Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

1'11'5 pour Espoir du Marny dimanche à Cagnes-sur-Mer

Pour la seconde année consécutive, Vivid Wise As s'est adjugé la plus belle épreuve de l’hiver à Cagnes-sur-Mer, le grand critérium de vitesse de la Côte d’Azur. L’Italien, invaincu en quatre tentatives sur cette piste, l’a emporté de bout en bout, résistant surement au bon retour de la phénoménale Délia du Pommereux. De notre côté, Espoir du Marny a fourni sa valeur en s’octroyant le premier accessit en 1’11’5 sur les 2150 mètres du parcours, il aurait mérité un bien meilleur sort au vu de sa prestation exceptionnelle. Gold de la Côte, invitée surprise de la coupe des 5 ans, a été loin d’être ridicule, il a longuement lutté pour les places avant de prendre le galop dans les dernières battues. Quant à Brut de la Côte, son retour au trot monté n’a pas été une franche réussite étant dominé du départ à l’arrivée.

Espoir du Marny ne pouvait pas rester sur son récent échec, il se devait de reprendre le cours de ses bonnes performances même si la distance et le numéro derrière l’autostart n’étaient pas des plus favorables. Le fils de Village Mystic avait envie d’en découdre, comme souvent, il était très tendu avant le départ, prêt à faire une bêtise à tout moment, il fallait surtout se montrer vigilant dans les premiers mètres de course. Malgré un départ assuré, Espoir s’est très vite porté aux avant-postes juste dans le dos des animateurs dans une course rondement menée en tête sous l’impulsion du Martens de service. Après avoir fourni un bel effort à un tour du but pour se placer en troisième position, Espoir a ensuite mis le clignotant à mi-ligne d’en face pour prendre le sillage de Deko de Tillou qui semblait à la peine dans le dernier tournant. Dans la phase finale, le protégé des frères Martens est reparti de plus belle à la surprise générale laissant notre Espoir à distance, notre petit champion, dominé pour la victoire, s’est ensuite contenté d’assurer sa belle place d’honneur dans l’excellente réduction kilométrique de 1’11’5, son nouveau record personnel. En 2019, notre petit champion avait été battu dans la coupe des 5 ans par une Elsa de Belfonds, au summum de son art tout en égalant le record de la piste sur la distance des 2925 mètres (1'12'2). Cette fois-ci, malgré une performance extraordinaire, il a été à nouveau dominé par un « extraterrestre » pour la victoirequi s’est de surcroit, permis d’exploser le record des 2150 mètres autostart en 1’11’1. La faute à pas de chance certainement. Ferré et non plaqué contrairement à bon nombre de ses rivaux, Espoir a encore été exceptionnel, il a livré une excellente partition sur une distance qui n’est pas vraiment la sienne. Cette sortie lui aura été profitable, il aura eu droit à une vraie course avant sa prochaine tentative qui devrait être soit l’étape du GNT à Borély à moins que nous nous laissions tenter par l’étape du trophée vert à Avignon.

Que ce fût dur pour Brut de la Côte pour son retour au trot monté, le cheval n’a jamais été dans le coup face à la jeune génération, il n’a même pas eu l’opportunité de figurer utilement. Lorsque cela roule autant à Cagnes-sur-Mer, il est bien délicat de rendre la distance, d’autant plus lorsque votre cheval est vieillissant et sur la pente descendante. Le fils de Kepler n’a plus les moyens de briller face la jeune garde, on ne va pas lui en vouloir pour autant, nous avons tenté un coup de poker en le présentant à nouveau sur la selle, un choix qui ne s’est pas avéré payant même s’il aura eu le mérite d’être resté au trot tout le parcours. Au final, notre papy aurait conclu à la 5e et dernière place dans un lot composé de huit petites unités, il aura  tout de même eu le mérite d’accrocher un petit chèque à défaut de nous avoir fait rêver.

La marche aurait pu être trop haute pour Gold de la Côte dans la coupe des 5 ans, pourtant il ne lui a pas manqué grand-chose pour parvenir à conclure à l’arrivée. Le départ avait une importance considérable dans une course qui risquait de se courir en file indienne, le fils de Ready Cash ne s’est pas loupé en se positionnant rapidement sur un quatrième rideau côté corde. Les positions sont restées figées jusqu’au bout de la ligne du bord de mer, à ce moment précis, l’accélération brutale des premiers a quelque peu surpris le petit Gold qui a marqué une légère hésitation. Dans la dernière ligne droite, notre petit poney n’a pu passer la vitesse supérieure mais il s’est tout de même mis ventre à terre en luttant courageusement pour essayer d’aller décrocher une place sur le podium avant de se mélanger les crayons à quelques encablures de l’arrivée. Sans cette incartade, le petit Gold aurait certainement conclu aux 3e ou 4e rangs, sa prestation a été très bonne malgré la qualité de l’opposition. Au vu de ce qu’il nous montre au travail ou en compétition, il mériterait amplement de trouver enfin son jour, nous espérons surtout que la chance tournera enfin en sa faveur durant le printemps.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article