Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Cavaillon

Pour une fois, vous n’avez pas vu les chevaux de l’écurie KT aux avant-postes, aucun d’entre eux n’étaient tête et corde hier à Cavaillon. Premièrement, les numéros derrière l’autostart ne nous le permettaient pas, secundo, nous n’avions pas les chevaux pour pouvoir mettre en pratique notre tactique préférée. En effet, difficile d’aller de l’avant avec le 9 et avec un Haro Darche qui effectuait sa rentrée après de longs mois d’absence, idem avec Elfix de Neel qui devait absolument se planquer durant le parcours pour essayer de titiller les favoris. Aucun des deux n’a pu accrocher les premières places tout comme Brut de la Côte dans l’épreuve réservée aux chevaux d’âge.

Même derrière l’autostart, Elfix de Neel peut vous planter une faute, il l’a encore démontré hier à Cavaillon en effectuant une ou deux foulées de galop dès le repli des ailes de la voiture, faute qui l’a contraint à voyager à l’arrière-garde durant tout le parcours. Le fils de Panache de l’Iton n’a pas eu d’autres choix que de subir les événements, il devait courir cacher mais nous espérions tout de même nous retrouver plus près des chevaux de tête au moment de l’emballage final. Le petit Elfix a bien progressé le long du rail dans l’ultime tournant, il a même superbement jailli dans la phase finale, donnant même l’impression de pouvoir accrocher une 4e ou 5e place avant de prendre un mur en pleine face à quelques encablures de l’arrivée. Elfix terminait dans une superbe action dans la phase finale, il a essayé de s’engouffrer dans un trou de souris côté corde, tout en évitant de prendre les piquets, mais malheureusement la porte s’est refermée au dernier moment, le stoppant net dans son action. S’il avait pu trouver le jour côté corde, nul doute qu’il aurait lutté activement pour les places, une 4e ou 5e place semblait être à sa portée. Déception de ne pas avoir pu accrocher un bon chèque mais satisfaction de sa prestation d’ensemble, le protégé d’Hugo Leveau s’est très bien comporté à ce niveau, démontrant son réel potentiel, dommage qu’il se soit encore élancé au petit galop.

Haro Darche n’avait que très peu d’ambition avant le coup si ce n’est de courir après de longs mois d’absence, cette course devait être un test grandeur nature pour jauger son degré de forme et de préparation avant d’envisager de viser les premières places. Le fils de Laetenter Diem est resté sagement en queue du peloton, il n’a pas bougé d’un iota durant tout le parcours, histoire de ne gêner personne, puis il a commencé à donner quelques signes de fatigue dans la ligne opposée avant de mal négocier son dernier virage. Nous n’avons pas insisté outre mesure par la suite, le laissant glisser jusqu’au poteau d’arrivée, il a logiquement manqué en fin de parcours pour espérer quoi que ce soit. Meilleur gaucher, Haro aura encore besoin d’un ou deux parcours dans les jambes avant d’être fin prêt, nous allons le monter gentiment en condition dans l’espoir de le retrouver en pleine forme pour la saison estivale.

Pour l’une de ses dernières sorties sous notre entrainement, nous devions savoir si Brut de la Côte en avait encore suffisamment sous le capot pour poursuivre l’aventure dans la région, ce qui explique notre choix d’avoir été si offensif. Après avoir bien jailli derrière l’autostart, le fils de Kepler s’est retrouvé aux avant-postes dès le premier virage avant d’être relayé dans la ligne opposée par Derby de Souvigné qui voulait absolument avoir le leadership, puis sous l’attaque de Brindor, nous avons dû nous résoudre à sortir du dos du protégé de Loris Garcia. Véritable cheval de train, Brut ne pouvait pas rester enfermé sur un troisième rideau à la corde, il a dû fournir un violent effort qu’il a logiquement payé au bout de la ligne opposée où il est rentré dans le rang. Dans une course sans concessions, notre papy n’a pas démérité, mais nous avons pu constater ses limites actuelles à ce niveau où tout se joue souvent au parcours et sur des détails, le parcours ne l’a certainement pas aidé dans sa tâche hier après-midi. La suite de sa carrière risque de se poursuivre loin de la région, faute d’engagement favorable, mais dans l’immédiat, il pourrait bien tenter sa chance dans un réclamer à Vincennes, une catégorie où il pourrait bien faire parler à nouveau de lui.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article