Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultat partant mardi à Vincennes

Hier à Vincennes, l’écurie n'a pas pris un coup de massue derrière la tête malgré le faux-pas de Félicia de Bess dans une épreuve réservée uniquement aux femelles de son âge, catégorie dans laquelle, elle pouvait largement se distinguer. Certes, nous étions monté dans la capitale dans l’espoir d’y obtenir le meilleur classement possible, la victoire était même envisageable avant le coup mais les choses ne se déroulent pas toujours comme vous le souhaitez. La petite jument n’a pu montrer son meilleur visage au grand dam de toute l’équipe mais elle n'est pas à blâmer, elle a certaines excuses à faire-valoir.

Cet échec est le tout premier de sa carrière sous notre entrainement, Félicia a toujours répondu présente à chacun de ses grands rendez-vous, excepté hier, où elle n’a pas fait sa valeur. Toujours aussi volante derrière les ailes de l’autostart, la fille de Laetenter Diem a dévalé la descente sur le pied de 1’04 pour s’installer tête et corde comme à ses plus beaux jours. Trop en contrôle dans la montée, Yoann Lebourgeois a repris sévèrement l’allure pour mettre le peloton au pas dans l’espoir de repartir de plus belle dans le dernier tournant. mais Félicia reste Félcia, elle sait aussi bien lire qu’écrire, elle a fini par s'assoupir. Si vous ne lui demandez pas d'avancer, Félicia n'avancera pas, par contre, si vous la sollicitez, elle se mettra ventre à terre pour aller jusqu'au poteau d'arrivée. À l’intersection des pistes, une de ses plaques s’est malencontreusement  détachée du sulky pour venir lui taper sur le flanc droit à chacune de ses foulées, ce qui n’était pas vraiment pour arranger ses affaires. Dominée à l’entrée de la ligne droite, l’associée de Yoann Lebourgeois a tout de même fait illusion pour accrocher un petit accessit avant d’être simplement prise de vitesse, elle n’a pas eu le temps d’enclencher son troisième poumon pour espérer revenir sur ses rivales. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit ou de lui en vouloir, la petite championne de l’écurie n’a pas livré sa meilleure partition, il aurait fallu imprimer un train beaucoup plus soutenu tout le parcours pour espérer aller au bout même si la réduction kilométrique peut laisser penser le contraire, 1’12’5 pour la lauréate.

Son année a été brillante, elle s’est montrée d’une louable régularité tout au long de la saison, cette contre-performance n’est qu’une simple péripétie. Pour être tout à fait honnête avec vous, elle aurait parfaitement le droit d’être fatiguée au vu de tous les efforts consentis cette année. Félicia était tout le contraire pour ses retrouvailles avec le temple du trot, elle était pimpante et heureuse de retrouver Vincennes, nous ne l’avions pas eu aussi bien depuis fort longtemps, de quoi nous rendre optimiste pour la suite de son hiver. Le duo aura à cœur de faire mieux lors de sa prochaine escapade parisienne, ils nous doivent une revanche et Félicia fera le maximum pour faire oublier cet échec.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article