Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

Rien n’est jamais acquis dans les courses, vous avez beau réussir un été exceptionnel et avoir des chevaux en pleine possession de leurs moyens, vous pouvez aussi passer à travers et connaître une journée noire comme celle d’hier à Marseille Borély. En effet, aucun de nos six élèves n’a été en mesure de disputer l’arrivée, Éclair de Nice s’est montré fautif au plus mauvais moment, History d’Ourville a été mis hors course tandis que Dragonne, Gentleman Aimef et Grace de Bea se sont montrés assez décevants dans l’ensemble. Quant à Goal Maker, il s’est bien comporté pour une course de rentrée.

 

 

Notre dernier espoir de la réunion pour éviter la journée catastrophe était Éclair de Nice, il pouvait espérer décrocher une bonne allocation avec un soupçon de réussite au vu de son mauvais numéro derrière l’autostart. Le fils de Nuage de Lait a pris tout son temps avant de se ranger derrière la voiture, il a été repris se retrouvant englué au cœur du peloton avant de jouer des coudes pour sortir de ce piège et venir prendre les rênes de l’épreuve à un tour du but. Relayé par le favori au début de la ligne opposée, Éclair avait le dos idéal pour l’emmener le plus loin possible, surtout qu’aucune attaque n’était à signaler. Malheureusement, notre protégé a confondu vitesse et précipitation et s’est trompé dans ses allures à l’amorce du dernier tournant, étant disqualifié alors que tout était réuni pour disputer la victoire. Sans son incartade, il ne fait aucun doute que le cheval aurait pu prétendre à une place sur le podium, mais Éclair peut parfois commettre des bêtises dans un parcours, il n’est jamais à l’abri d’une faute, ce qui lui a souvent joué des mauvais tours par le passé. Rien d’inquiétant dans ce faux-pas, le cheval a démontré son retour au premier plan, il sera à suivre tout l’automne à Borély et Vivaux, des pistes qu’il affectionne particulièrement.

 

Eclair de Nice

 

History d’Ourville n’a pas été très heureuse hier après-midi à Borély, elle avait pourtant toutes les cartes en main dans l’ultime tournant pour espérer disputer l’arrivée. Oui mais c’était sans compter sur un incident de course, l’animateur s’est mis au grand galop, gênant une bonne partie du peloton mais surtout la petite History qui était jusque-là bien calée dans son dos. Mise hors course, la fille de Vanishing Point n’a pu se relancer dans la phase finale, nous n’avons pas insisté non plus, inutile de lui faire mal alors que la messe était dîtes. Inutile également de supputer sur une éventuelle place qu’elle aurait pu obtenir sans cet incident, nous ne saurons jamais si elle aurait pu prétendre aux premières places. mais il nous semble qu’elle n’aurait pas été ridicule dans la phase finale.

 

Pour sa semi-rentrée, Goal Maker a eu un bon comportement d’ensemble dans une course qui n’a pas amusé la galerie. Bien parti aux 25 mètres, le fils d’Ubriaco a longuement longé le rail, puis s’est retrouvé assez loin par le jeu des relais, avant d’entamer un bel effort au milieu de la ligne d’en face. Goal l’a bien soutenu, traçant une honnête fin de course, sans pouvoir toutefois passer la vitesse supérieure pour finalement conclure au sixième rang. Le cheval est encore loin d’être prêt pour faire face à une telle opposition, il aura besoin de travail et d’enchaîner les parcours avant d’espérer jouer les premiers rôles.

 

Goal Maker

 

Nos deux 4 ans n’ont pas vraiment fait honneur à notre entrainement, bien au contraire, Grace de Bea, toujours en phase d’apprentissage de son métier, n’a pu se mêler à l’emballage final, quant à Gentleman Aimef, il a commis une nouvelle incartade assez inexplicable peu après le départ. Pourtant la fille de Prodigious s’était très vite porté au commandement avant d’être relayé en face, puis elle a commencé à beaucoup trop tirer à un tour du but, s’usant sur le mors, pour ensuite être incapable de changer de vitesse dans la phase finale. La petite jument n’est pas simple, il n’y a que le travail et la patience qui nous permettront de la faire évoluer dans le bon sens. Concernant Gentleman Aimef, nous nous posons beaucoup de questions à son sujet, le cheval est devenu l’ombre de lui-même, ses fautes à répétition sont devenues assez incompréhensives. Le protégé de Michel Fitoussi a peut-être besoin d'un changement d’environnement pour retrouver son lustre d’antan. Nous espérons qu’il saura rebondir très vite chez son nouvel entourage.

 

Gentleman Aimef

 

Dragonne, pour sa part, a confirmé ses mauvaises dispositions au départ en se montrant à nouveau fautive comme en dernier lieu à Cagnes-sur-Mer. Pourtant cette fois-ci, la fille de Sereno a peu d’excuse à faire-valoir, l’autostart pouvait largement l’aider à s’élancer correctement, ce qui n’a pas été du tout le cas. Hésitante, reprise, puis tombée sur la mauvaise jambe, Dragonne n’a pu échapper à la disqualification. Derrière, la jument a bien travaillé en retrait, démontrant sa forme du moment, il va falloir toutefois remédier à ses soucis récurrents au départ, sans cela il lui sera bien difficile de se mettre en valeur.

 

Dragonne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article