Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants samedi à salon de Provence

Nouvelle rencontre à domicile pour l’écurie ce samedi après-midi, nous allons effectuer un court déplacement du côté de Salon de Provence avec plusieurs de nos élèves. Pour le moment, nos protégés ont plus brillé sur les pistes en herbe que sur le sable, il serait peut-être temps d’inverser la tendance. Pour cela, nous comptons sur des éléments comme Ebabiela et Goal Maker, deux chevaux capables de se distinguer en pareille société. Haby de Gouye peut également confirmer son récent succès alors qu’Holydave devra nous démontrer son potentiel. Quant à Félin de Bomo, il a besoin de nous rassurer après son récent échec. Enfin n’oublions pas Djack de Feugères, ferré, qui donnera encore le meilleur de lui-même.

 

 

Goal Maker s’est bien comporté pour son retour en piste à Vivaux, il s’est très vite trouvé en tête malgré son handicap initial, il a ensuite rendu logiquement les armes à mi-ligne droite, terminant 6e en léger retrait des premiers. Le fils d’Ubriaco est un gros pépère qui n’a pas encore tout compris à son métier, il lui faut avant tout enchaîner les parcours avant d’arriver au mieux de sa forme. Dans cette épreuve, l’engagement est plutôt intéressant même s’il devra rendre la distance, il devrait cependant courir en net progrès, en espérant que cela soit suffisant pour participer à l’emballage final.

 

 

 

Ebabiela a peut-être oublié le nombre de succès qu’elle a engrangé l’an dernier dans le sud-ouest car depuis le début de l’année, ses déplacements n’ont guère été couronnés de succès. En dernier lieu à Toulouse, la fille d’Ubriaco s’est braquée, elle était déjà en colère derrière les ailes de l’autostart avant de partir au galop lorsque les ailes se sont repliées, bref, elle n’a pas pu réellement défendre ses chances. La protégée de Jean-Noël Monteiro trouve une belle occasion de se racheter dans ce lot, elle est tout à fait capable de jouer les premiers rôles avec un parcours favorable mais surtout si la réussite décide de lui sourire à nouveau.

 

 

 

Félin de Bomo a été l’un de nos pensionnaires les plus décevants depuis la reprise, sa semi-rentrée à Toulouse s’est soldée par une énorme déception, le cheval n’a été que l’ombre de lui-même, il a rendu les armes à 800 mètres du but, terminant son parcours en lambeau. Manque de condition ou de rythme ? Coup de chaleur ? Cheval moins performant en période estivale ? Nous nous posons pas mal de questions à son sujet tant sa course est trop mauvaise pour être exacte. Dans cette épreuve, il aurait disposé d’une chance régulière au papier, mais vu sa dernière tentative, nous nous abstiendrons à tout optimisme débordant, il devra avant tout rassurer sur son degré de forme.

 

 

 

Haby de Gouye a signé le tout premier succès de sa jeune carrière lundi dernier à l’Isle sur la Sorgue, la petite jument s’est montrée sous son meilleur jour en fusant dans la phase finale pour l’emporter assez aisément. La fille de séduisant Fouteau est non dénué de moyens mais parfois, elle peut faire preuve de mauvais vouloir, comme à Agen où la demoiselle n’était pas disposée à se faire mal. Dans ce lot, elle sera opposée à une toute autre concurrence, il peut y avoir certains éléments de valeur dans cette épreuve, il ne faudra pas sous-estimer la concurrence. Cependant, si elle bénéficie d’un parcours favorable, elle peut largement envisager les premières places.

Holydave a débuté sa carrière par une disqualification lundi dernier à l’Isle sur la Sorgue, la fille de Boccador de Simm est partie fâchée et contrariée. A priori, les pistes en herbe ne semble pas être sa surface préférée, elle a eu beaucoup de mal à s’y adapter. Comme vous le savez, nous avons beaucoup d’estime en la jument, elle démontre de beaux moyens le matin au travail, reste maintenant à le démontrer l’après-midi en compétition. Dans un premier temps, il faudra qu’elle s’élance sur la bonne jambe, puis sans lui faire mal pour lui apprendre son métier, nous allons tâcher de lui donner un bon parcours en espérant la voir décrocher son tout  premier chèque. La méfiance est de mise, elle est capable de surprendre agréablement.    

 

 

 

Djack de Feugères est l’un des chevaux les plus performants de l’écurie depuis le début de la saison, il se montre d’une louable régularité et donne toujours le meilleur de lui-même à chacune de ses tentatives. Le fils de Coktail Jet a franchi un palier depuis son arrivé dans notre effectif, il peut même encore gravir les échelons s’il prend les choses du bon côté. Cette épreuve ne sera pas évidente à négocier pour le protégé de Muriel Thomas, il devra de nouveau rendre la distance, comme en dernier lieu à Toulouse où il avait conclu au cinquième rang mais cette fois-ci, il restera ferré. S’il bénéficie d’un bon parcours, il pourrait jouer les troubles fêtes, mais sa tâche aux 25 mètres ne s’annonce tout de même pas simple.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ahmed MANSOURI 29/05/2020 10:48

Bonjour ou en est elie de france ? Elle est engagée a agen ? Cordialement