Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Chatillon-sur-Chalaronne

Ce lundi à Chatillon-sur-Chalaronne, l’écurie ne disposait pas de réelles premières chances, il était difficile d’envisager le succès avec Gazelle Jive dans le réclamer ou avec First des Yvets pour sa première en compétition sous notre entraînement. Cependant, nos chevaux pouvaient prétendre aux places, nous espérions bien revenir avec quelques petits chèques mais entre l’espoir et le concret, le fossé est souvent énorme.

En effet, d’entrée de jeu, Gazelle Jive a calmé nos ardeurs, elle s’est montrée fautive dès le départ entraînant sa disqualification. Autant dire que la protégée de l’écurie GTA n’a pas réellement couru dans ce réclamer, elle a travaillé honorablement en retrait montrant un regain de forme intéressant. La fille d’Oblak de Bocage peut se montrer parfois délicate à la volte, nous étions prévenus mais cela n’a pas été suffisant pour la maintenir au trot dans un lot où elle pouvait largement terminer sur le podium.

 

 

Pour ses grands débuts sous notre entraînement, First des Yvets s’est présenté en piste sans aucun artifice, un pari risqué lorsque vous prenez place à son sulky pour la première fois. Nous avions même pris l’option de lui retirer l’enrênnement en ayant conscience qu’il pouvait nous planter une faute à tout moment. Cependant, il s’était montré relativement appliqué au travail le matin, nous nous devions de tenter le coup pour cette première. Le protégé d’Hamza Lakhrissi est parti honorablement avant de se retrouver en troisième épaisseur dans le premier virage sans aucune possibilité de se faire une place dans le peloton. Toujours en suspension dans le tournant des écuries, le petit First s’est malheureusement désuni, étant impossible à remettre sur la bonne jambe. Après sa disqualification, First a ensuite très bien travaillé à l’arrière-garde, les sensations étaient bonnes, il a démontré qu'il possédait un excellent moteur sous le capot, mais surtout qu’il était tout à fait capable de courir sans enrênnement. Pour le moment, le fils de Theo Josselyn n’est pas encore un cheval de course, il a simplement besoin d’apprendre son métier et de prendre de la force. Vu son compte en banque peu chargé, nous sommes censés être dans l’urgence, mais pourtant nous allons faire tout l’inverse, nous allons prendre tout notre temps avec lui, quitte à devoir passer par une épreuve de requalification. Le protégé d'Hamza Lakhrissi va sérieusement travailler du côté de Senas avant de retrouver le chemin des hippodromes, la patience et le travail seront ses meilleurs alliés lors de ses prochaines semaines.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article