Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultat partant mercredi à Vincennes

Après son récent échec à Vincennes, Félicia de Bess avait à cœur de se racheter dans le prix de Béthune pour son second voyage de l’hiver dans le temple du trot. La partenaire de Yoann Lebourgeois a mieux couru que ne l’indique le résultat, elle a montré un bien meilleur visage, ce qui s’est avéré encore insuffisant pour jouer les premières places.

Force est de constater que même en roulant, Félicia de Bess n’est pas tout à fait au même niveau que l’an dernier, elle n’a pas la niaque, ni son coup de rein habituel qui faisait autrefois la différence lorsqu’on venait se porter à ses côtés. La jument donne pourtant l’impression de mettre toujours son cœur sur la piste à chaque tentative, car elle est généreuse, mais ce n’est qu’une simple impression visuelle, ne vous y trompez pas. En effet, Félicia de Bess sait lire, écrire, compter, elle pourrait même donner des cours à l’université pour apprendre à ses petites copines la meilleure manière de ne pas trop se faire mal en piste. Tout avait pourtant bien commencé pour la fille de Laetenter Diem, elle a très vite jailli pour se porter au commandement et imprimer un rythme soutenu et régulier à l’épreuve. Dans la montée, Yoann Lebourgeois a tenté en vain de la réveiller, histoire qu’elle ne s’endorme pas trop comme en dernier lieu, mais de par le règlement très strict sur le nombre de coups de cravache, il n’a pas pu la solliciter comme il l’aurait souhaité. Dans l’ultime tournant, elle a été totalement débordée par ses rivales avant de repartir d’elle-même dans la phase finale, sans être vraiment sollicité par son driver, pour finalement échouer de peu pour la cinquième place. Notre petite Félicia a mieux couru qu’en dernier lieu, montrant un bien meilleur visage, elle a tout de même trotté 1’13’9 sur les 2700 mètres de la grande piste. Outre le fait de ne pas s’être classé dans les quatre premières, le vrai point noir de la journée est de la voir de plus en plus froide dans un parcours, ce qui est un vrai problème au vu du règlement sur le nombre de coups de cravache autorisé dans un parcours. Félicia n’était pas trop émoussée après la course, elle n’aurait pas vraiment éteint une bougie sur son gâteau d’anniversaire s’il avait eu lieu hier après-midi. Mieux, elle était comme un lion en cage dans son boxe, prête à en découdre à nouveau sur la piste.

Après une année relativement bien chargée et réussie, Félicia aurait le droit d’être un peu émoussé, elle mériterait de partir en vacances plusieurs semaines pour service rendu à l’écurie. Sa tentative nous laisse tout de même dans l’expectative, nous serions vraiment tentés de la placer au repos, mais son driver Yoann Lebourgeois pense n’est pas tout à fait du même avis. En effet, Yoyo était plutôt emballé par sa sortie, il l’a trouvé bien mieux qu’en dernier lieu, il pense qu’il aurait pu arracher la 4e place au minimum s’il avait pu la solliciter un peu plus. Prochainement, une belle course au trot monté s’offre à elle, il se pourrait que nous nous laissions tenter par ce bel engagement, histoire de voir si elle est capable de se distinguer avec la selle sur le dos avant de partir au repos en cas de nouvel échec.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nico Per 12/12/2020 14:35

Merci toujours un régal de vous lire