Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants dimanche à L'Isle sur la Sorgue

Le confinement étant fini, le déconfinement total étant acté, l’appel de la route et de la Normandie est donc de retour. En effet, nous devons nous rendre dans la capitale du cheval français afin d’essayer quelques chevaux pour quelques propriétaires désireux d’investir à nouveau dans l’écurie. Nous serons de retour pour la réunion de ce dimanche à l’Isle sur la Sorgue où Marion Donabedian sera la tête d’affiche de l’écurie, elle sera présente au sulky de nos trois élèves, notamment Gipsy Love qui tentera de doubler la mise. Haby de Gouye aura également son mot à dire pour les places, quant à Cracker, il peaufinera sa condition en vu d’autres événements.

 

 

Gipsy Love s’est métamorphosé depuis son arrivée dans le sud-est, il reste sur un beau succès à Lyon-Parilly qu’il est allé chercher au courage, des qualités qu’il n’avait pas forcément montrées par le passé. Le fils d’Up and Quick est en pleine forme, de quoi être optimiste avant le coup surtout qu’il retrouvera Marion Donabedian avec qui il s’entend parfaitement. Avant le coup, il détient une première chance au papier, il sera présenté pieds nus et aura l’avantage de s’élancer au premier échelon, cependant, il faudra qu’il ait totalement récupéré de ses récents efforts pour espérer doubler la mise. Nous comptons sur lui pour faire à nouveau l’arrivée.

 

 

 

Haby de Gouye s’est très bien comportée depuis ses débuts en compétition, elle a obtenu une allocation à chacune de ses tentatives, exceptées à Agen le jour de sa rentrée où elle a été disqualifiée. La fille de Séduisant Fouteau est plutôt surprenante, ce n’est pas une championne, mais lorsque les circonstances de courses lui sont favorables, elle est capable de faire de belles choses sur la piste. Dans cette épreuve, la protégée de Didier Gouyette trouve un superbe engagement à la limite du plafond des gains, une opportunité qu’elle peut tout à fait saisir pour conclure à l’arrivée. Avec un bon parcours, elle peut terminer sur le podium.

 

 

 

Cracker a désormais deux courses dans les jambes, le protégé de Jean-Jacques Bouquet a conclu par deux fois au sixième rang, en se comportant honorablement mais sans être vraiment transcendant. Après plusieurs mois de repos, le fils de Laetenter Diem est légèrement rouillé, il a besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau, ce qui devrait, en principe, être bientôt le cas. Dans cette épreuve, il n’aura pas la partie facile en devant partir aux 25 mètres, il restera même ferré pour l’occasion, ce qui risque de compliquer sa tâche. Nous vous conseillons de faire l’impasse sur lui et de plutôt le suivre attentivement lors de ses prochaines sorties.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article