Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Hyères

Trois victoires en deux jours, l’écurie se porte à merveille en ce début d’été, les succès s’enchaînent, nos chevaux sont dans l’ensemble dans une forme resplendissante pour le plus grand plaisir de nos propriétaires et de toute l’équipe. Au cours de la semi-nocturne à Hyères, la Team KT s’est offert un très beau doublé, Gitano Blue et Dakota du Poto ont fait preuve d’une nette supériorité dans leur catégorie, ils n’ont rencontré aucune opposition pour signer leur second succès de l’année. Quant à Félicia de Bess, elle a rendu une copie honorable avec ses quatre fers sous les pieds. 

 

Gitano Blue

 

Vous avez pu admirer le vrai visage de Gitano Blue, celui capable d’enrouler de loin ou de l’emporter de bout en bout à la manière des forts. Le protégé de Serge Olivi n’a pas eu à forcer son talent pour signer la troisième victoire de sa jeune carrière dans une course totalement décousue. Gitano s’est simplement contenté d’assurer les premiers mètres avant de s’installer tête et corde dès l’entame de la ligne opposée, puis profitant des fautes de ses poursuivants dans le dernier tournant, il a pris plusieurs longueurs d’avance sur ce qu’il pouvait rester du peloton pour ensuite s’envoler vers un succès déconcertant de facilité. Le fils de Prodigious a toujours été estimé au sein de l’écurie, nous le pensons capable de réaliser de très belles choses à l’avenir, il peut très vite gonfler son compte en banque s’il prend son métier du bon côté, ce qui semble être le cas depuis la reprise. Cette victoire, la 199e en tant que driver, fait réellement plaisir, elle apporte également énormément de joie à tout son entourage, ravi d’avoir revu le meilleur visage de leur protégé après une fin d’année 2019 en demi-teinte. Nul doute que cette victoire en appellera d’autres, Gitano sera à suivre attentivement durant toute la période estivale, il n’a pas fini de faire parler de lui.

 

 

Gitano Blue

 

 

Après sa petite mésaventure en dernier lieu à Cavaillon avec Dakota du Poto, Julien Hamelet avait le couteau entre les dents pour essayer de faire oublier sa petite erreur, lourde de conséquences. Notre amateur s’en est plus que bien sorti, il a réussi à extirper son partenaire du piège de la corde, comme par miracle, pour signer l’une de ses plus belles victoires en tant que driver. Dakota du Poto n’avait pourtant pas la tâche aisée avec son numéro 9 derrière l’autostart, il s’est retrouvé englué au sein du peloton avant de parvenir à tirer tout en dehors devant les tribunes pour venir ensuite se porter au côté de l’animateur. Le fils de Succès du Poto a poursuivi son effort dans la ligne opposée, prenant quelques longueurs d’avance sur le peloton, puis dans la dernière ligne droite, il a simplement eu à tenir ses adversaires en respect, l'emportant en cheval totalement déclassé pour le plus grande joie de son amateur-propriétaire. Dakota du Poto a de nouveau démontré son potentiel dans cette catégorie, il possède une certaine marge pour briller de mille feux durant tout l‘été surtout s’il maintient ce degré de forme. Le protégé de Marion Donabedian est de surcroît en net retard de gains qu’il pourrait très vite combler.

 

 

Dakota du Poto et Julien Hamelet

 

Dakota du Poto

 

D’après certaines mauvaises langues, Félicia de Bess ne devait surtout pas être à l’arrivée du prix Roland Jaffrelot. Selon l’analyse de ses spécialistes, elle ne devait pas conclure à l’une des cinq premières places sous peine de « sauter » un superbe engagement le 25 juillet à Cagnes-sur-Mer. Pour être totalement transparent, cet engagement du côté de Cagnes n’est absolument pas un objectif pour Félicia, elle le disputera certainement dans l’espoir de réaliser une bonne performance, sans aller devant, mais le but premier est avant tout d’avoir couru à deux reprises durant le meeting pour pouvoir la présenter dans la Coupe des 5 ans le 22 août prochain. Félicia ne bénéficiera pas de moult engagements sur la Riviera cet été, c’est pourquoi, nous devons la présenter à bon escient, à quinze jours ou trois semaines d’intervalle, afin qu'elle arrive bien affûtée et avec suffisamment de fraîcheur pour le jour J. Hier après-midi, Félicia est restée ferrée pour l’occasion, nous devions absolument prendre soin de ses pieds, les échéances à venir sont bien plus importantes qu’il fallait assurément préserver la jument pour éviter d’éventuels soucis, il est impossible de la déferrer à outrance, de tout courir et espérer gagner. Félicia s’est donc présentée ferré dans cette épreuve où elle devait rendre la distance, nous avons pris l’option de la courir différemment, en venant de derrière, afin de lui éviter un nouveau combat. Sa prestation n’a certes pas été transcendante, il faut l’avouer, elle s’est contentée de rester à l’arrière-garde avant de tracer une fin de course intéressante en net retrait des premiers. Cette tentative est à nos yeux satisfaisante, la jument n’a pas pris dur, elle a appris à courir différemment sous nos ordres, rien de mieux pour reprendre du moral avant d’affronter la crème de sa génération dans le sud-est dans les prochaines semaines.

 

Félicia de Bess

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article