Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos résultats mardi à Vivaux

Depuis la reprise, nous ne sommes pas vraiment vernis, la réussite n’est absolument pas de notre côté, la course de Félicia de Bess en est le parfait exemple. En effet, la petite jument a été dominée d’un poil de nez sur le poteau par le protégé de YAB, Do Kiss Me, alors que toute la Team KT poussait fort pour renouer enfin avec la victoire. La fille de Laetenter Diem est partie comme un V2, comme à son habitude, puis elle a imprimé grand train lors du premier tour de piste. Toujours en tête pour aborder la dernière ligne droite, Félicia a mis son cœur sur la piste pour repousser son ultime assaillant, résistant courageusement jusqu’au bout, avant d’être dominé du minimum syndical sur le poteau. Nous n’avons absolument rien à reprocher à notre petite championne, elle a amplement rempli son contrat, elle lui a peut-être manqué un parcours dans les jambes pour espérer aller au bout de son entreprise. Son futur programme n’est pas encore établi, elle pourrait être vue à Marseille Borély début juin en espérant que la réussite sera avec nous ce coup-ci.

 

 

 

 

 

Pour sa rentrée, Goal Maker s’est bien ouvert les poumons, il a longtemps animé l’épreuve avant de marquer logiquement le pas dans la phase finale. Le fils d’Ubriaco est bien parti à son échelon, puis par la force des choses, il s’est retrouvé en tête, prenant même plusieurs longueurs d’avance sur ses rivaux. Notre protégé n’a pas amusé la galerie, mais il y a également laissé des plumes, il a totalement rendu les armes dans l’ultime ligne droite, terminant 6e en léger retrait des premiers. Cette course lui aura fait le plus grand bien, elle lui aura permis de bien s’oxygéner en vu des prochains engagements. Nos chevaux ont un besoin absolu de rythme pour retrouver toutes leurs sensations.

 

 

Petite déception dans l’épreuve montée du jour à Vivaux, Elie France, pour ses premiers pas sous la selle, s’est montré fautif en abordant le premier virage, toujours très délicat à négocier, étant disqualifié. Le fils d’In Love With You, en quête de gains, a laissé passer une belle chance d’augmenter sensiblement son compte en banque, il s’est certainement fait peur en voyant arriver un cheval à ses côtés. Après sa disqualification, il a démontré, en retrait, ses bonnes dispositions sous la selle, nous ferons peut-être une autre tentative dans cette discipline si nous ne trouvons pas d’engagements à l’attelé en dehors des amateurs. Quant à Belem de Bertrange, il a longtemps fait figure de potentiel placé dans cette épreuve. Vite en bonne place malgré son rendement de distance, l’associé de Mélissande Chabran a commencé à donner certains signes de fatigue dans la ligne opposée avant d’être dominé pour la 5e place dans les toutes dernières battues. Le fils de Quai Bourbon a eu un bon comportement d’ensemble, il devrait monter en régime progressivement, peut-être dès ce jeudi à Saint Galmier dans une épreuve à réclamer.

 

 

Quant à Gazelle Jive, sa marge de manœuvre était très étroite dans la dernière épreuve du programme, d’autant plus pour une rentrée. La protégée de l’écurie GTA a perdu quelques longueurs sur une faute au départ, puis elle a patienté dans le paquet, tout en ayant quelque peu du mal à suivre le rythme. Dans la phase finale, la fille d’Oblak du Bocage n’a jamais donné le moindre espoir à son entourage, terminant loin en retrait des premiers.

 

 

En ce jour de deuil, Marion Donabedian et Julie Ohanessian ont rendu un bel hommage à notre très cher Philippe Millan en remportant chacune une course au cours de la réunion. Julie Ohanessian l’a emporté dans l’épreuve au trot monté, alors que Marion Donabedian s’est imposée de bout en bout avec une pensionnaire de David Alexandre dans le rang des apprentis. Toutes deux ont eu la même émotion au moment de passer le poteau en tête, elles n'avaient qu'une seule pensée, celle de leur « tonton Millau ». Nous aurions aimé faire de même, c’était le plus bel honneur à lui rendre, lui qui aimait tant les chevaux et les courses.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article