Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Espoir du Marny en démonstration vendredi à Borély

Les courses sont beaucoup plus simples lorsque vous avez la chance d’avoir un Espoir du Marny dans votre effectif. Le fils de Village Mystic a signé son second succès de l’année en l’emportant nettement hier après-midi à Borély, notre petit champion a ainsi permis à l’écurie d’enregistrer sa 7e victoire depuis le début de l’année. Facétieux, pour sa part, a longuement fait les bras à sa partenaire Marion Donabedian, dans le rang des apprentis, avant de s’éteindre logiquement en fin de parcours.

Pour Espoir du Marny, il s’agissait simplement d’une question de récupération pour espérer lutter pour la victoire ce vendredi à Borély, il possédait largement les moyens de s’imposer dans un tel lot s’il avait suffisamment récupéré de ses récents efforts à Cagnes-sur-Mer. Pas de fatigue à faire-valoir cette fois-ci, le fils de Village Mystic était en mode rouleau compresseur, il s’est contenté de contenir Dream Along dans les ultimes battues pour signer le 14e succès de sa jeune carrière. Faire la planche derrière les ailes de l’autostart est devenu monnaie courante avec Espoir, nous commençons à en avoir l’habitude, notre petit champion était comme à son habitude, très tendu, il a fallu assurer les 500 premiers mètres du parcours avant de venir progressivement prendre les choses en main. En tête à un tour du but, Espoir n’a pas vraiment durci la course, il a simplement imprimé son tempo à l’épreuve, histoire d’user ses adversaires au train. Dans la phase finale, notre petit champion a donné un bon coup de rein pour prendre du champ sur ses adversaires, puis il a ensuite tenu en respect son principal assaillant, Dream Along, jusqu’au passage du disque final. Espoir du Marny a écœuré ses rivaux au train, il a même gagné en vitesse, ce qui pouvait lui manquer auparavant, il devient également de plus en plus lutteur même s’il continue toujours d’apprendre son métier à l’âge de 7 ans. Après avoir marché 1’11’5 dimanche dernier, le fils de Village Mystic a ce coup-ci parcouru les 2300 mètres du parcours en 1’12’3, sans avoir eu à forcer son talent. Son programme est désormais établi, il ira directement sur l’étape du trophée vert à Avignon, épreuve qui se disputera le 4 avril prochain, il devrait être fin prêt pour jouer les premiers rôles.

On a pu y croire jusqu’au début de la dernière ligne droite avec Facétieux qui avait encore nettement le meilleur dans l’épreuve réservée aux apprentis avant de s’effondrer totalement dans les 200 derniers mètres. Le fils de Niky est fort bien parti, très fort même derrière les ailes de l’autostart, il a tellement bien jailli que sa partenaire Marion Donabedian a eu beaucoup de mal à canaliser sa fougue. A mille mètres de l’arrivée, le fils de Niky a pris plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton, il avait même une confortable avance sur ses rivaux à l’entame du dernier tournant. Dans la dernière ligne droite, son avance a fondu comme neige au soleil, Facétieux a commencé à donner de sérieux signes de fatigue avant de marquer nettement le pas dans les derniers mètres du parcours. Pour sa seconde course sous notre entrainement, notre protégé ne s’est pas vraiment montré sous son meilleur jour, il a beaucoup trop tiré durant le parcours, s’usant sur le mors inutilement, pour espérer figurer à l’arrivée. Nous allons devoir encore effectuer quelques réglages afin qu’il soit un peu plus au bout des doigts, ce qui est encore loin d’être le cas pour le moment. Le cheval mérite crédit, il peut retrouver un second souffle pour relancer sa carrière dans la région, il a tout de même certains atouts à faire-valoir.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

VERBESSELT Didier 20/03/2021 01:24

Félicitations la team.Bisous à Ismaël de ma part .