Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Marion Donabedian et Dakota du Poto en vedette dimanche à Cavaillon

Pour notre retour en province ce dimanche, rien de mieux que de se rendre à Cavaillon, près de la maison, pour retrouver le sourire. Nos chevaux ont tous répondu présents dans l’ensemble, Dakota du Poto s’est illustré pour la 7e fois d’affilée en offrant un merveilleux succès à sa copropriétaire, Marion Donabedian, pour leur toute première association dans l’épreuve phare de la réunion. Quant à Ebabiela et Julien Hamelet, ils ont parfaitement réussi leur besogne en remportant le prix Philippe Millan, si important à nos yeux. Enfin Gadir d’Algot a bien tenu sa partie en s’octroyant une excellente 3e place. Elie France, pour sa part, a dû se contenter d’une simple 4e place après avoir fait longuement les bras à son driver du jour, Hamza Lakhrissi. Ce nouveau doublé nous permet d’atteindre les 199 succès comme entraîneur, il n’en manque plus qu’une petite pour passer la barre symbolique des 200.

 

Dakota du Poto

 

Marion Donabedian en avait rêvé, Dakota du Poto l’a fait. Le duo réunit en piste pour la toute première fois s’est imposé à la manière des forts, de bout en bout, sans rencontrer de réelle opposition dans l’affiche principale de la réunion. Marion avait pour ordre de se faire plaisir au sulky de son « Potofeu », elle en a pris énormément pour signer son dixième succès de l’année, son second dans le rang des professionnels. Que dire de plus sur Dakota du Poto, nous n’avons plus assez de superlatif pour le qualifier actuellement, le cheval aligne les bâtons avec une facilité déconcertante qu’il est difficile de connaitre ses véritables limites. En effet, le fils de Succès du Poto a enregistré une 7e victoire consécutive, sa neuvième depuis le début de l’année et permis à l’écurie d’emmagasiner un 45e sacre en 2020. Pour le moment, il est inutile de tirer des plans sur la comète, ses propriétaires, Marion Donabedian et Julien Hamelet vont simplement continuer à savourer ses moments de joie si précieux, il faudra ensuite continuer à enchaîner les courses pour espérer rêver encore plus grand.  

 

 

 

Quant à Epico Blue, il n’a pas démérité pour son retour à l’attelé, certes, il a été une nouvelle fois disqualifié dans le dernier tournant, mais sans cette incartade, il aurait certainement pris une part active à l’arrivée. Bien parti, puis longtemps nez au vent, le protégé de l’écurie GTA s’est mis en route au kilomètre, il s’annonçait vivement à l’amorce de l’ultime virage lorsqu’il a subitement pris le galop. Epico Blue n’est plus à présenter, il possède un sacré moteur mais il demeure encore très délicat malgré ses 6 ans. Cependant, nous restons persuadés qu’il pourrait très bien tirer son épingle du jeu dans cette spécialité. A reprendre impérativement.

 

Epico Blue

 

Ebabiela et Julien Hamelet sont parvenus à remporter le prix Philippe Millan, épreuve réservée aux amateurs, course qui nous tenait tant à cœur. La fille d’Ubriaco à la lutte dans la dernière ligne droite, a profité de la faute de son principal rival pour l’emporter dans un fauteuil mais le déroulement de course a finalement peu d’importance à nos yeux. En effet, l’essentiel est ailleurs, toute l’équipe voulait rendre cet hommage à notre regretté Philippe, disparu bien trop tôt en remportant cette épreuve. Cet homme a marqué nos esprits et nos cœurs, il était formidable à bien des égards, nous écoutions souvent ses conseils toujours avisés, lui qui ne jugeait jamais personne. Julien Hamelet a rempli la mission qu’il s’était fixé depuis de nombreuses semaines, il n’a pas tremblé alors qu’il avait tout de même une légère pression sur les épaules. Quant à Ebabiela, elle a rendu une copie honorable, elle, qui redescendait nettement de catégories. Elie France, pour sa part, s’est classé à la 4e place de cette épreuve, il a longuement animé les débats en tirant énormément durant tout le parcours, puis logiquement fatigué par tous ses efforts superflus, l’associé d’Hamza Lakhrissi, en remplacement de Jean-Jacques Bouquet souffrant, a finalement rendu les armes à l’entrée de la ligne droite, tout en se montrant courageux pour conserver une petite place.

 

Ebabiela

 

 

Ebabiela au balance avec la présence de la femme et la fille de Philippe Millan sur la photo de famille.

 

Gadir d’Algot devait confirmer sa récente seconde place obtenue à Aix-les-Bains, l’occasion était belle hier après-midi à Cavaillon dans un lot où il avait largement les moyens de s’insérer à l’arrivée. Le protégé de Cédric Setti ne nous a pas déçus, bien au contraire, il s’est adjugé une excellente troisième place après avoir connu quelques problèmes de trafic dans la ligne opposée. Parti prudemment aux 25 mètres, il a tenté de faire mouvement à un tour du but, puis suite à la faute de l’un des chevaux de tête, le fils de Jasmin de Flore a été fortement gêné ce qui l’a coupé dans son élan. Bien relancé par la suite, Gadir a ensuite mis le turbo dans les 200 derniers mètres pour venir s’emparer du second accessit tout à la fin. Le protégé de Cédric Setti est un véritable diesel, il semble presque toujours battu ou à la peine dans un parcours mais lorsqu’il se met en route, il est aussi capable de finir en trombe, il s’agit d’un petit généreux qui ne dit jamais non jusqu’au passage du poteau d’arrivée. Au vu de ses plus récentes tentatives, il ne devrait plus trop tarder à ouvrir son palmarès sous notre entrainement.

 

 

Gadir d'Algot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article