Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Bilan provisoire meeting d'hiver de Cagnes-sur-Mer 2019/2020

A l’image d’un JMB à Vincennes, Romuald Mourice n’a pas raté son principal objectif de l’année sur la Cote d’Azur en réalisant, pour le moment, un meeting d’hiver de toute beauté. Peu épargné par les critiques et les mises à pied, il aura réussi à surmonter tous les obstacles en obtenant des résultats extraordinaires tout au long de l’hiver. Désir du Bois, Derby de Souvigné ou encore Cash des Caillons, pour ne citer qu’eux, lui ont permis de mettre son entrainement sous les feux des projecteurs mais Romuald a été présent et victorieux dans toutes les catégories d’âges, il est pour le moment largement en avance sur son hiver de l’an dernier qu’il avait conclu avec 23 victoires. Avec 28 succès à ce jour, il caracole en tête des meilleurs entraîneurs du meeting d’hiver, talonné à distance par Vincent Martens, qui a déserté Vincennes pour reprendre ses bonnes vieilles habitudes sur les bords de la Riviera. L’écurie Martens s’est remise à briller cet hiver notamment grâce à des chevaux comme Elmagnifico de Lou, titulaire de cinq succès au cours du meeting et détenteur du nouveau record sur 2150 mètres, obtenu le 21 février dernier en 1’11’6, il a ainsi effacé des tablettes une certaine Mara Bourbon. Sur la troisième marche du podium, nous retrouvons le patron du sud-est, YAB, toujours présent au plus haut niveau, sans faire du meeting d’hiver Cagnois son véritable objectif de l’année. En effet, les pensionnaires de YAB se sont autant distingués sur l’hippodrome de la Côte d’Azur que dans le temple du trot, il totalise 20 succès à Cagnes et 8 à Vincennes, autant dire que sa gestion des événements a été une véritable réussite.

 

 

Derrière ce trio gagnant, nous retrouvons l'incontournable Nicolas Ensch avec 14 victoires, suivi de très près par Jean-Marie Roubaud et David Bekaert avec 10 succès. Pour le moment, Nicolas Ensch est en léger retard par rapport à l’an dernier mais il pourrait très vite le combler d’ici la fin du meeting. Jean-Marie Roubaud est dans ses standards habituels, il reste régulier année après année grâce à un renouvellement d’effectif toujours aussi impressionnant et redoutable. Quant à David Bekaert, il réalise un excellent hiver avec ses dix succès, il n’avait obtenu que 6 succès l’an dernier pour son entrainement, autant dire qu’il peut se montrer ravi des performances de l’ensemble de son effectif.

 

 

 

Classement - entraineurs

Entraineur

Gains

Courses

% Réussite

Victoires

% Victoires

Places

% Places

Places (2-7)

Chevaux

Romuald Mourice

505 450

238

23,9%

28

11,8%

29

12,2%

99

65

Vincent Martens

310 360

84

47,6%

23

27,4%

17

20,2%

32

28

Yannick Alain Briand

411 075

194

27,8%

20

10,3%

34

17,5%

92

81

Nicolas Ensch

446 210

150

35,3%

14

9,3%

39

26,0%

72

47

Jean Marie Roubaud

247 110

103

29,1%

10

9,7%

20

19,4%

48

52

David Bekaert

171 350

55

38,2%

10

18,2%

11

20,0%

32

23

Louis Baudron

154 470

40

45,0%

7

17,5%

11

27,5%

18

13

 

Côté drivers, Christophe Martens domine nettement ses contemporains, il a repris ses bonnes vieilles habitudes après quelques années où il avait délaissé l’hippodrome de la Côte d’Azur. Titulaire de 24 succès, il devrait sensiblement augmenter son capital d’ici la fin du meeting même s’il devra se méfier d’un certain David Bekaert qui n’est pas si loin que cela avec ses 19 sacres depuis le début de l’hiver. Pour compléter le podium, la lutte sera certainement acharnée jusqu’au bout entre Nicolas Ensch et le sulky d’or Eric Raffin, même si le local aura un léger avantage en étant présent à chaque réunion jusqu’a la fin du meeting. Mais attention, Eric Raffin ne sera pas loin de la Riviera pour les grands rendez-vous en ayant à chaque fois de très bonnes cartouches pour l’emporter. Ils devront tout de même se méfier d’un certain YAB qui peut très bien les coiffer sur le poteau, il aura encore de nombreux partants avant le clôture du meeting, il peut très bien mettre tout le monde d’accord. Derrière ce quatuor de choc, nous retrouvons Gwen Junod, homme de confiance de Louis Baudron, qui réalise un très bel hiver avec ses sept succès. Quant à Laurent-Guy Richard, il compte cinq victoires dont un quinté+ avec Désir du Bois, certainement l’une des plus belles victoires de sa jeune carrière. Le bras droit de Romuald Mourice a su parfaitement suppléer son patron, mise à pied deux mois durant l’hiver. Chez les jeunes, Océane Briand, a été l’une des meilleurs jockeys monté de l’hiver avec ses 6 succès, elle a parfaitement répondu présente grâce notamment à Ermine d’Ebane, titulaire de trois succès sous la selle durant l’hiver. Enfin pour conclure, notons les cinq succès de Pierre Repichet qui a démontré qu’il était certainement l’une des meilleures cravaches de la région dans le rang des apprentis.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article