Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants samedi à Toulouse

Les deux dernières sorties de Djack de Feugères se sont conclus par deux démonstrations de force sur cette piste toulousaine, le protégé de Muriel Thomas s’est à chaque fois offert une balade de santé, démontrant un potentiel en devenir. Le cheval se montre souvent froid dans un parcours, il faut parfois le réveiller et le solliciter pour qu’il ne s’endorme pas sur ses lauriers, mais lorsque la machine se met en route, il est capable d’en faire souffrir plus d’un, il vient de le prouver en dernier lieu malgré un parcours pas forcément avantageux. Dans cette épreuve réservée aux apprentis, il retrouvera avec plaisir Marion Donabedian au sulky avec l’énorme avantage de s’élancer en première ligne derrière l’autostart mais même si ce n’est pas vraiment un grand débouleur, n’oubliez jamais que le fils de Coktail Jet est un petit dur qui ne lâche jamais rien, il sera dur à déloger lorsqu’il sera tête et corde. Présenté seulement déferré des antérieurs, comme en dernier lieu, au mieux de sa forme et associé à Marion Donabedian, il est tout à fait capable de tripler la mise, nous comptons sur ce duo de choc pour ramener la meilleure allocation possible.

 

 

Ebabiela ne doit pas être blâmé pour ses derniers résultats, elle a été des plus malheureuses du côté de Toulouse, des parcours exécrables ne lui ont pas permis d’obtenir les résultats escomptés. La protégée de Jean-Noël Monteiro mérite crédit, elle n’a rien perdu de sa superbe, croyez nous sur parole, son potentiel demeure intact et ses derniers boulots démontrent qu’elle est prête à reprendre le cours de ses bonnes performances. Si la réussite est de son côté, la fille d’Ubriaco est tout à fait capable de faire bonne figure dans ce lot même si elle aura la lourde tâche de s’élancer en seconde ligne derrière la voiture, ce qui n’est jamais évident sur cette piste, nous avons déjà pu le constater à nos dépens. La jument sera présentée sans ses chaussures, il faudra compter sur un parcours sans embûches pour jouer les premiers rôles, elle devra également se montrer sage, Ebabiela peut être parfois délicate, surtout qu’elle sera confiée à l’inexpérimenté Ismaël Momoh qui disputera seulement sa seconde course de sa carrière. Notre jeune padawan devra montrer toute sa vista et mettre en application tout ce qu’il a appris à la maison depuis deux ans pour mettre sa partenaire en valeur, si c’est le cas, elle est en droit de viser une bonne placette.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article