Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants vendredi à Toulouse et St Galmier

L’écurie sera scindée en deux ce vendredi 22 mai, une petite partie sera dans le sud-ouest quand l’autre devra se rendre dans le centre-est. Du côté de Toulouse, nous disposerons de quelques cartouches intéressantes avec la présence de l’irréprochable Djack de Feugères et Dakota du Poto dans le prix des capucines. Ebabiela, souvent malheureuse sur cette piste tentera de nous faire mentir, quant à Félin de Bomo, il sera également présent pour une semi-rentrée. A St Galmier, nos apprentis seront à l’honneur, Mélissande Chabran sera en charge de Belem de Bertrange et de Golden Sun Voirons, alors que Ryan Thonnerieux devra s’occuper de l’inédite Génération d’Amour dans l’épreuve montée réservée aux 3 ans.

 

 

Djack de Feugères n’était pas à 100% de ses moyens pour sa rentrée en dernier lieu à Borély, ce qui ne l’a pas empêché de prendre le premier accessit après avoir été le grand animateur de l’épreuve. Le protégé de Muriel Thomas n’est pas encore au summum de sa forme, il a été embêté par quelques problèmes de gorge, rien de grave en soi, mais au vu de ses derniers boulots, il paraît suffisamment affûté pour défendre ses chances dans cette épreuve. La partie ne s’annonce pas facile pour autant, il devra rendre la distance, ce qui n’est jamais évident, quelle que soit la piste. Présenté déferré des antérieurs, confié à Michel Charlot, il peut encore jouer les premiers rôles s’il bénéficie d’un bon parcours. Nous comptons encore sur lui pour terminer sur le podium. 

Dakota du Poto a été acquis à réclamer par Marion Donabedian mais malheureusement, le confinement est arrivé trop tôt pour lui et son faible compte en banque. En effet, il est peu chargé en gains, ce qui est handicap certain pour lui trouver des conditions de course favorables ou tout simplement courir en professionnel. Le petit frère d’Actarus de Chambe va se présenter en compétition le couteau entre les dents, associé à sa fidèle propriétaire. Dakota se doit de prendre absolument des gains pour envisager la suite de sa carrière sous les meilleurs auspices. S’il parvient très vite à prendre le train à son compte, il fera son maximum pour jouer les trublions dans ce lot bien composé.

 

 

 

 

Après une année blanche en 2019, Félin de Bomo était dans d’excellentes dispositions en début de saison, en atteste ses bonnes places obtenues à Cagnes-sur-Mer, Toulouse et Agen-la-Garenne avant d’être stoppé dans son élan par le confinement. Depuis, le fils d’Uniclove est resté bien au travail, il s’agit d’un sujet qui n’a pas besoin d’être travaillé intensivement. Dans cette épreuve, nous avons décidé de le confier à Michel charlot qui le connait parfaitement, le tandem s’était classé bon 3e sur cette piste en début d’année.  Notre protégé devra s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart (n°16), très bon débouleur lorsqu’il reste appliqué, il peut rapidement bien se positionner pour ensuite patienter dans un dos. En effet, Félin a besoin d’un bon parcours pour espérer faire l’arrivée, si c’est le cas, il semble capable de conclure dans les cinq premiers.

 

 

 

 

Ebabiela a très bien couru pour sa rentrée à Borély, elle a longtemps patienté le long du rail avant de terminer correctement, esquissant deux ou trois foulées de galop dans les 250 derniers mètres, suite à une gêne. Pour son retour du côté de Toulouse, nous espérons que la chance sera enfin de son côté, ce qui n’a pas été le cas en début d’année où elle a connu tous les malheurs du monde. Dans cette épreuve réservée aux apprentis, elle sera associée à sa fidèle partenaire, Marion Donabedian, la jument aura l’avantage de partir en première ligne derrière l’autostart et sera déferré des postérieurs. Sage et avec un brin de réussite, la fille d’Ubriaco devrait pouvoir jouer les premières places.

 

 

 

Génération d’Amour est encore inédite, nous lui avons laissé le temps nécessaire depuis son acquisition pour faire sa croissance et pour l’avoir au mieux avant de la présenter en compétition. La fille de Singalo semble posséder quelques moyens mais également du caractère, elle n’est pas de tous les jours, c’est pourquoi nous avons opté pour la débuter au trot monté. La protégée d’Hamza Lakhrissi est prête en principe, cependant, nous émettons certains doutes, nous ne savons pas de quelles manières elle va se comporter en piste pour ses premiers pas. Sage, elle n’est pas incapable de surprendre agréablement, il faudra la vigilance de tous les instants de son jockey, Ryan Thonnerieux pour l’amener au poteau sans incartade et décrocher son premier chèque.

Golden Sun Voirons n’a pas encore pris le moindre centime sur son compte en banque, il s’agit d’une véritable anomalie au vu de ses prestations en piste. En dernier lieu, il était assuré d’une place sur le podium à Nîmes lorsqu’il s’est désuni à quelques mètres du poteau d’arrivée. Sa seule sortie sous la selle s’est soldée par une disqualification l’an dernier à Aix-les-Bains, nous espérons qu’il n’en sera pas de même pour cette seconde tentative. Présenté pieds nus, associé à Mélissande Chabran, nous espérons qu’il parviendra à rester appliqué d’un bout à l’autre du parcours. Si c’est le cas, il n’est pas impossible de le voir disputer les premières places. Méfiance.

 

 

 

Belem de Bertrange a effectué une bonne rentrée au trot monté mardi à Vivaux, il s’est comporté honorablement en se classant au 6e rang après avoir longtemps voyagé en suspension. Pour son retour à l’attelé, il devra rendre la distance dans ce réclamer réservée aux apprentis et sera associé à Mélissande Chabran, nous le présentons pieds nus pour mettre tous les atouts de son côté. Sa tâche ne s’annonce pas simple aux 25 mètres, il faudra compter sur un bon parcours pour espérer disputer l’arrivée. Pour une surprise.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article