux dans la ligne opposée. La protégée de Didier Gouyette a plongé en dedans dans la longue ligne droite d’Avignon, luttant courageusement jusqu’au bout, elle a fait longuement illusion pour la plus haute marche du podium avant de devoir s’avouer vaincu tout à la fin. Nous ne pouvons que nous satisfaire de sa prestation, la partenaire de Stéphane Cingland a démontré une belle force de caractère et ses progrès sont indéniables, elle aurait même pu espérer l’emporter si elle ne s’était pas retrouvée si tôt aux avant-postes. Haby de Gouye est vraiment une chic jument de province et au vu de sa forme optimale, nous espérons bien la voir réaliser une très belle saison estivale.

Hippo Prior, pour sa part, n’a pas connu la même réussite, la faute à une roue crevée d’entrée de jeu, il a rendu les armes dans la phase finale après avoir été l’un des grands animateurs de l’épreuve. Vite en jambe mais pas le plus rapide à son échelon, le fils de Lontzac a pris le meilleur devant les tribunes avant de prendre immédiatement le galop, frôlant de peu la disqualification. Remis aux allures puis de nouveau en tête, il s’est ensuite fait relayer par la petite Haby de Gouye, montrant à ce moment précis quelques signes de fatigue tout en conservant bien le dos de l’associée de Stéphane Cingland. Dans l’ultime ligne droite, Hippo s’est montré valeureux et généreux sans toutefois être en mesure de lutter à armes égales pour les accessits. Une réhabilitation est attendue dans les prochaines semaines.

À son arrivée, Hamilton Love avait un réel souci, il ne tournait ni à droite ni à gauche, il a fallu pas mal de travail pour parvenir à nos fins et nous avons réussi à le faire tourner à peu près correctement sur un tracé à main gauche. En quelques semaines, le fils d’Akim du Cap Vert a bien progressé mais pas encore suffisamment pour tourner comme une horloge, il a eu quelques difficultés à bien négocier les virages d’Avignon. Fautif au départ, puis remis, puis à nouveau fautif, Hamilton a bien failli compromettre toutes ses chances d’entrée de jeu avant d’être bien rééquilibré pour enfin rentrer dans sa course. Après avoir relayé l’animateur de la première heure devant les tribunes, le protégé de William Holzapfel a mené la course à son rythme tout en perdant un peu de temps à chaque virage ce qui lui a tout de même permis d’aborder la dernière ligne droite en tête. Hamilton a bien lutté dans la phase finale, il s’est accroché courageusement jusqu’au bout pour les places mais il n’a pu endiguer toutes les attaques pour finalement conclure au sixième rang. Pour une première sous notre entrainement, le cheval s’est comporté honorablement mais il manquait légèrement de travail pour prétendre à un meilleur classement.

Dans une course où la moitié des concurrents ont été disqualifié, Gipsy Love n’a pu faire mieux que quatrième, autant dire qu’il s’agit d’une petite déception. En effet, nous attendions bien mieux du fils d’Up and Quick qui trouvait une belle occasion de se réhabiliter après avoir déçu en dernier lieu sur cette piste. Le plus véloce au départ, le protégé de David Holzapfel a été le grand animateur de l’épreuve, il a longuement animé les débats avant de tenter de prendre la poudre d’escampette à la sortie du tournant final. Notre protégé a tout de même bien soutenu son effort jusqu’au bout, en léger retrait du trio de tête, sans toutefois parvenir à résister à ses assaillants à mi-ligne droite. Le cheval n’a pas démérité pour autant, il est en parfaite condition physique, il ne lui manque qu’un soupçon de réussite et de chances pour renouer à nouveau avec la victoire. Il ne faudra pas l’enterrer trop vite, il pourrait bien refaire parler de lui durant l’été.

Le grand retour de Darco Poterie à la compétition n’aura pas marqué les esprits sauf pour ceux qui le connaissent parfaitement. Notre bon vieux Darco a fait son Darco, il s’est montré indélicat pour la 33e fois de sa carrière quelques centaines de mètres après le départ, une habitude que nous avions presque oubliée. Après sa disqualification, le fils de Laetenter Diem n’a pas été en mesure de nous montrer grand-chose si ce n’est des fautes à répétition, il avait certainement un trop-plein de fraîcheur et de mauvais gaz. Difficile de juger sa prestation, nous pouvons la qualifier de catastrophique au vu de ses fautes, une chose est sûre, elle ne nous a absolument rien appris sur son degré de forme ou sur un éventuel retour au premier plan. La suite au prochain numéro s’il se décide à rester au trot.   

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article