Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Notre odyssée à Aix-les-Bains

Le meeting d’Aix-les-Bains est devenu au fur et à mesure des années un rendez-vous inéluctable pour toute l’écurie, il n’y a pas un été où nous n’avons pas été présents sur l’hippodrome de Marlioz. Nous mesurons le chemin parcouru depuis 2013, notre progression a été constante année après année, un peu à l’image du meeting d’Aix-les-Bains où nous avons commencé sans réelles ambitions jusqu’à en devenir un des acteurs incontournables aujourd’hui. Voici notre histoire et celles de nos chevaux sur les bords du Lac du Bourget :

 

 

En 2013, année de notre installation comme entraîneur public, nous n’avions pas les moyens de pouvoir rivaliser avec les meilleurs, loin de là même, nous étions à nos débuts et aucun de nos chevaux n’avaient les moyens de faire bonne figure sur les bords du Lac du Bourget. Anatole, appartenant à Cédric Setti, était venu s’essayer sur l’hippodrome de Marlioz, il n’avait pu faire mieux 8e malgré son association avec le patron des patrons, YAB. Au cours du meeting 2014, nous n’avions toujours pas d’ambitions particulières, aucune victoire à enregistrer durant cette période, pour autant, nous avions obtenu de très bons résultats cette année-là avec nos deux seuls partants. En effet, Rocker du Rib avait obtenu une excellente 3e place dans un lot de bonnes factures, un cheval qui nous avait apportés d’énormes satisfactions à l’époque. Quant à Balade d’Axelisa, elle avait conclu au second rang dans une épreuve au trot monté, elle s’était montrée fort accrocheuse pour obtenir ce premier accessit inespéré. A cette période, nous avions enregistré également une victoire sympathique à Sault avec Ugano Bello dans la catégorie des amateurs, cheval appartenant encore à Cédric Setti,que nous avions fêté de belles manières du côté de la Savoie.

 

 

Nous nous sommes déplacés qu’à une seule reprise au cours de la quinzaine de 2015, nous avions délégué trois représentants et signé notre tout premier succès sur l’hippodrome de Marlioz avec Bouquet de Tillard. Ce 2 août 2015 (tiens tiens !!!) était une grande première pour notre écurie, le fils de Jain de Beval avait longuement patienté avant de porter l’estocade à ses rivaux en toute fin de parcours. Brighton Park, pour sa part, n’avait pas fait plus de deux mètres avant de se montrer fautif, il avait ce jour-là, disputé l’unique course de sa carrière avant de rejoindre un centre équestre où il coule encore aujourd’hui des jours heureux. Enfin Venus du Cyd, spéciale mais non dénuée de moyens, n’avait pu se mettre en évidence, elle s’était montrée relativement décevante, comme elle pouvait l’être lorsqu’elle n’était pas décidée.

 

 

A l’été 2016, nous avons pris la décision de poser nos valises pour toute la durée du meeting. Le paysage magnifique, l’ambiance et l’accueil chaleureux des Savoyards ont fini par nous convaincre de rester durant toute la période dédiée aux trotteurs et bien nous en a pris, nous avions obtenu d’excellents résultats pour notre tout premier long séjour en Savoie. Marion Donabedian avait fait feu de tout bois en réalisant un superbe doublé avec Bouquet de Tillard, véritable spécialiste de la piste d’Aix-les-Bains, puis notre regretté Jean Boillereau était parvenu à nous offrir un très beau succès au sulky d’Amadeus Magoda. Quant à Class de Banville, elle s’était offert une balade de santé pour sa première sur une piste en herbe, elle avait survolé l’épreuve contrairement à Big Match qui avait dû se contenter de la seconde place alors qu’il avait largement la pointure piu s’imposer ce jour-là. Le bilan avait été plus que positif avec 4 victoires et 3 accessits obtenu, nous étions ravis de la performance de nos chevaux mais surtout nous avions passé un somptueux séjour, un mélange de vacances et de travail sur les bords du Lac du Bourget, que demander de plus…

 

 

 

Durant la période 2017, nous n’avons pas hésité trop longtemps avant de tenter à nouveau notre chance sur l’hippodrome de Marlioz et passer toute la durée du meeting à Aix-les-Bains. A cette époque, nous n’avions pas une artillerie de premier ordre, mais des chevaux capables de faire bonne figure et d’obtenir de très bons résultats. Dès la première réunion, nous avions ouvert les hostilités en signant un magnifique doublé avec Boléro Love de Lou en amateur et Déclic Castelets, élève de Sébastien Guarato. Energie Jenilou s’était également distinguée quelques jours plus tard en signant un probant succès et plusieurs de nos pensionnaires avaient décroché quelques bons accessits. Le bilan avait été moins positif que l’année précédente mais comme toujours nous avions passé un agréable moment et reçu un merveilleux accueil de la part de toutes les équipes de l’hippodrome. En 2018, rebelote, nous étions de retour pour notre plus grand plaisir et les résultats ont été à la hauteur de nos espérances avec deux victoires obtenus par Boléro Love de Lou et Bise Delo. Outre ces deux succès, l’écurie était parvenue à décrocher de très bons accessits grâce notamment à Caribbean Sea, Cri d’Amour ou encore Bouquet de Tillard, toujours aussi performant sur cette piste avec un bilan de deux victoires et  accessits, nous étions relativement satisfaits de notre quinzaine avec l’ambition de faire encore mieux l’année suivante.

 

 

 

En 2019, nous possédions quelques belles cartouches pour réaliser un très bon meeting mais nous ne pensions pas obtenir d’aussi bons résultats pour autant. Après un début assez poussif sans aucune victoire à mettre à notre actif, nous sommes montés progressivement en régime pour ensuite réaliser un véritable festival. Dignité s’est imposée à deux reprises, faisant preuve d’une nette supériorité, elle a même été impressionnante lors de son premier sacre. Puis Chêne de Landisacq, fraichement arrivée dans notre écurie, a crevé l’écran dans la catégorie des amateurs, en doublant la mise en seulement quelques jours d’intervalle. Châtain Clair est également parvenu à renouer avec la victoire tout comme Darco Poterie qui avait ce jour-là, impressionné tout le public, en perdant ses rivaux dès le départ. Enfin la petite Escandaleuse avait remporté sa course au trot monté, avec Mélissande Chabran, qui avait pour l’occasion, signé son tout premier succès sous notre entrainement, quelques jours seulement après avoir commencé à travailler pour l’écurie. Une belle entrée en la matière. Enfin, nos représentants avaient également accroché de multiples accessits tout au long de la quinzaine. Au final, l’écurie avait réussi à égaler un vieux record, celui du nombre de victoires durant le meeting détenu par André Jeanjot en 2003 en parvenant à passer le poteau en tête à sept reprises.

 

 

 

Vous connaissez la suite, vous avez dû certainement lire notre article sur le bilan de l’édition 2020. L’écurie a réalisé un véritable raz-de-marée en décrochant 14 victoires et 5 accessits, un record qui ne risque pas d’être battu dans les prochaines années. Les héros de ce festival se nomment Espoir du Marny, Dignité, Dakota du Poto, Darby Kalouma, Gipsy Love, Golden Sun Voirons, Elie France, Eclair de Nice, Epico Blue, History d’Ourville sans oublier Ebabiela, Fantastic Sautonne, Highway Danica, Félicia de Bess et Gadir d’Algot. Il sera bien difficile de faire mieux dans les années à venir, nous essayerons de nous approcher le plus près possible mais il faudrait être fou de croire que nous serons capables de faire aussi bien à l’avenir.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article