Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Borély

Aucune première chance pour l’écurie ce vendredi à Borély mais des chevaux rentrants après plusieurs mois de repos. En général, nos chevaux se préparent assez rapidement, ils ont souvent besoin d’un seul parcours dans les jambes avant d’être prêt à faire feu. Gipsy Love et Haby de Gouye ont eu besoin de ce parcours, aucun des deux n’a été en mesure d’accrocher les allocations mais nul doute qu’ils seront bien plus affûtés pour leur prochaine tentative.

Après de longs mois de repos, Gipsy Love était de retour en piste, nous espérions décrocher une 4e ou 5e place avec un bon parcours mais force est de constater que le protégé de David Holzapfel n’était pas encore suffisamment affuté pour y prétendre. Le fils d’Up and Quick avait du pourtant boulot dans les pattes mais rien ne remplace la compétition pour retrouver le rythme et la forme. Attentiste au cœur du peloton, Gipsy a commencé à avoir les jambes lourdes au kilomètre, il a donné quelques signes de lassitude, puis il s’est tout de même bien accroché pour suivre le rythme avant de conclure honorablement en net retrait des premiers. Avec des exercices matinaux intensifs, il va très rapidement se dérouiller afin d’être à nouveau compétitif, il devrait courir en net progrès prochainement.

Haby de Gouye était dans le même cas de figure, elle n’avait pas revu un hippodrome depuis juin 2020. Pour sa rentrée, la petite jument n’a pas démérité après un parcours peu enviable, elle a longtemps été dans le coup avant de prendre le galop à l’entame du dernier virage. Bien partie derrière l’autostart, la fille de Séduisant Fouteau s’est retrouvée en suspension dès le premier virage, esquissant au passage une légère incartade, avant de devoir fournir un bel effort pour se porter au côté de l’animateur. Nez au vent, la petite Haby a donné certains signes de fatigue à l’entame du dernier tournant avant de prendre subitement le galop, étant logiquement disqualifiée. La protégée de Didier Gouyette aura également besoin de plusieurs travaux intensifs le matin avant de pouvoir prétendre aux premiers rôles. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article