Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Un magnifique doublé de l'écurie pour clôturer un splendide meeting d'Aix-les-Bains

Depuis notre retour d’Aix-les-Bains, les réunions et les voyages en camion s’enchaînent à un rythme infernal, nous n’avons pas une minute de répit, il faudrait peut-être penser à rallonger les journées pour pouvoir tout faire. Ce samedi à Aix-les-Bains, nous avions l’impression d’être à nouveau en plein meeting, pourtant, il s’agissait uniquement d’une réunion délocalisée à cause du Covid-19, cette réunion aurait dû, en principe, se dérouler à La Clayette. Pour notre retour en Savoie, nous avons vite repris nos bonnes vieilles habitudes en signant un nouveau succès avec History d’Ourville sur cette piste que nous apprécions tant. Dakota du Poto s’est ensuite chargé de rendre les clefs de l’hippodrome en s’adjugeant l’épreuve réservée aux amateurs avec Julien Hamelet au sulky, le cheval s’offrant pour l’occasion, une 6e victoire d’affilée, sa 8e de l’année. L’écurie aura donc remporté 14 courses au cours de l’été sur l’hippodrome de Marlioz, un record qui sera difficilement accessible dans les prochaines années. La journée d’anniversaire aura été plutôt bonne et savoureuse pour Marion Donabedian qui aura vu ses couleurs passer le poteau en tête à deux reprises. Un magnifique double cadeau d’anniversaire qu’elle a su apprécier à sa juste valeur. Joyeux anniversaire Marion.

 

Dakota du Poto

 

 

Après sa disqualification en dernier lieu sur cette même piste pour sa première à l’attelé, History d’Ourville avait à cœur de se racheter, histoire de faire plaisir à son entourage. La fille de Vanishing Point a prouvé qu’elle pouvait également se distinguer à l’attelé, elle l’a emporté assez facilement malgré un rendement de distance jamais évident sur la courte distance des 2025 mètres. Partie prudemment à son échelon, la petite jument a produit son effort dans la ligne opposée, dans la montée, pour se caler dans le sillage des premiers, histoire de prendre un bol d’air avant l’emballage final. History est ensuite passé à nouveau à l’offensive dans le dernier tournant, puis elle a pris résolument le meilleur sur ses rivaux pour l’emporter dans un style très plaisant. L’ancienne élève de Sébastien Guarato est pour le moment très performante, rien à lui reprocher, elle a signé la seconde victoire de sa jeune carrière en seulement trois sorties, et ce, dans les deux disciplines.

 

 

History d'Ourville

 

Que cela soit en amateur ou en professionnel, Dakota du Poto est intraitable, le protégé de Julien Hamelet et Marion Donabedian se montre irrésistible à chaque fois, il aligne les bâtons avec une facilité déconcertante au grand dam de ses adversaires. Pour clôturer la saison à Aix-les-Bains, il n’y avait pas mieux que le fils de Succès du Poto pour fermer l’hippodrome, il a signé à cette occasion sa 3e victoire sur cette piste au cours du meeting, sa 6e d’affilée et sa 8e sous notre entrainement. Notre amateur, Julien Hamelet, se régale à son sulky, il a trouvé le cheval parfait pour lui permettre de vivre pleinement sa passion. Julien Hamelet réalise, du coup, la meilleure saison de sa carrière d’amateur avec 8 victoires au compteur dont sept obtenues avec Dakota du Poto. Quant au déroulement de la course, elle passe au second plan, l’essentiel est ailleurs, le cheval n’a pas eu à forcer son talent pour offrir un magnifique cadeau d’anniversaire à sa propriétaire, Marion Donabedian. Ce nouveau succès a été un bonheur absolu, son « Potofeu » est un véritable cadeau tombé du ciel à ses yeux, il ne pouvait pas faire autrement que de gagner le jour de son anniversaire. Promis il fera le maximum pour le prochain anniversaire de Julien Hamelet ….

 

 

 

 

Dakota du Poto, Julien Hamelet et sa famille

 

Au vu de ses plus récentes performances, nous pouvions être assez confiants avec Ebabiela dans le grand prix de La Clayette, nous l’estimions tout à fait capable de jouer les premiers rôles. La fille d’Ubriaco n’a malheureusement pas pu se mettre à son avantage, elle a dû se contenter d’une simple 6e place après avoir fait longtemps illusion échouant finalement de peu pour un meilleur classement. En effet, la petite championne de Jean-Noël Monteiro  s’est fait toiser pour les places dans les ultimes battues, il lui a manqué un peu de jus en fin de parcours pour aller au bout de son entreprise. Bien partie à son échelon, puis patiente dans au sein du peloton, Ebabiela a mis le clignotant devant les tribunes pour se rapprocher du groupe de tête, mais sans dos, elle a du poursuivre son effort pour prendre la tête et la corde au début de la ligne opposée. Encore en tête à l’entrée de la phase finale, notre protégée n’a pu endiguer les assauts à mi-ligne droite, elle s’est tout de même montrée accrocheuse et courageuse jusqu’au bout pour échouer à la 6e place. Ebabiela aurait peut être pu prétendre à une place sur le podium avec un parcours plus limpide et moins offensif, il ne lui a pas manqué grand-chose pour espérer une meilleure allocation, elle a certainement payé cher son effort devant les tribunes. Rien de bien grave en soi, la protégée de Jean-Noël Monteiro trouvera bien d’autres occasions de se mettre en valeur, l’été est encore loin d’être fini pour elle et pour l'écurie.

 

Ebabiela

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article