Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos résultats lundi à l'Isle sur la Sorgue

Les chevaux de l’écurie aiment particulièrement l’herbe, sans la fumer rassurez-vous, ils se contentent juste d’engranger les succès. Après les succès de Gipsy Love et Gitano Blue à Nîmes, Haby de Gouye s’est également distinguée sur cette surface très appréciable en signant le tout premier succès de sa jeune carrière à l’Isle sur la Sorgue. Très décevante en dernier lieu à Agen, la fille de Séduisant Fouteau se devait de nous montrer un tout autre visage, surtout qu’elle trouvait des conditions de courses idéales au plafond des gains. La protégée de Didier Gouyette est partie correctement à son échelon, puis elle est venue en progression avant de prendre la tête et la corde à tour du but. Bien calée par la suite dans le sillage de l’animateur, l’associée de David Bekaert s’est ensuite superbement allongée dans la phase finale, côté corde, pour prendre surement le meilleur et l’emporter assez nettement. Cette victoire est un soulagement après les résultats décevant du weekend, elle démontre aussi les qualités de la petite jument, nous la savions capable de se mettre en valeur en pareille société, elle devait juste en avoir envie. Quant à Holydave, impossible de juger sa première en compétition, la jument est partie au galop, contrariée et fâchée. Difficile de se prononcer sur sa prestation, la fille de Boccador de Sim demande à être revue, n’oubliez pas qu’elle fait partie des éléments sur qui nous fondons quelques espoirs.

 

 

 

 

 

Nous avons pas mal de chevaux au sein de l’écurie qui apprécie les pistes en herbe, mais depuis la reprise, celui qui l’incarne le mieux se nomme Gipsy Love. Après son récital à Nîmes, le fils d’Up and Quick l’a encore prouvé ce lundi en s’octroyant la 4e place, course qu’il avait largement les moyens de faire sienne s’il n’avait pas connu des problèmes de trafic dans la dernière ligne droite. L’associé de Marion Donabedian a patienté longuement dans la seconde moitié du peloton avant de faire mouvement au bout de la ligne opposée. Gipsy a ensuite tracé une formidable fin de course, non sans connaitre des soucis de trafic, il n’a jamais pu réellement s’exprimer, slalomant entre les concurrents pour trouver la faille, en vain, échouant d’un poil de nez pour une place sur le podium. Marion Donabedian a mené une excellente course, avec beaucoup de sang froid, elle aurait mérité, elle et son partenaire, un bien meilleur classement. Gipsy a démontré sa forme, il est l’un des seuls à l’être véritablement au sein de notre effectif, il pourrait bien accrocher une nouvelle victoire à son palmarès dans les prochaines semaines. Quant à Gazelle Jive, elle a été disqualifiée à mi-ligne opposée alors qu’elle se trouvait tout près des chevaux de tête. La protégée de l’écurie GTA a fourni un bel effort pour se positionner très vite près du groupe de tête malgré son rendement de distance, puis nez au vent, la fille d’Oblak du Bocage s’est ensuite désunie au moment de l’emballage final. La petite jument a dû fournir un sacré effort pour bien se positionner et n’a pas eu vraiment un parcours des plus favorables. Sa faute s’explique certainement par la fatigue, elle n’avait plus suffisamment d’essence pour aller jusqu’au poteau d’arrivée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article