Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Toulouse

Pour notre premier déplacement annuel dans le sud-ouest, l’écurie pouvait espérer bien mieux qu’une simple 3e place sur l’hippodrome de la Cépière, le bilan est assez mitigée pour nos trois représentants au final. Ebabiela a joué de malheurs dans la course réservée aux apprentis, l’associée Marion Donabedian a été disqualifié de la 4e place après enquête alors qu’elle aurait pu se hisser sur la plus haute marche du podium. La première allocation de l’année pour l’écurie a été obtenue par Félin de Bomo qui a su rester sage d’un bout à l’autre du parcours, il a ainsi pu confirmer sa récente sortie Cagnoise. Quant à Belem de Bertrange, il a été disqualifié très tôt dans l’épreuve montée de la soirée.

 

 

Après sa dernière tentative pleine de promesse à Cagnes-sur-Mer, nous espérions bien une confirmation de la part de Félin de Bomo même s’il courait à huit jours d’intervalle seulement. Le fils d’Uniclove a parfaitement répondu à nos espoirs en se classant au troisième rang après une sage course d’attente dans le sillage des premiers. Son driver du jour, Michel Charlot, avait pour ordre de courir cacher et d’attendre la phase finale pour lancer son partenaire, ce qui n’était pas gagné d’avance avec son numéro 7 derrière l’autostart. En effet, Félin a eu beaucoup de mal à trouver sa place lorsque les ailes de l’autostart se sont repliés, son driver n’a pas eu d’autres choix que de le reprendre complètement pour venir sa caler dans la seconde moitié du peloton. Attentiste dans le sillage des animateurs, notre protégé a ensuite eu le parcours rêvé, il s’est fait ramener sur un plateau jusqu’à l’entame de la dernière ligne droite avant de bien sprinter pour ravir une excellente troisième place en léger retrait des deux premiers. Cet accessit est porteur d’espoir pour l’avenir, Félin a réussi à confirmer sa récente bonne prestation à Cagnes-sur-Mer et démontrer son potentiel en compétition. C’est la première fois, sous notre entrainement, qu’il parvient à enchaîner deux bonnes tentatives. Le fils d'Uniclove ne sera pas revu en piste avant la fin du mois ou en février, il est bien plus performant lorsqu’il peut courir à trois semaines d’intervalles. Ce qui est certain, c'est qu'il reviendra dans le sud-ouest d'ici la fin de l'hiver en espérant le voir rééditer cette bonne performance.

 

 

 

 

Que de regrets, mais que de regrets avec Ebabiela dans la course réservée aux apprentis, la jument était par-dessus le lot mais n’a jamais pu s’exprimer dans la phase finale. Pourtant, l’associée de Marion Donabedian avait tout pour revenir du sud-ouest avec un succès dans sa musette, mais les aléas de course en ont décidés autrement. Partie prudemment, la fille d’Ubriaco a longuement musardé à l’arrière-garde, elle est venue en progression, sans faire d’efforts superflus, jusqu'à l’entame du dernier tournant, la jument était encore pleine de ressources (trop certainement) avant d’aborder la phase finale. Puis, la course s’est jouée sur des détails, Ebabiela a plongé en dedans dans la dernière ligne droite et s’est retrouvée derrière un rideau de chevaux, il lui était impossible de trouver l'ouverture alors qu’elle grimpait littéralement sur ses rivaux. Finalement, elle n’a jamais pu trouver le passage, elle a même commis deux foulées de galop dans les ultimes battues par la force des choses, étant disqualifié logiquement de la 4e place après enquête. Difficile de reprocher quoi que ce soit à la protégée de Jean-Noël Monteiro, elle a encore fait sa course et aurait dû repartir avec l’une des plus grosses allocations de la course, mais le déroulement de l'épreuve n'a pas joué en sa faveur, une course beaucoup plus sélective aurait servi ses intérêts. Nous allons tout de même retenir le positif de cette sortie, Ebabiela a démontré son retour en forme, il faudra encore compter sur elle tout au cours de la saison, elle a en encore suffisamment sous la semelle pour gonfler son compte en banque de manière significative.

 

 

Quant à Belem de Bertrange, il n’a pu confirmer sa récente bonne tentative au trot monté à Cagnes-sur-Mer, le protégé de Gaëtan Nakache s’est montré fautif peu après le départ, étant rapidement disqualifié. Le fils de Quai Bourbon avait pourtant une belle occasion de se mettre en valeur dans un lot relativement moyen, mais il en avait décidé autrement au grand dam de tout son entourage. Notre protégé ne mérite pas d’être condamné hâtivement, certes, il ne possède pas une grosse marge, mais il a tout à fait les moyens de tirer son épingle du jeu dans cette catégorie, à condition de rester sage.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article