Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Vivaux

Après un dimanche plutôt terne pour la réouverture de l’hippodrome de la plage, l’écurie va tenter de relever la tête pour la réunion de mercredi sur le petit anneau de Vivaux. Pour cela nous comptons sur Hooligan of Fee, en quête de rachat après ses deux échecs à Cagnes-sur-Mer, qui pourrait bien retrouver le chemin des balances sur une piste où il a déjà fort bien réussi. Quant au petit Elfix de Neel, il tente à nouveau sa chance au trot monté dans l’espoir de faire bonne figure.

Hooligan of Fee reste sur deux cuisants échecs à Cagnes-sur-Mer, sa première tentative sur les bords de la Riviera s’était soldée par une disqualification suite à une gêne dans le premier virage alors qu’en dernier lieu, il a rendu les armes toute fin de parcours à notre grande surprise en. Le fils d’Orlando Vici vaut bien mieux que ne l’indiquent ses dernières résultats, il va retrouver une piste sur laquelle il avait conclu au second rang en étant battu tout à la fin, il va se présenter avec l’ambition de retrouver le chemin des balances. Pour autant la partie ne s’annonce pas simple, il aura certes l’avantage de partir au premier poteau, pas loin de la limite du recul, il sera également présenté déferré des antérieurs mais il devra tout de même se méfier de certains de ses rivaux notamment aux 25 mètres où la concurrence sera la plus féroce. S’il fournit sa vraie valeur, Hooligan a tout à fait le droit de viser une place sur le podium.

Elfix de Neel a débuté sa nouvelle carrière dans le sud-est par un succès déconcertant de facilité sur cette piste de Vivaux, l’emportant de bout en bout, sans rencontrer la moindre opposition. Sa dernière sortie à Toulouse est à oublier, il est parti sur un long temps de galop, étant disqualifié d’entrée de jeu dans une course réservée aux apprentis. Pour son retour à Vivaux, il va s’essayer sous la selle, discipline qu’il n’a connu qu’à une seule reprise durant sa carrière pour une disqualification du côté des Sables d’Olonne. L’engagement n’a rien de très favorable, il sera le moins riche des chevaux des 25 mètres, de plus, il devra affronter des jeunes aux dents longues et ne sera pas présenté pieds nus mais seulement déferrés des antérieurs. Dans ce genre de lot souvent décousu, l’important est surtout de bien s’élancer et de rester au trot, nous comptons sur Ryan Thonnerieux pour parvenir à ses fins. Si c’est le cas, rien n’interdit au fils de Panache de l’Iton d’engranger ses premiers gains au trot monté.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article