Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants vendredi à Lyon Parilly et samedi à Cluny

Faute de courses dans la région, nous nous rendrons à Lyon-Parilly ce vendredi avant de remonter du côté de Cluny le lendemain. Cracker et Elision Jenilou seront nos deux élèves vendredi à Lyon, ils peuvent prétendre à jouer un rôle intéressant dans leur épreuve respective si tout se déroule sans accroc. Quant à Grace de Bea, elle débutera sa carrière à Cluny samedi après-midi avec l’espoir d’y effectuer des premiers pas encourageants. Vous retrouverez le résumé des épreuves et notre débriefing dimanche dans la journée.  

 

 

Cracker a désormais quatre courses dans les jambes, sa dernière sortie à l’Isle sur la Sorgue lui a permis d’entretenir sa condition, il devrait arriver dans de bonnes dispositions pour cette épreuve où il trouvera un engagement fort intéressant à la limite du plafond des gains. Cette course va nous servir de révélateur sur son réel degré de forme, il a tout de même besoin de rassurer quelque peu après avoir pris de longues et bonnes vacances. Au papier, le lot parait assez homogène, il sera présenté totalement déchaussé, configuration dans laquelle il excelle et il tentera de prendre rapidement la direction des opérations en espérant aller le plus loin possible. S’il fournit sa vraie valeur, le protégé de Jean-Jacques Bouquet à sa place dans le trio gagnant, nous espérons qu’il sera en mesure d’en profiter.

 

 

 

Elision Jenilou semble de retour en forme, ses dernières sorties sont plutôt bonnes et ses exercices du matin sont satisfaisants. En dernier lieu, sous la selle, il ne lui a pas manqué grand-chose pour monter sur le podium, elle s’est fait souffler la troisième place après avoir longuement animé l’épreuve. Sa rentrée a l’attelé a également été intéressante à Borély, elle avait trotté 1’14’7 sur 2300 mètres en se classant au cinquième rang. Dans cette épreuve, elle aura l’énorme avantage de s’élancer au premier échelon, mais restera ferré pour l’occasion, elle sera également l’une des moins riches du lot, ce qui avant le coup n’incite guère à l’optimisme. Pour autant, il conviendra de s’en méfier, la protégée de Jean Baudron a déjà fort bien réussi sur cette piste de Lyon-Parilly, elle s’y était imposé pour ses débuts sous notre entrainement avec Marion Donabedian. Si elle demeure sage, elle peut tout à fait venir brouiller les cartes pour les accessits. 

 

 

 

Grace de Bea fait parti de l’effectif depuis un bon moment mais elle n’était pas encore prête pour effectuer ses premiers pas en compétition. En effet, il a fallu beaucoup de patience et de travail avant de l’avoir à peu près bien, il s’agit d’une jument dotée d’indéniables qualités mais ayant connu quelques soucis d’arrière-main et d’un manque de force évident. A priori, la fille de Prodigious semble être fin prête, ce qui ne veut pas forcément dire qu’elle sera capable d’accrocher une allocation d’entrée de jeu, il faudra qu’elle se montre sage pour cela. Bref, nous espérons qu’elle saura se montrer appliquée durant tout le parcours pour espérer décrocher son tout premier chèque.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

André DURIX 25/06/2020 18:28

Super votre blog . Merci . Comment se prénome cette jolie petite poupée dans les bras de ses parents .

Si ce n'est pas indiscret .....

David Tax 07/07/2020 19:10

Sue quelle photo ou article, cheval ou enfants ?