Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

ADIEU Debussy, nous ne t’oublierons jamais.

Samedi 21 mars, il était aux alentours de 19H00 lorsque la tragédie est arrivée, Debussy a rejoint le paradis des chevaux, il s’est éteint à l’âge de 7 ans pour notre plus grand malheur. Nous ne tenons pas à rentrer dans le détail et faire dans le morbide, nous pouvons juste vous dire qu’il s’est fracturé le postérieur gauche et n’a pu être sauvé, sa blessure était tellement importante que nous n’avons pas eu d’autres choix que de le laisser partir. Le fils de Timoko s’est accidenté seul, dans son paddock, le genre de blessure assez inexplicable et difficile à accepter.

 

 

 

Vous avez certainement appris la triste nouvelle par Marion Donabedian sur Facebook qui lui a rendu un vibrant hommage, elle était très affectée par sa disparition comme l’ensemble de l’écurie. Debussy était simplement en location chez nous, il appartenait à Vincent Viel, mais il faisait parti intégrante de notre famille. Nous l’avions immédiatement adopté, il est rapidement rentré dans le cœur de toute la Team KT, de par sa gentillesse, sa douceur et son côté attachant. Il n’aura que très peu couru sous nos couleurs sans jamais parvenir à remporter sa course, victoire qu’il aurait amplement mérité d’obtenir vu sa classe et sa farouche envie de se battre à chacune de ses sorties. En cinq tentatives, Debussy aura conclu quatre fois sur le podium pour une disqualification, il s’agissait d’un véritable métronome, un cheval hors norme qui n’avait pas les gains en rapport avec ses qualités. Son palmarès est maigre pour un cheval de cette envergure, seulement deux victoires, huit accessits et six disqualifications en seulement 24 tentatives, son compte en banque n’aura jamais dépassé les 38.750 € de gains. Debussy n’avait qu’un seul défaut, des jambes en chocolat, sa carrière a souvent été interrompu par des soucis tendineux, nous avions dû l’arrêter une nouvelle fois en septembre dernier, après une bonne seconde place obtenue à Carpentras, suite à nouveau souci à un antérieur. Son retour à l’entrainement était programmé pour la semaine dernière, mais nos plans ont été modifié par le confinement, ce malheureux accident aurait pu être éventuellement évité dans un tout autre contexte, nous ne le saurons jamais.

 

 

Sa disparition va laisser un grand vide dans l’écurie, il restera à jamais graver dans nos cœurs. Nos pensées se tournent également vers Vincent Viel, son éleveur et propriétaire, très ému et triste d’avoir perdu son cheval, Vincent avait déjà été très touché par la mort de Crock Vauloger, autre produit de son élevage, qui s’était accidenté tragiquement après une chute à Borély. Au vu du contexte actuel, les mauvaises nouvelles ne sont jamais les bienvenues, nous sommes impatients d’en finir avec cette année maudite comme beaucoup d’entre vous. Une chose est sûre, 2020 ne restera pas dans les mémoires de la majorité des êtres humains, continuons à lutter, pour espérer vivre des jours meilleurs.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nunes de almeida carlos 23/03/2020 08:36

Bjour a vous a la time a Marion je vous souhaite bcp de force et de courage. Et je regrette ce depart accidentel encore une fois force et courage et ténacité. Je me permet de vous embrasser toutes et tous????