Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Avignon

Le jeudi de l’ascension aura été plutôt bien réussi par l’écurie à Avignon, nos élèves se sont bien comportés dans l’ensemble, nous sommes même revenus avec une nouvelle victoire grâce au premier sacre de Facétieux sous notre entrainement. Le fils de Niky, après un parcours sur mesure, a fait jouer son redoutable finish pour renouer avec le succès qu’il n’avait plus connu depuis quelques années. Hanna d’Amour, pour sa part, aurait pu faire mieux mais nous nous contenterons de cette quatrième place alors qu’Ebabiela a surpris agréablement en terminant à une bonne troisième place dans la catégorie des amateurs. Quant à Haro Darche, sa sortie a été mauvaise et assez inquiétante, il va devoir rassurer assez vite lors de ses prochaines tentatives.  

Pas de facétie pour Facétieux cette fois-ci, le fils de Niky n’était pas à Avignon pour amuser la galerie et il l’a parfaitement démontré en s’imposant pour la toute première fois sous notre entrainement. Le protégé de Franck Cipriani n’avait plus gouté au succès depuis le 28 septembre 2018, jour où il s’imposait à Vincennes, soit une éternité pour un cheval qui avait montré de sérieux moyens dans sa prime jeunesse. Facétieux a été l’un des plus véloces aux 25 mètres avant de se ranger gentiment dans la seconde moitié du peloton, puis il a patienté sagement sans bouger d’un iota jusqu’à l’entame de la dernière ligne droite. Légèrement contrarié à ce moment précis et fautif, il est parvenu à retomber sur la bonne jambe, puis une fois décalé tout en dehors, le fils de Niky s’est mis ventre à terre pour venir l’emporter de haute lutte, une toute petite tête qui a lui permis de signer le quatrième de sa jeune carrière. Après avoir été dans tous les mauvais coups à Cluny, Facétieux a remis les pendules à l’heure, il a pu bénéficier d’un excellent parcours qui lui a permis de venir en une seule fois pour faire jouer son redoutable coup de rein final. La longue ligne droite d’Avignon a servi ses intérêts, cela ne fait aucun doute. Nous sommes heureux d’avoir permis à son entourage de gouter à nouveau au succès en espérant qu’il y en aura d’autres dans le futur. En attendant, nous allons savourer pleinement ce 15e sacre de la saison pour l’écurie.

La petite Hanna d’Amour nous devait une revanche après sa dernière sortie à Lyon-Parilly, elle n’a pas réussi à renouer avec la victoire mais elle a fait preuve de bonne volonté pour conclure au quatrième rang dans une course qu’elle a longuement animé. Très ou trop vite en jambe, la fille de Laetenter Diem est partie sur quelques foulées de galop avant de prendre résolument la tête de l’épreuve. A un tour du but, la petite jument a contré quelques attaques sans trop de difficultés puis elle a tenté de prendre la fuite à la sortie du tournant final faisant longuement illusion pour la plus haute marche du podium avant d’être nettement dominé à mi-ligne droite pour ensuite conclure son parcours à la quatrième place. Au vu du lot, nous aurions pu espérer mieux, Hanna avait les moyens de terminer sur le podium, elle a peut-être craché son feu beaucoup trop tôt pour espérer mieux. Quoi qu’il en soit, la jument est tout de même restée sage cette fois-ci, elle n’a pas fait de blague en fin de parcours même si elle n’a pas eu véritablement à lutter. Sa tentative est honnête mais elle n’a pas répondu pleinement à nos attentes, nous la pensions capable de faire bien mieux que cette simple quatrième place.

Pour une rentrée, il était hors de question de jouer les forts avec Ebabiela dans la catégorie des amateurs, la jument se devait de faire le petit parcours avant de pouvoir prétendre à mieux. La partenaire de Gaëtan Nakache a patienté dans la seconde moitié du peloton, elle est restée dans cette position durant tout le parcours avant d’être décalé dans la dernière et longue ligne droite d’Avignon. La fille d’Ubriaco a eu un peu de mal à bien négocier son dernier virage, mais lorsqu’elle a pu enfin mettre le nez à la fenêtre, la petite jument a fini à la vitesse du vent, tout en dehors, pour venir s’assurer surement de la troisième place. La protégée de Jean-Noël Monteiro a rendu une excellente copie pour son retour en piste en étant ferrée lourdement et malgré son rendement de distance. Certes  le lot n’avait rien d’exceptionnel au papier mais cela suffit amplement à nous satisfaire totalement pour le moment. A elle désormais de confirmer son retour au premier plan dans les prochaines semaines.

Haro Darche, longuement éloigné des pistes, effectuait sa seconde course de rentrée dans un lot bien moins huppé, nous escomptions un bon comportement d’ensemble de sa part ce qui a été loin d’être le cas. En effet, Haro n’a jamais été dans la course, il a été à la pêche durant tout le parcours étant même incapable de s’approcher du petit peloton, bref sa sortie a été assez inquiétante. Nous n’allons pas tirer de jugement hâtif sur cette tentative, le fils de Laetenter Diem a été longuement absent de la compétition, il n’est peut-être pas suffisamment prêt pour espérer mieux pour le moment, la patience, le travail et les tours de piste seront ses principaux alliés avant de pouvoir être compétitif.

Nous avons omis volontairement de parler de la performance d’Eclair de Nice Mardi à Borély, le fils de Nuage de Lait n’avait que très peu ce chances de disputer l’arrivée pour sa seconde course de rentrée après une longue absence. Notre petit Eclair s’est pourtant très bien comporté, nous l’avons vu longuement aux avant-postes, nez au vent durant un demi-tour de piste par le jeu des relais pour ensuite terminer honorablement en léger retrait des premiers. Ferré lourdement, mal situé en seconde ligne derrière les ailes de l’autostart et pas encore assez affûté, Eclair a tout de même montré qu’il était en forme ascendante, il ne devrait pas être loin du compte lors de sa prochaine tentative. Un petit mot aussi sur notre apprenti Ismaël Momoh-Dominguez qui disputait seulement sa 11e sortie publique, il fait preuve de beaucoup de sang-froid, démontrant également une capacité intéressante à démarrer les chevaux. Ismaël progresse à grand pas, il ne lui reste plus qu’à prendre un peu plus d’assurance et d’expérience dans un peloton avant de pouvoir prétendre à décrocher sa première victoire. Celle-ci pour bien avoir lieu avec un certain Eclair de Nice dans un avenir proche, c’est en tout cas, tout le mal que nous pouvons lui souhaiter.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article