Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Et de trois pour Darley Hampton samedi à Lyon-Parilly

La 52e victoire de l’année pour l’écurie aura été l’œuvre de Darley Hampton sur l’hippodrome de Lyon-Parilly, piste sur laquelle la réussite est souvent au rendez-vous. Le protégé de Jean-Jacques Bouquet aura assuré le spectacle pour signer un troisième sacre d’affilée. Gitano Lorrain, pour sa part, aura rendu une copie honorable dans l’épreuve à réclamer en se classant à la cinquième place avec l’aide de Marion Donabedian. Quant à Félin de Bomo, il aura pour lui d’avoir réussi à volter correctement corde à gauche avant de sombrer totalement dans la phase finale.

Darley Hampton

Darley Hampton est un diesel, dans le sens où il a une manière bien à lui de trotter dans le premiers tiers du parcours, il donne l’impression de feinter ou d’être sur trois pattes avant de s’enclencher au kilomètre. Imaginez un peu s’il trottait sur quatre pattes durant tout le parcours. Darley Hampton a réussi la passe de trois pour le plus grand bonheur de toute l’équipe, le cheval n’a pas fait dans le détail pour signer un nouveau succès en imprimant un rythme relativement soutenu à l’épreuve. Malgré sa situation en seconde ligne derrière l’autostart, le protégé de Jean-Jacques Bouquet a encore été virevoltant d’entrée de jeu pour très vite se propulser aux avant-postes. Tête et corde à un tour du but, il n’a jamais été réellement repris par la suite, il a poursuivi sur sa lancée pour prendre plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton. Seul en tête pour aborder la longue ligne droite de Lyon-Parilly, le fils de Goetmals Wood a tout de même dû sortir le grand jeu pour résister à toutes les attaques, il a pu vivre sur son avance tout en devant s’employer jusqu’au bout pour signer un troisième succès consécutif. Cette victoire était largement envisageable au vu de la forme du cheval, il a confirmé son retour au premier plan, de très bon augure avant d’aborder le meeting d’hiver de Cagnes-sur-Mer. Darley Hampton demeure un cheval de classe, il est encore en énorme retard de gains qu’il essayera de combler, en partie, durant l’hiver, c’est tout le mal que nous pouvons souhaiter à son entourage.

Darley Hampton

Pour Félin de Bomo, il s’agissait d’un test grandeur nature, nous voulions savoir s’il appréhendait toujours autant de volter corde à gauche comme à ses débuts. Le fils d’Uniclove n’a pas été vraiment aidé par les événements avec une multitude de faux départs, il est souvent parti sur la mauvaise jambe avant de s’élancer à peu près correctement lorsque le starter a enfin pu valider le départ. Félin a rapidement comblé son handicap initial pour se porter ensuite au commandement au bout de la ligne opposée au terme d’un violent effort en quatrième épaisseur avant de réduire considérablement l’allure au second passage devant les tribunes. A ce moment précis du parcours, le cheval semblait pimpant et tonique, il pointait les oreilles, comme souvent, nous le pensions même capable de créer une énorme surprise. Attaqué au bout de la ligne d’en face, Félin n’a pas été en mesure de réagir, il a tenté de suivre le futur lauréat dans l’ultime tournant, puis, a fait illusion jusqu’à la mi-ligne droite avant de terminer très péniblement son parcours et se faire avaler par les attentistes. Sa prestation d’ensemble pourrait paraitre décevante mais il n’est jamais simple de contourner un peloton composé de 18 concurrents. Nous n’aimons pas voir nos chevaux conclure leur parcours de la sorte mais les circonstances de course l’ont obligé à fournir un violent effort ce qui explique sa pénible fin de course. Il aura tout de même pour lui de s’être élancé correctement corde à gauche, une grande première, seule véritable satisfaction du jour, ce qui peut nous ouvrir quelques engagements intéressants du côté de Cagnes-sur-Mer durant hiver.

Félin de Bomo

Dans le réclamer, Gitano Lorrain effectuait ses grands débuts sous notre entrainement, une première attendue pour juger son réel niveau et sa capacité à répéter ses valeurs du matin. Le fils de Royal Dream n’a pas fait mauvaise figure en se classant cinquième à nette distance des premiers dans une course totalement décousue où les deux tiers des concurrents ont été disqualifiés. L’associé de Marion Donabedian a couru sagement à l’arrière-garde, il est resté longuement parmi les derniers avant de tracer une honorable fin de course en retrait, échouant finalement de peu pour la quatrième place. Cette sortie lui permet de prendre quelques gains, ce qui est toujours bon à prendre au vu de son faible compte en banque. Nous espérons que cette sortie lui aura été profitable et qu’il montera gentiment en condition pour réaliser de meilleures valeurs à l’avenir.

Félin de Bomo et Gitano Lorrain

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article