Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Les enragés de l'écurie

Dans tous nos articles ou nos débriefings d’après course, nous insistons plus sur nos succès que sur nos disqualifications. Rien de plus normal, il est plus agréable de mettre en avant nos moments de joies que nous pouvons partager avec nos propriétaires que le contraire, nous savons très bien qu’ils sont plus rares que les échecs. Pour une fois, nous n’allons pas parler de nos victoires mais bel et bien des chevaux qui ont la particularité de vous faire vibrer mais également de vous faire rager lorsqu’ils se montrent fautifs. Au sein de notre écurie, nous avons quelques spécimens de la sorte, des chevaux de classe, au potentiel important, capable du pire comme du meilleur.

Dans la colonne des chevaux les plus disqualifiés de l’écurie, Darco Poterie est en très bon rang, il fait partie des chevaux aussi doué que délicat. Avec 30 disqualifications en 59 sorties, le fils de Laetenter Diem est celui qui totalise le plus de disqualifications, près de 50% de Dai, un petit exploit en soi. Fort heureusement, il n’est pas seulement susceptible, il possède un moteur qui lui a permis de disputer l’arrivée une fois sur deux. Ses 13 succès au cours de sa carrière ont également pu faire oublier sa légère maladresse à son entourage.  Toujours chez les chevaux d’âges, l’un de nos anciens pensionnaires, récemment transféré chez Mathieu Mottier, n’a rien à envier à Darco Poterie. Avec ses 24 disqualifications en 44 courses, Epico Blue totalise près de 55% de Dai au cours de sa carrière, il fait le bonheur de ses propriétaires, toujours prêts à sauter de joie jusqu’au moment fatidique. A sa décharge, il a souvent été dans le collimateur des commissaires et disqualifié injustement, ce qui n’enlève rien à ses qualités d’excellents galopeurs.

Dans la catégorie « cheval sauvage », Félin de Bomo n’est pas mal dans son genre non plus, un spécimen qui pourrait bien supplanter ses aînés dans les prochains mois. Le bel alezan a été rangé dans la colonne des disqualifiés à 17 reprises en 42 sorties, soit 42% de disqualifications, bien en dessous de nos deux champions. Sage comme une image chez son ancien mentor, excepté à la volte, Félin s’est vite transformé en tigre après quelques semaines d’entrainement à la maison pour devenir un véritable spécialiste dans son domaine. A notre grande surprise, Eclair de Nice fait également parti des rebelles de l’écurie avec ses 17 Dai en (38% de réussite dans ce domaine). Froid comme un glacier à son arrivée, la foudre, endormi en lui, s’est réveillé tel un volcan en furie. La bête est difficile à arrêter lorsqu’il se décide à galoper, Marion Donabedian ou Alexandre Abrivard puevent en témoigner, ils ont encore mal au bras rien que d’y penser.

Le champion toutes catégories n’est pas Darco Poterie, ni Epico Blue ou encore Félin de Bomo, nous avions une véritable bête enragé dans nos boxes qui s’est longtemps fait discret. Avec 60% de disqualifications depuis ses débuts, Golden Sun Voirons dépasse largement tous ses contemporains, et au vu de son âge, il pourrait bien rester le number one de l’écurie pendant de très nombreuses années. Le petit poney, véritable mine ambulante, a fort heureusement passer le poteau en vainqueur à quatre reprises, histoire de se faire pardonner de ses petites incartades. Pour conserver le leadership, il devra tout de même se méfier d’une certaine Grace de Bea qui possède quelques bonnes dispositions dans ce domaine. En écrivant ses quelques lignes, nous pensons fortement à nos propriétaires au mental hors norme et au cœur bien accroché. Imaginez un peu si l’un d’eux était propriétaire de Darco Poterie et de Félin de Bomo en même temps ou encore d’Epico Blue et de Golden Sun Voirons, mieux vaut ne pas être cardiaque et en très bonne santé mentale.

Il n’y a aucune honte à l’avouer, mais les bons, les très bons éléments, maniables, simple d’allures avec un gros potentiel sont pour la plupart chez les entraîneurs de renom, ils peuvent se permettre de faire un large tri au sein de leur énorme effectif. En effet, ils n’ont pas de temps à perdre avec des chevaux compliqués, fautifs, caractériels ou des chevaux à la santé fragile, ils ne conservent que la crème, capable de briller en région parisienne très rapidement. Les petits entraîneurs de province ont cette lourde tâche d’essayer tous les chevaux que les gros ne veulent pas et de tenter de dompter certaines bêtes très particulières.

 

-Golden Sun Voirons : 9 DAI en 15 courses (60 % de disqualifications)

-Darco Poterie : 30 DAI en 59 courses (50 % de disqualifications)

-Epico Blue : 24 DAI en 44 courses (55 % de disqualifications)

-Félin de Bomo : 17 DAI en 42 courses (42 % de disqualifications)

-Eclair de Nice : 17 DAI en 47 courses (37 % de disqualifications)

-Espoir du Marny : 12 DAI en 41 courses (30 % de disqualifications)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article