Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos résultats vendredi à Toulouse et St Galmier

Ce vendredi 22 mai, un dernier hommage était rendu à notre très cher ami Philippe Millan pour l’accompagner en sa dernière demeure à Cavaillon. Autant vous dire que toutes nos pensées étaient dirigées vers lui et sa famille dans cette douloureuse épreuve. Les courses et les résultats de la journée paraissaient bien secondaires à nos yeux, nous aurions pourtant tant aimé lui apporter un succès en cette triste journée, ce qui n’a pas pu être le cas malheureusement. De Marseille à Laval en passant par Mauquenchy et Toulouse, tout le monde a le couteau entre les dents, les chèques sont une denrée rare qu’il faut prendre coûte que coûte en cette période trouble. Nous avons encore pu le constater ce vendredi à Toulouse, nos pensionnaires effectuant une semi-rentrée n’ont pas pesé bien lourd face à une concurrence affûtée et suffisamment armé pour contrecarrer nos plans.

 

 

Djack de Feugères se présentait dans cette épreuve auréolée d’une bonne seconde place pour sa semi-rentrée à Marseille Borély, nous espérions le voir bien courir malgré son handicap de 25 mètres. Super Djack a longtemps patienté dans la seconde moitié du peloton avant de faire mouvement dans la ligne opposée, il a fait un joli bout de classe pour se porter aux côtés des animateurs dans l’ultime tournant, puis il n’a pu passer la vitesse supérieure tout en se montrant fort valeureux dans la phase finale pour finalement conserver une méritoire 5e place. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit, le fils de Cocktail Jet a encore donné le meilleur de lui-même, il aurait pu prétendre à un meilleur classement avec des circonstances de course plus favorables. Quant à Dakota du Poto, il s’est montré indélicat à 1000 mètres du but alors qu’il était bien rangé sur un troisième rideau côté corde. L’associé de Marion Donabedian a fait son maximum pour prendre la direction des opérations, en vain, il a ensuite été légèrement contrarié par les différents à-coups durant le parcours, avant de se montrer vraiment fâché à l’entame du second passage de la ligne d’en face.

 

 

Pour félin de Bomo, il en manquait beaucoup trop, même énormément, le fils d’Uniclove n’a jamais été véritablement dans le coup, il s’est même trouvé en totale perdition dans la ligne opposée pour ensuite conclure dans le lointain. Pourtant, il s’était relativement bien élancé avec son numéro 16 derrière l’autostart, pour ensuite patienter sagement à l’arrière-garde, mais lorsque la course s’est emballée, notre protégé n’a pu répondre présent. Félin a fini la course très fatigué, encore à court de condition, comme une grande majorité de nos chevaux il aura besoin de quelques parcours dans les jambes avant d’être compétitif. Espérons que cette course lui aura été profitable pour sa prochaine tentative du côté de salon de Provence.

 

 

Ebabiela, pour sa part, a montré son visage des mauvais jours, celui où elle se montre trop tendue et fâchée une fois rangée derrière les ailes de l’autostart. L’associée de Marion Donabedian n’a donc pas couru, elle est partie sur la mauvaise jambe, malgré toute la persévérance de sa partenaire pour la maintenir au trot. La fille d’Ubriaco n’a pas eu, pour le moment, beaucoup de chance dans le sud-ouest, nous espérons qu’elle vaincra le signe indien le plus rapidement possible, elle en est tout à fait capable si elle daigne rester appliquée. 

 

 

L’espoir fût bref à Saint Galmier dans l’épreuve montée réservée aux 3 ans, nos deux protégés se sont rapidement montrés fautifs pour se ranger gentiment dans la colonne des disqualifiés. Difficile de les juger après une telle prestation, nous savons qu’ils possèdent un brin de qualité, mais pour le moment, ils ont un mal fou à le démontrer en compétition, surtout Golden Sun Voirons, spécialiste des disqualifications depuis ses débuts.  Quant à Génération d’Amour, nous savions qu’elle était délicate, il faudra qu’elle nous montre son bon visage lors de sa prochaine tentative à l’attelé.

 

 

Dans l’épreuve à réclamer pour chevaux d’âges, notre bon serviteur Belem de Bertrange a eu un bon comportement d’ensemble en se classant au cinquième rang. L’associé de Mélissande Chabran n’avait pas la partie facile aux 25 mètres, il est même le seul des chevaux du second échelon à être parvenu à se classer parmi les cinq premiers. Ce petit chèque nous prouve qu’il en a toujours sous le pied dans ce genre de catégorie ou au trot monté, il peut encore très bien gagner sa vie tout au long de l’année.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article